Les accents

Il existe trois types d’accents en français :

  1. L’accent aigu qui se met sur le “e” (é)
  2. L’accent grave qui se met sur le “e”, le “a” et le “u” (à, è, ù)
  3. L’accent circonflexe qui se met sur toutes les voyelles, sauf le “y” (â, ê, î, ô et û)
AccentLettres concernéesL’utiliserNe pas l’utiliser
Accent aigueSur la première lettre du mot.

Sur la dernière lettre du mot.

Si le “e” est placé entre deux consonnes.

Si le “e” est suivi d’une syllabe sans “e” muet.

Sur la dernière lettre des participes passé des verbes du premier groupe.

Sur le participe passé du verbe “être”.

Si les mots commencent par « ère » et « ès ».

Sur un « e » qui précède un « x ».

Sur un “e” devant une consonne double.

Si le “e” est suivi de “d”, “f”, ou “r”.

Si “z” est la dernière lettre du mot.

Accent gravee – a – uSi le mot se termine avec un “s” sans marque du pluriel.

Lorsque le “e” est suivi d’une syllabe contenant un “e” muet.

Sur « à », « là » et “çà et là”.

Sur le “u” seulement si “où” qui désigne un lieu.

Sur le “e” lorsqu’il est suivi d’un “x”.

Jamais pour “cela”.

Accent circonflexea – e – i – o – uSur les “o” des pronoms possessifs.

Sur certains adjectifs et noms.

Au passé simple, aux deux premières personnes du pluriel.

Pour la conjugaison à la troisième personne du singulier de l’imparfait du subjonctif.

Pour remplacer un “s” qui s’est perdu avec le temps.

Sur le “i” dans le cas des verbes en « -aître », « -oître » et le verbe « plaire ».

L’accent aigu

L’accent aigu ne se retrouve que sur le “e” et donne « é ».

Règle 1 : l’accent aigu sur le “e” de la première lettre du mot

On utilise un accent aigu lorsque la voyelle « e » est la première lettre du mot.

Exemple

L’étudiant se rend à l’élection et écoute ensuite les résultats.

Toutefois, les mots qui commencent par « ère » et « ès » prennent un accent grave.

Exemple

C’est une ère glaciale dont on se souviendra.

Règle 2 : l’accent aigu sur le “e” de la dernière lettre du mot

Pour les accords au féminin qui se terminent par un “e” muet, on met un accent aigu.

Cela concerne aussi les mots qui se terminent par un “e” au singulier (même lorsqu’ils sont au pluriel et qu’ils se terminent donc par un “s”).

Exemples

Il achète des canapés pour son salon.

Elle est sa protégée.

Règle 3 : l’accent aigu lorsque le “e” est placé entre deux consonnes

On met toujours (ou presque !) un accent aigu lorsque la voyelle « e » est placée entre deux consonnes.

Exemples

Ce mélange est intéressant.

Il va la protéger.

Il existe des exceptions à cette règle : les termes « pedigree », « revolver », …

Règle 4 : l’accent aigu lorsque le “e” est suivi d’une syllabe sans “e” muet

On doit mettre un accent aigu sur un « e » qui précède une syllabe sans « e » muet.

Exemples

Il doit le faire immédiatement.

Généralement, je rédige mes dissertations le soir.

Toutefois, on ne met jamais d’accent aigu sur un « e » qui précède un « x », ni devant une consonne double.

Exemples

Il doit faire un exercice.

C’est très intéressant.

Règle 5 : l’accent aigu sur la dernière lettre des participes passé des verbes du premier groupe et sur le participe passé du verbe “être”

On met un accent aigu sur la dernière lettre des participes passés des verbes du premier groupe (terminaison en -er) et sur le participe passé du verbe être.

Exemples

Il a enseigné les mathématiques.

Elle a été recalée.

Les exceptions

Dans certains cas, l’utilisation de l’accent aigu sur la lettre “e” n’est pas nécessaire !

Il ne faut pas utiliser d’accent aigu lorsque le “e” est suivi de “d”, “f”, ou “r” ou si “z” est la dernière lettre du mot.

Exemple

Il a de beaux pieds et un long nez.

