Soutenance de votre mémoire infirmier (TFE infirmier)

Si vous lisez cet article, c’est que vous avez (ou presque) terminé la rédaction de votre TFE infirmier (ou mémoire infirmier). Toutes nos félicitations !

Voici désormais tout ce qu’il faut savoir sur la soutenance orale de votre mémoire infirmier, et des conseils pour réussir cet exercice.

Prêt pour la soutenance de votre mémoire infirmier ? Faites corriger votre mémoire avant de le rendre et évitez les critiques le Jour J !

Qu’est-ce que la soutenance orale d’un mémoire infirmier ?

La soutenance orale de votre TFE infirmier fait partie de votre évaluation. Il s’agit d’une argumentation orale sur le sujet d’intérêt professionnel que vous avez décidé de traiter dans votre mémoire infirmier.

La soutenance de votre travail de recherche (dans votre TFE infirmier), vous permet de partager les connaissances que vous avez acquises avec des professionnels du secteur infirmier. Votre travail permet également de développer de nouvelles techniques afin d’améliorer les pratiques, la qualité et la sécurité des soins infirmiers.

La soutenance orale de votre mémoire infirmier est un moment important et vous permet de confronter vos travaux à des professionnels et de vous préparer aux débats d’idées.

Déroulement de la soutenance d’un mémoire infirmier

Durée de la soutenance : 30-45 min.
Support : vous avez le droit au support de votre choix (Powerpoint, poster, notes, mise en scène…)

Voici le déroulement de la soutenance :

  • 15 min : présentation, synthèse du travail.
  • 20 min : questions/réponses sur la forme et sur le fond.
  • 15 min : délibération du jury.

Faire sa soutenance orale sans support, pourquoi pas ! Vous pouvez tout à fait présenter votre travail sans support, afin de focaliser toute l’attention du jury sur vos propos. Toutefois, sachez bien gérer votre stress au risque d’oublier des choses si vous n’avez pas de support. Si vous utilisez un support, il faudra spécifier aux membres du jury le choix de ce type de support (ou le choix de ne pas en avoir).

Attention : Il ne s’agit pas de reprendre tout le travail de votre TFE infirmier, ce n’est pas un résumé du travail écrit.

La soutenance orale est une synthèse critique de votre TFE infirmier et une explication de votre cheminement. Il faut expliquer :

  • le choix du thème ;
  • la méthode utilisée à toutes les étapes du travail ;
  • le contexte de l’étude ;
  • les résultats ;
  • la discussion ;
  • l’ouverture ;
  • l’intérêt personnel ;
  • l’intérêt professionnel.

Obtenez un retour sur votre style linguistique, plan et clarté.

Des correcteurs professionnels relisent et corrigent votre document en se focalisant sur :

  • Le style académique
  • Les fautes de français
  • La structure de votre texte
  • La clarté et logique de vos propos

Voir un exemple

Quels sont les critères d’évaluation de la soutenance orale d’un mémoire infirmier ?

Les critères d’évaluation varient en fonction des IFIS (Instituts de Formation en Soins Infirmiers), mais les consignes sont en général assez similaires.

La soutenance orale implique une grande rigueur dans la présentation, la capacité de démontrer l’utilité de votre travail, et tout cela en faisant preuve d’humilité et d’esprit critique.

Voici sur quels éléments vous serez évalué :

  • avoir un regard critique sur le sujet ;
  • mettre en exergue les étapes de la réflexion ;
  • l’intérêt du choix du sujet ;
  • pertinence des données recherchées ;
  • pertinence dans l’étude du problème et de la problématique ;
  • clarté de la construction du cadre théorique (ou conceptuel) et de la démarche d’analyse ;
  • cohérence dans les conclusions de l’analyse ;
  • apport professionnel ;
  • pertinence des recommandations pédagogiques (l’étudiant devra analyser une question relevant des soins, la problématiser, l’explorer, en faire une étude critique, formuler des hypothèse voire des propositions de solutions ou de poursuite de l’exploration).

