Faites relire et corriger votre mémoire

Relecture de mémoire »

Générer votre liste de références aux normes APA

Générateur APA »
Logiciel anti plagiat pour votre mémoire

Logiciel anti plagiat pour votre mémoire

Logiciel anti plagiat »

Comment rédiger la conclusion et la discussion de votre mémoire ?

Publié le par Mis à jour le : 5 décembre 2016

Votre mémoire doit se terminer par une conclusion et une discussion. Ces deux sections ou parties sont distinctes, mais il est parfois difficile de les séparer. Cet article vous informe sur ces deux sections et sur ce qu’elles doivent au minimum contenir.

À quoi ressemble une conclusion ?

Le but d’une conclusion est de répondre à la question de recherche. Commencez donc par répéter votre problématique. Vous ne devez cependant pas vous contenter d’une simple répétition, vous devez également intégrer une explication de celle-ci dans la section de la discussion.

Ensuite, tirez des conclusions de vos résultats de recherches : utilisez les résultats majeurs et les plus pertinents pour répondre à votre problématique que vous avez présenté dans l‘introduction.

Enfin, répondez à la question principale et expliquer comment vous en êtes arrivé à cette conclusion. Il ne suffit pas de rédiger la question et d’y apporter une réponse directement à la suite. Vous devez l’intégrer au reste du texte. Restituez les observations brutes et ne les interprétez pas.

Exemple 1 : Fournissez les observations brutes
Observations brutes : Parmi les personnes sondées, dix étaient d’accord avec l’affirmation suivante « les éléphants sont des animaux magnifiques », tandis que six n’étaient pas d’accord. Ainsi la majorité était d’accord avec l’affirmation.
Interprétation: Parmi les personnes sondées, dix étaient d’accord avec l’affirmation suivante « les éléphants sont des animaux magnifiques », tandis que six n’étaient pas d’accord. Cela montre que dix personnes étaient très impressionnées par le caractère de l’animal et que six personnes avaient les éléphants en horreur.

La conclusion doit être au présent quand vous présentez les faits et au passé (passé composé ou imparfait) quand vous relatez des faits ou actions effectués pendant vos recherches. Vous pouvez consulter notre article sur l’utilisation des temps par parties dans un mémoire ou une thèse.

Exemple 2 : Conjugaison et temps des verbes dans la conclusion
Faits au présent : La société X n’a actuellement pas de mission ou de vision claire. La société n’utilise pas les réseaux sociaux correctement pour vendre ses produits.
Votre recherche au passé : Cette recherche a permis d’examiner si la société X avait une vision et une mission claire […]. Les résultats ont montré que la société X … […] Le chercheur a également analysé que …

La conclusion doit faire entre 200 et 400 mots. Attention :

  • Avez-vous utilisé une hypothèse à la place d’une question de recherche ? Si c’est le cas, indiquez si l’hypothèse s’est avérée vraie ou non.
  • N’apportez aucune nouvelle information dans la conclusion. Toute information nouvelle doit avoir été indiquée précédemment et non dans la conclusion.
  • Ne donnez pas d’exemples dans votre conclusion, normalement toutes les conclusions ont été déduites et expliquées antérieurement à l’aide exemples. Par exemple, si vous concluez que la crise financière a eu un impact négatif sur le revenu des banques, alors vous ne devriez pas mentionner que la banque XYZ a eu « par exemple » 20% de revenus de moins en 2009 qu’en 2007.

Vérification de votre conclusion

* L’utilisation du pronom « Je » est interdit dans beaucoup de cursus mais il est accepté dans d’autres. Vous devez vous renseigner sur les usages de votre champ d’études avant de l’utiliser. Dans tous les cas, nous vous déconseillons son utilisation hormis pour la préface. Souhaitez-vous plus d’informations à ce sujet ?

À quoi ressemble une discussion ?

