Écrire un article scientifique

Un article scientifique (ou article de recherche) est un travail académique basé sur une recherche originale, contenant une analyse et une interprétation de la part de l’auteur. Les articles scientifiques demandent souvent beaucoup de travail !

Nous avons créé un guide, étape par étape, pour vous aider à écrire votre article scientifique.

1. Comprendre l’exercice de l’article scientifique

Réussir un devoir, c’est avant tout comprendre les consignes. Vous devez avoir correctement compris le sujet et les critères d’évaluation. Voici quelques conseils :

  • Lire attentivement les consignes, en cherchant les points que vous ne comprenez pas et qui peuvent nécessiter des explications de la part de votre professeur.
  • Identifier le but de l’article scientifique, la date de la remise, la taille demandée, ainsi que les méthodes de formatage et de soumission du document.

Il est important de prendre en compte…

  • Votre échéance : soyez réaliste et organisez votre temps autour de la recherche, la rédaction, ainsi que la relecture et correction du document.
  • Le nombre limite de mots : travaillez sur un sujet précis et spécifique pour éviter de vous perdre dans trop d’informations.
  • L’objet de votre recherche : il est primordial d’identifier l’objectif de votre article scientifique dès que possible. Vous pouvez par exemple souhaiter informer, persuader ou encourager à poursuivre un certain type d’actions.

2. Comprendre votre audience

Lorsque vous vous demandez comment écrire un article scientifique, vous devez penser à vos lecteurs. Leur niveau de connaissance va influencer votre style d’écriture, le choix des mots et la quantité de détails que vous allez ajouter à l’explication des concepts.

Un article scientifique est généralement adressé à une audience d’experts, bien qu’il soit possible que vous souhaitiez le rendre accessible à une audience plus large.

AudienceComment écrire un article scientifique
Générale
  • Éviter les termes techniques ou, si vous les utilisez, inclure une définition.
  • Éviter de donner trop de détails.
  • Utiliser des phrases et mots simples et courts.
  • Expliquer l’argument de manière simple ; souligner la logique de l’argument.
  • Être informatif.
  • Utiliser des exemples pour clarifier les points importants.
Experts
  • Ne pas sur-expliquer les termes techniques communs et les informations contextuelles évidentes.
  • Justifier vos affirmations avec prudence.
  • Être nuancé dans vos propos.
  • Exposer votre connaissance de la littérature ; les experts remarquent immédiatement si vous ne mentionnez pas certains points.

Obtenez un retour sur votre style linguistique, plan et clarté.

Des correcteurs professionnels relisent et corrigent votre document en se focalisant sur :

  • Le style académique
  • Les fautes de français
  • La structure de votre texte
  • La clarté et logique de vos propos

Voir un exemple

3. Choisir un sujet de recherche pour votre article scientifique

Il existe plusieurs manières de trouver une idée pour un article scientifique: les sessions de brainstorming en écrivant des notes, une discussion avec un camarade, un entretien avec un professeur, … à vous de trouver la meilleure manière !

L’écriture libre

Vous pouvez aussi essayer l’écriture libre pour votre article scientifique : partir d’un sujet générique et d’écrire sans s’arrêter pendant deux ou trois minutes afin d’identifier tout ce qui peut s’y rattacher et ce qui peut être intéressant à analyser.

Les recherches effectuées par autrui

Vous pouvez aussi vous inspirer d’autres recherches. Les parties dédiées à la discussion ou aux recommandations à la fin des articles scientifiques incluent souvent des idées de recherche dans des domaines spécifiques.

Votre sujet

Une fois que vous avez établi votre domaine principal d’investigation, réduisez-le pour choisir un sujet qui :

  • vous intéresse ;
  • est original ;
  • rempli les critères de votre devoir ;
  • se réfère à assez de ressources pour mener à une recherche convenable.

Attention
N’oubliez pas que l’idée de recherche doit être à la fois originale et précise. Un devoir décrivant la chronologie de la Seconde Guerre Mondiale ne sera ni suffisamment original ni précis.
Un devoir analysant l’expérience des citoyens danois vivant à la frontière avec l’Allemagne durant la Seconde Guerre Mondiale serait suffisamment précis et original – c’est là que les étapes d’après entrent en jeu.