La soutenance des résultats de votre travail de recherche contribue à sa valorisation, notamment :

  • scientifique (invitation dans un séminaire ou un colloque, publication d’un article dans une revue) ;
  • pédagogique (activités d’enseignement) ;
  • sociale (activités liant les travaux de recherche et le champ professionnel).

Vous serez également évalué sur les résultats de votre recherche, vos compétences et l’originalité du sujet.

Les éléments de la soutenance d’un mémoire infirmier : quel plan pour la soutenance de votre TFE infirmier ?

La soutenance orale de votre TFE infirmier est bien entendu très personnelle et dépend de votre sujet. Nous avons néanmoins rassemblé dans le plan ci-dessous, les éléments incontournables à présenter lors de votre soutenance.

Voici les grands axes à présenter lors de la soutenance :

  1. Présentation
  2. Choix du sujet et cheminement (motivations, problématique)
  3. Méthodologie de la recherche (stratégie d’enquête, analyse)
  4. Résultats de l’enquête
  5. Auto-évaluation (points forts, points faibles, limites)
  6. Nouveaux éléments

Plan de présentation de la soutenance orale de mémoire infirmier

I – Introduction de la soutenance et rappel de la question de départ
– Se présenter en faisant les liens avec le choix du sujet : qui je suis ? Pourquoi ce sujet ?
– Plan de la présentation orale (différente du plan du travail écrit).
– Rappel de la problématique de départ
– L’organisation du travail
– Les rencontres, les lectures principales.
– Les résultats de l’enquête exploratoire
– Les choix principaux méthodologiques, conceptuels.
II – Synthèse de l’organisation pour traiter le sujet
III – Analyse et critique du travail
– Les points forts
– Les points faibles
IV – Cheminement de la démarche
– Les difficultés rencontrées/les limites
– Quelques précisions à apporter
V – Ouverture (discussion) et positionnement professionnel
– Les points à approfondir
– Les pistes à explorer
– Ce que m’a apporté ce travail (au niveau du positionnement professionnel et personnel)
VI – Conclusion
– Les limites du travail ?
– Les difficultés rencontrées ?
– Avec le recul comment auriez-vous pu vous y prendre ?
– Ouverture de ce travail : peut-il évoluer ? Vers quelle thématique ? Vers quelle méthode ? Les éclairages supplémentaires ?
VII – Annexes

Conseils pour réussir la soutenance de son mémoire infirmier

Voici quelques précieux conseils pour réussir la soutenance de votre TFE infirmier.

  1. Bien préparer votre intervention
    S’adapter au public concerné
    Reprendre la trame du résumé
  2. Utiliser un support visuel
    Un Powerpoint par exemple (une diapositive par minute ou 10 diapositives maximum, vous pouvez mettre des images et schémas)
  3. Attention à la gestion de votre temps
    Respect du temps imparti
    Il est recommandé de s’exercer auparavant
  4. Avoir une argumentation claire, synthétique, structurer, vivante
    Se détacher du texte
    Justifier ses choix
  5. Être à l’écoute du jury
    Confronter les idées
    Regarder les deux membres du jury
    Parler lentement, poser la voix, prendre le temps de l’explicitation.
  6. Faire bonne impression
    Ne pas utiliser un langage trop familier ou trop pompeux.
    Contrôler les manies (mains dans les cheveux, se ronger les ongles….)
    S’habiller sobrement
    Éviter un parfum trop fort ou trop de maquillage.

Exemple de Powerpoint pour la soutenance d’un mémoire infirmier

Voir un exemple de Powerpoint pour la soutenance d’un mémoire infirmier

Exemple complet de soutenance orale de mémoire infirmier

Choix du sujet

A la fin de l’année 2017, les formateurs de mon ISFI nous ont demandé de choisir un thème pour effectuer notre travail de fin d’études. J’avais déjà réfléchi au sujet que je désirais aborder : la relation entre soignant et soigné aux urgences. Ce thème s’est imposé à moi suite à un stage que j’ai effectué dans le service d’urgence de l’hôpital X.