La discussion de votre mémoire ou de votre thèse est le lieu pour une rédaction plus poussée et plus interprétative des résultats. Si dans la conclusion ce sujet est abordé rapidement, vous devez l’explorer d’avantage en profondeur dans la discussion.

Evaluez votre recherche : par exemple en discutant de vos attentes sur les causes et conséquences des résultats, leurs possibles limitations ou encore en émettant des suggestions sur les recherches supplémentaires. Tout comme la conclusion, la discussion doit essentiellement être rédigée au présent.

Interprétation des résultats

Commencez votre discussion en validant votre plan de recherche. Puis, discutez des résultats et indiquez s’ils sont conformes à vos attentes. Dans cette section, vous expliquerez les raisons qui vous ont permis ou non d’atteindre vos objectifs et attentes.

Vous avez pu formuler ces attentes en vous basant sur des textes sur votre sujet de recherche ou en vous reposant sur votre bon sens. Dans ce cas, décrivez comment vos résultats correspondent au cadre que vous avez dessinez dans le premier chapitre (introduction, motivation, cadre théorique et questions de recherches ou hypothèses).

Montrez également dans quelles mesures vos résultats apportent de nouveaux éléments ou un nouvel angle sur les connaissances préexistantes. Explicitez toutes les possibilités : qu’avez-vous pu démontrer ?

Limites de votre recherche

À l’intérieur de la section de discussion, présentez les limites de votre recherche dans un nouveau paragraphe.

Décrivez les observations que vous avez pu établir pendant vos résultats de recherche. Ces remarques peuvent apporter des conseils aux lecteurs.

Si vous avez des remarques supplémentaires sur votre recherche ou que certaines limitations l’ont entravé, cela peut expliquer les résultats que vous avez obtenus. Notez ces facteurs mais expliquez également comment ces facteurs peuvent être évités lors de prochaines recherches.

Prenez garde à ne pas dénigrer l’ensemble de projet de recherche, le but n’est pas de fournir une liste de toutes les erreurs. Celles-ci devraient avoir été prise en compte et considérées avant le début de votre recherche.

Recommandations pour des recherches supplémentaires

La discussion se termine par un paragraphe qui suggère des possibles de voies de recherches supplémentaires. Comment d’autres recherches peuvent-elles se construire à partir de la votre ? Ne pas écrire des phrases types : « beaucoup de recherches restent à faire ».

L’idée n’est pas de donner une liste de ce que les autres devraient rechercher pour compléter votre recherche, mais plutôt donner des suggestions pour une étude séparée et répondant à votre propre recherche.

Vérification de votre discussion

Cet article est-il utile ? (votre vote est anonyme)
Traitement de votre vote...
Votre vote est enregistré :-)
Vous avez déjà voté. Merci :-)
76 visiteurs pensent que cet article est utile. 77 votes au total.
Scribbr prof

Votre mémoire sans fautes ?

Obtenez l'aide d'un correteur professionnel Scribbr.
Plus d'informations et de notes » Un score Trustpilot de 9.2

Écrit par Bas Swaen

Bas est co-fondateur de Scribbr. Bas aime enseigner et est un rédacteur de thèse confirmé. Il essaie d’aider les étudiants en écrivant des articles clairs et faciles à comprendre sur des sujets difficiles.

5 commentaires

  1. Lontsie Hilaire:

    Tres interessant. Du moins ca m’a aide a mieux comprendre la diffetence fondamentale entre conclusion et discussion

  2. BAE Joël Cabaly:

    C’est très claire. Merci pour tout !

  3. Champenois Elise:

    Bien utile pour structurer sa pensée et rédiger clairement.
    Merci !

  4. gold ngolo:

    merci beaucoup Monsieur Bah tout est si clair!!

  5. Tegomo Tsafack Aimé:

    Merci infiniment pour cette démarche méthodologique, qui me permet de faire finalement une grande différence entre la discussion et la conclusion.

Laissez un commentaire