4. Effectuer les recherches préliminaires pour un article scientifique

Notez toutes les discussions qui semblent se rapporter à votre sujet, et essayez de trouver un problème sur lequel vous pouvez concentrer l’écriture de votre devoir. Utilisez différents types de sources, comme par exemple des journaux académiques, des livres, et des sites web fiables. Cela vous permet de vous assurer que vous ne manquez aucun argument important.

Ne vérifiez pas seulement les idées que vous avez en tête, pensez aussi à rechercher des sources qui contredisent votre hypothèse, afin d’éviter tout biais de confirmation.

  • Y a-t-il des éléments que les auteurs de vos sources négligent ?
  • Y a-t-il un débat académique auquel vous pourriez répondre ?
  • Avez-vous un avis original sur le sujet ?
  • Y a-t-il eu des développements récents se trouvant dans des travaux de recherche publiés ?

À cette étape, vous trouverez sûrement utile de formuler des questions de recherches ou hypothèses pour vous aider et vous guider dans votre recherche préliminaire. Ces questions sont plus généralement utilisées dans une thèse ou dissertation que dans un essai. Pour formuler une question de recherche, essayez de finir la phrase suivante : « Je veux savoir pourquoi/quels éléments/comment… ».

De plus, cette étape vous aide à déterminer les éventuels défauts de votre argumentation. Si vous trouvez un défaut, vous pouvez ajuster votre argumentation ou sujet lors de cette étape.

5. Développer un énoncé de recherche

Un énoncé de recherche consiste en une déclaration de votre argument principal – l’énoncé établit le but et la position de votre recherche. Si vous avez commencé par une question de recherche ou hypothèse, il est nécessaire que l’énoncé y réponde. L’énoncé doit aussi expliquer les sources et le raisonnement employés pour répondre à cette question.

L’énoncé se doit d’être concis et de contester, ou au moins d’articuler, certains aspects de la littérature, tout en restant cohérent. Cela signifie qu’il doit brièvement résumer votre argument (en une phrase ou deux) ; faire une déclaration qui nécessite de plus amples justifications ou analyses ; et présente l’objet générique qui concernera toutes les parties de la recherche.

Vous devrez probablement vérifier et affiner votre énoncé au fil de vos recherches, mais il peut vous servir de guide durant tout le processus d’écriture. Chaque paragraphe est sensé soutenir et développer votre objectif de recherche principal.

6. Créer un plan de recherche

Un plan de recherche fonctionne comme guide à utiliser lors du processus d’écriture. C’est essentiellement une liste de sujets clés, arguments et preuves que vous aborderez, divisée en sections, avec leurs propres titres, de manière à ce que tout soit planifié avant de commencer la rédaction.

Un plan de recherche vous aide à rendre le processus d’écriture plus efficace, il est donc important de prendre du temps pour en créer un.

7. Structurer les paragraphes

Les paragraphes constituent les blocs principaux de votre article scientifique. Chaque paragraphe doit comporter une affirmation ou idée qui nourrisse l’argument ou l’objectif principal de votre devoir.

Voilà ce à quoi un paragraphe doit ressembler :

Légende

  • La phrase d’introduction du thème.
  • Le lien entre le thème et votre idée.
  • Des exemples pour appuyer vos propos.
  • L’explication des exemples.
  • La conclusion du paragraphe.

Exemple de paragraphe
L’essai de 1946 de George Orwell intitulé « La Politique et la Langue Anglaise » a eut un impact profond sur notre manière de penser la relation entre politique et langage. Cet impact est particulièrement évident si l’on décompte les articles académiques qui ont récemment référencé cet essai. Par exemple, l’article de 2009 de Mark Falcoff, dans la revue The National Review Online, intitulé « La Perversion du Langage ; ou, Orwell Revisité », dans lequel il analyse plusieurs noms communs (« activiste », « leader en droits civils », « diversité », et d’autres). L’analyse de Falcoff concernant l’ambiguïté présente dans le langage politique reflète intentionnellement l’analyse orwellienne du langage politique de son temps. Même 63 ans après sa publication, l’essai d’Orwell continue d’émuler la recherche contemporaine.

8. Écrire un brouillon de l’article scientifique

Une première version ne doit pas être la dernière ; il vous faut l’améliorer par la suite.

Les objectifs principaux à ce moment de la rédaction sont de :

  • Transformer vos idées en arguments.
  • Ajouter des détails à ces arguments.
  • Comprendre plus précisément quel sera le résultat final.