Dans ce service, j’ai pu mettre à profit mon expérience acquise lors d’autres stages, ainsi qu’en formation. Par la suite, j’ai évoqué mon sujet avec d’autres étudiants de l’ISFI et ils se sont montrés enthousiastes.

Pour la recherche, j’ai pu observer des situations lors de mon stage et les rattacher à ma problématique. J’ai également interrogé plusieurs infirmiers aux urgences sur leur expérience personnelle.

Elaboration de la problématique

La problématique qui a découlé du choix de mon sujet est : la relation soigné/soignant aux urgences face au temps.

La formulation de cette problématique m’a pris beaucoup de temps, et c’est lors des travaux de groupe que j’ai réussi à énoncer ma question de recherche : “en quoi la relation soigné/soignant est un défi contre la montre aux urgences ?”.

Cadre théorique et recherches

C’est à partir de ma problématique, puis du plan, que j’ai orienté mes lectures sur le sujet. Il s’agit d’un sujet richement documenté, ce qui m’a poussé à faire une sélection poussée. Au fil des lectures, je me suis appropriée le thème de la recherche.

Dans un premier temps, j’ai lu différents ouvrages comme ABC et DEF. Ensuite, je les ai classés et ai repris les passages qui m’intéressaient en fonction de leur date de parution. Pour finir, j’ai fait une synthèse de tous ces éléments afin de rédiger la partie théorique.

J’ai eu également l’occasion de rencontrer plusieurs personnes intéressées par ma recherche.
L’une d’entre elles, Mme BLA du service de XX, m’a donné de précieux conseils et m’a soutenu lors de l’élaboration de la partie théorique.

Analyse

Pour réaliser mes recherches, j’ai utilisé les données recueillies dans mon cadre théorique. J’ai repris les thèmes les plus pertinents sous forme de questions et ai réalisé deux types de questionnaires, afin de comparer les réponses et d’enrichir mon analyse.

J’ai fait passer mes questionnaires à plusieurs infirmières travaillant au service d’urgence.

Après avoir collecté les réponses à mes questionnaires, j’ai analysé les données sous forme statistique et qualitatives.

J’ai aussi fait passer plusieurs entretiens semi-directifs à des professionnels du service, afin d’avoir leur ressentie face à cette expérience aux urgences.

Conclusion

Ce TFE infirmier m’a beaucoup apporté en terme de capacité d’analyse, avec mes questionnaires et entretiens.

Ce fut également très enrichissant en ce qui concerne la prise de contact avec des experts et le partage d’expériences avec mes pairs.

Le contact direct avec les patients et leur expérience aux urgences a été très éprouvante, mais a confirmé mon désir de travailler comme infirmier aux urgences.

Je regrette simplement de ne pas avoir eu plus de temps pour approfondir mes recherches et pense que ce TFE infirmier pourrait être enrichi à travers l’importance du soutien psychologique apporté à la famille du patient et la relation entre soignant/famille du soigné aux urgences.

Cet article est-il utile ?
Justine Debret

Justine est responsable du marché français. Elle était étudiante il y a peu et est là pour s'assurer que vous ayez tout le soutien nécessaire à votre réussite académique.

2 commentaires

Céline
15 août 2018 à 03:35

Bonjour, merci beaucoup pour cet article! Par contre dans votre plan c'est écrit qu'il faut parler de notre positionnement professionnel et personnel et dans l'exemple complet de soutenance je ne vois pas ces points. J'ai du mal à comprendre de quoi il s'agit. Auriez-vous peut-être un exemple qui pourrait illustrer un positionnement professionnel et personnel? Merci encore.

Répondre

Julia
Julia (Scribbr-team)
15 août 2018 à 12:40

Bonjour Céline,

Malheureusement, je n'ai pas d'exemple à vous proposer.
Dans l'exemple complet de notre article, le positionnement professionnel et personnel a aussi été placé dans la conclusion. Il s'agit de donner vos impressions, la manière dont vous vous êtes impliqué professionnellement.

Bon courage pour votre soutenance !

Julia

Répondre

Laissez un commentaire