Les résultats de recherche dans votre mémoire

Une fois que vous avez terminé votre recherche et vos analyses de votre mémoire ou de votre thèse, vous pouvez commencer à travailler sur la partie « résultats » de votre mémoire. C’est dans cette partie que vous présentez les principaux aboutissements de vos recherches et que vous répondez à vos questions de recherche ou confirmez, ou infirmez, vos hypothèses.

Il existe différents types d’études, et une variété d’outils comme l’observation, les entretiens et les sondages. Votre partie résultats dépendra du type d’étude que vous avez mené, mais vous pouvez tout de même procéder généralement de la même manière.

Cet article fournit une feuille de route pour présenter ses résultats que ce soit pour un étude quantitative (sondages) ou qualitative (entretiens). Notez que toutes les étapes présentées ci-dessous concernent explicitement votre partie résultats.

Résultats d’une étude quantitative (sondages)

1e étape – Introduisez l’étude de manière pertinente

Expliquez que votre sondage a obtenu un nombre suffisant de réponses et que vous avez analysé les résultats.

2e étape – Rapportez les résultats de manière structurée

La manière la plus facile de rapporter vos résultats consiste à les organiser par sous-questions de recherche ou hypothèses, telles que vous les avez formulées avant de commencer l’étude (comme présentées plus tôt dans votre thèse). Vos découvertes en relation avec ces sous-questions et hypothèses vous permettront finalement de répondre à votre question de recherche principale.

3e étape – Discutez les résultats

Pour les sous-questions, discutez brièvement (en une ou deux phrases) tout résultat se rapportant à chacune des questions et faites les remarques nécessaires. Toutefois, n’allez pas jusqu’à répondre réellement à vos questions de recherche ou à tirer des conclusions formelles (cela attendra votre conclusion).

Le processus est similaire pour les hypothèses, bien que dans ce cas vous devez établir si chacune des hypothèses est, ou non, validée par votre étude.

4e étape – Ajoutez des tableaux ou figures supplémentaires (facultatif)

Vous pouvez inclure des tableaux ou figures (par exemple, des graphiques), mais seulement s’ils reflètent vos résultats et ajoutent de la valeur à l’histoire que vous essayez de raconter. Assurez-vous que vous faites bien référence à ces illustrations dans votre texte, pour être sûr que vos lecteurs comprennent comment elles se rapportent à ce que vous êtes en train d’exposer.

Notez qu’il n’est pas toujours nécessaire d’expliquer intégralement chaque tableau ou figure dans le texte ; le lecteur devrait être capable de comprendre par lui-même. Vous pouvez lui faciliter la tâche en construisant vos tableaux et figures de manière claire et logique et en choisissant un titre descriptif.

5e étape – Vérifiez, et re-vérifiez, votre partie résultats

Relisez les résultats que vous avez présentés pour vous assurer qu’ils se rapportent tous à vos questions / sous-questions de recherche et à vos hypothèses. Si certains des résultats ne s’y rapportent pas directement, supprimez-les complètement ou déplacez-les vers une annexe de votre thèse.

Exemple de partie résultats : cas d’une étude quantitative

La première hypothèse a été testée au moyen d’une analyse de régression, avec les intentions de don en variable dépendante et la distance sociale comme variable indépendante. Les résultats de cette analyse (cf. Tableau n° 5) montrent que la distance sociale a un lien faible significatif avec les intentions de don (b * = 18, p = .05), ce qui en fait un prédicteur significatif de l’intention de don ; lorsque la distance sociale augmente, l’intention de don augmente également. H1 n’est donc pas confirmée. En revanche, cette étude suggère un effet significatif dans le sens inverse.
table-example-survey

Résultats d’une étude qualitative (entretiens)

1e étape – Introduisez l’étude de manière pertinente

Par exemple, notez combien d’entretiens vous avez réalisés et expliquez comment vous avez retranscrit et codifié les données recueillies.

2e étape – Rapportez les résultats de manière structurée

Si votre thèse inclut des sous-questions ou des hypothèses spécifiques, vous pouvez discuter les résultats sur cette base. Répondre à ces questions et tester vos hypothèses constitue une étape importante qui vous prépare à répondre à votre question principale (ce que vous ferez dans la conclusion).

Dans une étude qualitative, cependant, les entretiens ne sont pas toujours directement en lien avec les questions ou hypothèses spécifiques. Dans ce cas, il est préférable de discuter vos résultats en utilisant la liste de thèmes (ou le questionnaire) que vous avez utilisés pour les entretiens. Ces thèmes reflètent les sujets sur lesquels vous investiguez et sont ainsi liés à votre question principale.