Astuce
Vous n’êtes pas obligé de commencer par écrire l’introduction de votre devoir. Commencez par écrire ce qui vous paraît être le plus naturel – certaines personnes préfèrent écrire les parties les plus difficiles d’abord, alors que d’autres préféreront commencer avec les parties plus faciles. Si vous avez fait un plan de recherche, vous pouvez l’utiliser comme guide lors de la rédaction pour être sure de ne rien oublier !

Ne supprimez pas des parties de que vous avez rédigé. Si vous n’aimer plus une partie que vous avez écrite, copiez la dans un document différent, mais ne la supprimez pas ; elle pourrait vous être utile par la suite !

Voici ce qu’il faut avoir en tête au moment de l’écriture d’une première version ou d’un brouillon :

  • Maintenez l’inertie de votre rédaction – écrivez tant que vous avez des idées, perfectionnez plus tard.
  • Réfléchissez bien à une organisation claire et un ordre logique de vos paragraphes et phrases. Cela vous aidera au moment de rédiger une seconde version.
  • Exprimez vos idées aussi clairement que possible, afin de bien vous rappeler de ce que vous essayiez de dire au moment d’améliorer le brouillon.
  • Gardez vos arguments flexibles. Soyez prêt à changer ou même abandonner certains arguments si besoin est. Si vous restez bloqué sur une partie, passez à une autre et revenez-y plus tard.
  • Citez clairement – vos citations n’ont pas besoin d’être parfaites à ce moment de la rédaction, mais vous gagnerez du temps en incluant certains éléments essentiels comme le nom de l’auteur, l’année de publication et le numéro de page.

9. Écrire une introduction

L’introduction d’un article scientifique répond généralement à trois questions : Quoi ? Pourquoi ? Comment ?

Dans un mémoire, thèse ou dissertation, l’introduction a des exigences précises sur ce qu’il faut y inclure. Pour un essai, l’introduction sert d’accroche, ce qui permet d’établir pour les lecteurs ce qu’ils savent déjà tout en dévoilant l’information dont vous souhaitez discuter ou pour laquelle vous allez argumenter.
N’oubliez pas, l’introduction d’un essai doit être concise et ne présenter aucun argument.

Après avoir lu l’introduction, le lecteur est sensé savoir ce dont va discuter la dissertation et les raisons pour lesquelles elle vaut le coup d’être lue.

Quoi ? Soyez spécifiques sur le sujet de votre dissertation. Présentez le contexte et définissez les concepts clés, termes, théories et détails historiques pertinents à votre sujet. Si vous écrivez un article scientifique plus long avec un résumé de la littérature existante, vous devez aussi expliquer comment votre sujet rentre dans le cadre de ce champ de recherche.

Pourquoi ? C’est la partie la plus importante, mais aussi la plus difficile, de votre introduction. Essayez de donner des réponses courtes au questions suivantes : Quelles nouvelles connaissances ou informations apportez-vous ? Quels sont les problèmes importants auxquels votre argument répond ?

Comment ? Le lecteur doit savoir comment votre devoir va s’articuler. C’est pourquoi l’introduction doit inclure une sorte de guide de ce qui sera abordé et doit présenter les éléments clés du devoir dans l’ordre chronologique.

10. Écrire un corps de texte convaincant

La partie la plus compliquée lors de l’écriture d’un article scientifique réside dans l’organisation des informations et des idées exposées. C’est l’une des raisons pour lesquelles un plan de recherche est vraiment utile. Cependant, rappelez-vous que le plan est seulement un guide et, lors de la rédaction, vous pouvez être flexible sur l’ordre dans lequel vous présentez l’information et vos arguments.

L’une des manières de rester sur la bonne voie est d’utiliser votre énoncé de recherche et des phrases à thème en début de paragraphe pour résumer l’idée qu’il contient.

Vérifiez : les phrases à thème contre votre énoncé de recherche ; les phrases à thème entre elles, pour remarquer les similarités et l’ordre logique du document ; et chaque phrase du paragraphe par rapport à la phrase à thème. Ne laissez pas vos sources vous limiter – utilisez-les lorsqu’elles sont utiles à votre rédaction.

