Étapes pour réaliser un entretien – Mémoire et thèse

Faire passer des entretiens ou des questionnaires sont des méthodes empiriques efficaces pour collecter des données pour votre thèse ou mémoire. Mais comment faire exactement pour intégrer un entretien ou une interview dans son mémoire ?

Étape 1 – Choisir entre la collecte de données quantitatives ou qualitatives ?

Déterminez d’abord si vous voulez mener une recherche qualitative ou quantitative (ou les deux).

Plus d’infos…

Étape 2 – Sous quelle forme ?

Faites attention au contexte dans lequel vous récolter les données si il s’agit de plusieurs interviews à comparer.

Vous pouvez choisir parmi différents types d’entretiens, comme un entretien directif, un entretien semi-directif, un entretien non-directif ou un groupe de discussion. Il est aussi possible de choisir entre entretiens et questionnaires !

Plus d’information…

Obtenez un retour sur votre style linguistique, plan et clarté.

Des correcteurs professionnels relisent et corrigent votre document en se focalisant sur :

  • Le style académique
  • Les fautes de français
  • La structure de votre texte
  • La clarté et logique de vos propos

Voir un exemple

Étape 3 – La mise en place (face à face, par téléphone ou email) ?

L’entretien en face-à-face est le plus utilisé dans la recherche qualitative, mais les différentes manières d’interroger chacune ont leurs propres avantages et inconvénients.

Entretien en face à faceEntretien par téléphonePar email
AtoutsAtoutsAtouts
Assez intime car le rendez-vous d’entrevue est organisé et on aura une conversation plus longue.Rapide et peu coûteux.Rapide et peu coûteux.
Les répondants peuvent être observés et analysés (expressions faciales telles que la confusion ou l’inconfort).L’influence du chercheur sur les réponses des répondants est limitée car il n’est pas physiquement présent.Le répondant peut répondre quand il veut.
Le chercheur peut facilement poser des questions si certaines réponses ne sont pas claires ou si le répondant mentionne quelque chose d’intéressant.Le chercheur peut facilement poser des questions si certaines réponses ne sont pas claires ou si le répondant mentionne quelque chose d’intéressant.Le chercheur n’influence pas les réponses des répondants par sa présence.
L’atmosphère personnelle peut assurer que les répondants s’ouvrent plus rapidement et en disent plus.Peut souvent être planifié facilement à court terme.Peut souvent être planifié facilement à court terme.
InconvénientsInconvénientsInconvénients
Cela prend beaucoup de temps et d’efforts parce que vous devez prendre rendez-vous et vous déplacer.Les personnes peuvent être difficiles à joindre et celles ayant un numéro secret sont automatiquement exclues de l’expérience.Il n’y a pas de contact personnel entre le répondant et le chercheur, de sorte qu’aucun contrôle n’est possible.
La présence physique du chercheur dans l’entrevue peut influencer les réponses des répondants.Les entrevues ont habituellement une durée limitée d’environ 20 à 25 minutes, car l’appel coûte de l’argent.Un nombre limité de questions est possible, sinon le répondant s’ennuie et ne répond pas (sérieusement) aux questions.
Le chercheur ne peut pas poser de questions supplémentaires.

Pour les sujets sensibles

Il existe différentes méthodes pour collecter des informations sur des sujets sensibles. Les interviews par téléphone ou par email sont plus appropriées, car l’intervieweur n’est pas physiquement présent. D’un autre côté, ces entretiens peuvent sembler plus impersonnels, ce qui rend la discussion sur des sujets sensibles plus difficile.Ainsi, une entrevue en face à face serait préférable.

Étape 4 – Combien de personnes interviewer ?

L’étape suivante consiste à déterminer le nombre de personnes que vous interrogerez. Cela diffère d’une étude à l’autre.

Par exemple : si vous voulez vous faire une idée d’une organisation pour votre recherche en interrogeant les employé, il n’y a pas besoin de beaucoup d’interviews.

Pour certaines études, les échantillons étudiés doivent être nombreux afin d’établir des données statistiques. Pour les études qualitatives vous pouvez avoir peu d’entretiens mais pour les études quantitatives il vous faut un échantillons important.

Il est toujours important de consulter votre directeur de mémoire sur le nombre minimum de données que vous devez collecter.

Plus d’infos…

Étape 5 – Quelles questions vais-je poser?

Il est utile (surtout avec un entretien structuré ou semi-structuré) de préparer vos questions dans un certain ordre et de les garder avec vous pendant l’entretien. Nous allons vous aider à faire un guide d’entretien.

Voir plus…

Étape 6 – Mener l’interview

Pour vous aider, nous avons préparé des conseils et astuces, mais surtout des techniques incontournables.

Plus…

Étape 7 – Retranscription

Maintenant que vous avez réalisé les interviews, il est temps de les retranscrire.

Étape 8 – Validité et analyse

Après la transcription, vous analyserez les données. .

Étape 9 – Intégrer les entretiens dans votre mémoire

Vous pouvez maintenant commencer à traiter les résultats de l’entretien dans votre thèse.

Dans quelle mesure une entrevue est-elle valide et fiable?

La validité de l’entretien concerne l’intégrité des conclusions tirées, c’est-à-dire: ai-je mesuré ce que je veux mesurer?

Les entrevues deviendront plus valides si la même structure et les mêmes questions sont conservées pour différentes entrevues au sein de votre recherche. En gardant les situations des différentes interviews aussi égales que possible, l’influence des autres éléments sur les résultats est exclue autant que possible.

Cet article est-il utile ?
Justine Debret

Justine est responsable du marché français. Elle était étudiante il y a peu et est là pour s'assurer que vous ayez tout le soutien nécessaire à votre réussite académique.

Laissez un commentaire