3e étape – Discutez les résultats

Mettez en lumière les résultats qui se rapportent à chacun de vos sous-questions, hypothèses ou thèmes et expliquez en quoi ils sont pertinents. Vous pouvez illustrer et renforcer vos observations par des citations extraites de vos entretiens (tant qu’elles se rapportent au thème).

Il vous faut également inclure une brève explication (d’une ou deux phrases) indiquant précisément ce que ces résultats signifient par rapport à cette sous-question, cette hypothèse ou ce thème en particulier. Vous pouvez même l’envisager comme une brève conclusion – mais rappelez-vous que la portée de cette conclusion par rapport à votre question de recherche ne doit pas être abordée avant votre conclusion.

Si vous avez formulé des hypothèses, vous devez indiquer si votre étude permet de les confirmer ou de les infirmer.

4e étape – Vérifiez, et re-vérifiez, votre partie résultats

Relisez-vous de nouveau pour vous assurer que tous les résultats que vous avez présentés se rapportent à vos sous-questions, vos hypothèses ou vos thèmes.

D’autres résultats (comme les transcriptions complètes de vos entretiens, si cela vous semble opportun) peuvent être inclus en annexe.

Exemple de partie résultats : cas d’une étude qualitative

Interrogé sur les genres de jeux vidéo correspondant plus ou moins à une forme d’art, le participant a répondu que les jeux vidéo ne constituent pas en eux-mêmes une forme d’art mais que la créativité peut parfois y être impliquée. Les critères utilisés pour identifier les jeux artistiques concernent les caractéristiques du jeu touchant à sa conception, son histoire, sa musique ainsi qu’aux équipes de créatifs ayant travaillé dessus. L’un des répondants a fait la remarque suivante :

« Eh bien je pense que dans les jeux de rôle [heu], plus [heu] d’attention à [heu] la conception des personnages […] à la conception du monde […] parce qu’il y a un grand […] parce que toute l’histoire est importante et qu’on fait plus attention à certains éléments du jeu […] pour que peut-être […] qu’il y ait plus [heu] […]. Oui, […] là il y a besoin de plus grosses équipes de créatifs que […] dans […]. Par exemple, un tireur moyen ou quelque chose comme ça. »

On peut en conclure que les jeux vidéo sont perçus comme des formes d’art en eux-mêmes, mais il est clair que la créativité et les composantes artistiques sont plus importants dans certains jeux que dans d’autres.

Combien de fautes dans votre mémoire ?

Nos correcteurs corrigent en moyenne 150 fautes pour 1 000 mots. Vous vous demandez ce qui sera corrigé exactement ? Déplacez le curseur de gauche à droite !

Faites corriger votre mémoire

Quelles est la différence entre la partie résultats et la conclusion ?

La partie résultats présente de brèves observations pour chaque sous-question, hypothèse ou thème (comme on l’a vu dans les exemples n°1 et 2 ci-dessus). Dans chaque cas, les observations ne devraient pas dépasser une ou deux phrases. Veillez à ne pas commencer à discuter l’importance de ces observations par rapport à votre question de recherche principale.

C’est là qu’intervient la conclusion. Les résultats de toutes les sous-questions, hypothèses ou thèmes dans la partie Résultats fusionnent dans la conclusion. Ensemble, ils forment la réponse à la question de recherche principale, qui fait l’objet d’une discussion approfondie dans la conclusion de votre mémoire ou de votre thèse.

Liste de contrôle pour les résultats de votre recherche

0 / 6

Bravo !

Cet article est-il utile ?
Rayan Hasnaoui

Rayan est le responsable du marché français pour Scribbr. Il était étudiant il y a peu et il est donc au courant des attentes des établissements universitaires. Il tente d'aider au mieux les étudiants en écrivant des articles constructifs afin de partager ses connaissances.

2 commentaires

niyonkuru
13 août 2018 à 00:21

je fais un travail de fin d’étude dans la faculté de Médecine .Le sujet s'intitule insuffisance rénale aiguë en hémodialyse.J'aimerai une aide au niveau de la discussion.merci

Répondre

Julia
Julia (Scribbr-team)
13 août 2018 à 15:00

Bonjour,

Cet article devrait vous être utile : https://www.scribbr.fr/memoire/ouverture-de-conclusion/

Bon courage,

Julia

Répondre

Laissez un commentaire