Après avoir écrit une première version, réduisez vos paragraphes en phrases à thème et lisez-les une par une. Essayez d’identifier les paragraphes qui semblent couvrir les mêmes aspects. Si deux paragraphes abordent des sujets similaires, ils doivent analyser le sujet de manières différentes. Vérifiez que les transitions entre paragraphes se font naturellement.

11. Écrire une conclusion

La conclusion permet d’extraire pour le lecteur l’argument de l’article scientifique, donnant un sens de finalité à l’argument.

Tracez l’évolution du document en mettant l’accent sur la manière dont vous avez articulé les différents éléments pour apporter des preuves à votre hypothèse. Pour donner un sens de finalité à votre devoir, assurez-vous que le lecteur comprenne comment votre dissertation a répondu aux problèmes soulevés dans l’introduction. Résumez le quoi, pourquoi et comment et essayez de démontrer en quoi les idées clés présentées dans l’introduction servent à renforcer l’argument que vous essayez d’établir.

Vous pouvez aussi discuter des conséquences plus générales de votre argumentaire, exposer, dans les grandes lignes, les possibilités de futures recherches offertes par votre argumentaire et mentionner les questions que votre dissertation soulève mais auxquelles elle ne répond pas.

Les point à éviter dans la conclusion :

  • Apporter de nouveaux arguments ou informations essentielles
  • Prendre plus de place que nécessaire
  • Commencer par des phrases qui signalent que votre article scientifique touche à sa fin.

11. Écrire une deuxième version

Il y a quatre points importants lors de la rédaction d’une deuxième version :

  1. Vérifiez que votre thème principal s’aligne avec la première version et, encore plus important, que votre devoir réponde toujours aux consignes et aux questions posées.
  2. Identifiez toutes les hypothèses qui peuvent nécessiter de plus amples justifications, en gardant à l’esprit la perspective du lecteur. Si certaines hypothèses ne sont pas claires, mais qu’il est impossible de mieux les expliquer, retirez-les simplement de votre document.
  3. Soyez ouvert à l’idée de réarranger vos idées. Assurez-vous que chaque section soit à sa place et décidez si vous pouvez mieux organiser vos idées.
  4. Si vous trouvez que des idées ne sont plus pertinentes, vous devez les retirer ou au moins réduire la place qu’elles prennent dans votre argumentation. Vous aurez aussi éventuellement trouvé de nouvelles idées plus adaptées à votre sujet lors de la rédaction de la première version – c’est maintenant qu’il faut les intégrer à votre devoir.

12. Le processus de révision

L’objectif lors de l’étape de révision et de relecture est de s’assurer que vous ayez complété toutes les tâches nécessaires et que le devoir soit aussi bien articulé que possible.

La relecture globale

  • Vérifiez que votre devoir remplisse chaque tâche spécifiée dans les consignes.
  • Vérifiez la logique de l’organisation et la fluidité de vos paragraphes.
  • Vérifiez chaque paragraphe par rapport à l’introduction et l’énoncé de recherche.

Astuce
Scribbr peut vous aider pour cette partie avec nos services de relecture et correction, vérification de la clarté et vérification de la structure.

La relecture détaillée

Vérifiez le contenu de chaque paragraphe, en vous assurant que :

  • Chaque phrase aide à soutenir l’argument principal du paragraphe.
  • Aucune information superflue ou hors de propos ne soit présente.
  • Tous les termes techniques que votre audience ne connaisse pas soient identifiés.

Ensuite, pensez à la manière dont vos phrases sont articulées, aux erreurs grammaticales et à la mise en page. Cherchez bien les fautes de frappe, retirez les mots inutiles et vérifiez la cohérence de vos titres et orthographe.

Voici quelques conseils pour être sure de ne passer à côté d’aucune erreur :

  • Lisez votre document à voix haute. Cela vous force à lire plus lentement et à regarder de plus près chaque mot.
  • Changez la police, car cela aide à repérer les erreurs en rendant votre texte moins familier à vos yeux.
  • Révisez une version imprimée. Suivez chaque mot avec un stylo ou crayon.
  • Faites lire le document à quelqu’un d’autre et demandez-lui de prendre des notes sur le document.
Cet article est-il utile ?
Emma Moreau

Emma s'occupe d'aider les étudiants français. Elle a beaucoup d'expérience dans la rédaction académique et est là pour vous donner des conseils !

Laissez un commentaire