Relecture et Correction, est-ce autorisé par mon université ?

La réponse est simple : Oui, c’est autorisé et légal !

Tant que rien n’est changé dans le contenu ou l’exécution du travail et que seuls les points suivants sont considérés, la relecture est autorisée :

  • Erreurs linguistiques et fautes de frappe
  • Erreurs grammaticales
  • Choix de mots inapproprié
  • Ponctuation
  • Correction du style pour les phrases ambiguës

Plus d’information sur l’utilisation de services de correction et relecture, et des politiques universitaires…