De même, il ne faut pas mettre d’accent aigu lorsque le “e” est suivi de la lettre “x”.

Exemple

C’est un bon exemple.

Enfin, on ne met jamais d’accent aigu sur le “e” lorsqu’il est suivi de deux consonnes identiques.

Exemple

La terre est une planète.

L’accent grave

Il se retrouve sur le “e”, le “a”, et le “u” en français.

L’accent grave sur le “e”

On met un accent grave sur le “e” lorsque le mot se termine avec un “s” sans marque du pluriel.

Exemple

Après cette étape, le progrès suivra.

Il faut également mettre un accent grave sur le “e” lorsqu’il est suivi d’une syllabe contenant un “e” muet.

Exemple

Il rentre fièrement au collège.

Il ne faut pas mettre d’accent grave sur le “e” lorsqu’il est suivi d’un “x”.

Exemple

C’est un exemple.

L’accent grave sur le “a”

On met un accent grave pour « à », « là » et “çà et là”.

Il faut différencier :

  • “a” (auxiliaire avoir)
  • “à” (préposition qui prend un accent grave)
  • “la” (pronom ou article)
  • “là” (adverbe de lieu qui prend un accent grave)

Conseils…
1. Pour différencier “a” et “à” : remplacer par “avait” et si ça fonctionne (la phrase a toujours un sens) il ne faut pas mettre d’accent. Sinon, il s’agit de la préposition et il faut alors mettre un accent grave sur le “a”.
2. Pour différencier “la” et “là” : demandez-vous si vous parlez d’un lieu. Si c’est le cas, il faut mettre un accent grave sur le “a” du “la”.

Il ne faut pas non plus confondre “ça” et “çà et là” :

  • “ça” est utilisé pour désigner quelque chose
  • le “a” de “ça” prend un accent grave s’il est utilisé dans l’expression “çà et là”

Enfin, il ne faut jamais mettre d’accent grave à “cela”.

L’accent grave sur le “u”

L’accent grave s’utilise sur le “u” seulement si “où” désigne un lieu.

Exemple

Où veut-il aller ?

Saviez-vous...

Que la qualité de votre texte et sa compréhension sont fortement liées à l'absence d'erreurs grammaticales et de fautes d’orthographe.

Ne soyez pas recalé(e) pour quelques fautes, faites relire et corriger votre texte !

Découvrez notre service de correction

L’accent circonflexe

L’accent circonflexe se place sur le “a”, “e”, “i”, “o”, et le “u”.

Il n’y pas de règles générales concernant son utilisation, mais il existe quelques astuces savoir quand l’utiliser.

On utilise généralement l’accent circonflexe sur les “o” des pronoms possessifs.

Exemple

Ce sont les nôtres ou les vôtres ?

On retrouve l’accent circonflexe sur certains adjectifs et noms.

Exemple

Cette mangue est mûre, mais je fais le jeûne.

Parfois, l’accent circonflexe est utilisé pour remplacer un “s” qui s’est perdu avec le temps.

Exemple

Je me balade dans la forê(s)t qui entoure le châ(s)teau.

Lors de la conjugaison de verbe au passé simple, on utilise l’accent circonflexe aux deux premières personnes du pluriel. C’est aussi le cas pour la conjugaison à la troisième personne du singulier de l’imparfait du subjonctif.

Exemple

Nous allâmes, vous allâtes, il allât.

L’accent circonflexe est présent sur le “i” dans le cas des verbes en « -aître », « -oître » et le verbe « plaire ».

Exemple

Il connaît ce type de recherche. Peux-tu le contacter s’il-te-plaît ?

Astuces pour écrire les accents sans clavier “Azerty”

ALT+133 = à

ALT+0192 = À

ALT+131 = â

ALT+0194 = Â

ALT+130 = é
ALT+144 = É
ALT+138 = è
ALT+0200 = È
ALT+136 = ê
ALT+0202 = Ê
ALT+140 = î
ALT+147 = ôALT+151 = ùALT+150 = û
Cet article est-il utile ?
Justine Debret

Justine est responsable du marché français. Elle était étudiante il y a peu et est là pour s'assurer que vous ayez tout le soutien nécessaire à votre réussite académique.

Laissez un commentaire