L’analyse du commentaire de texte

L’exercice du commentaire de texte est souvent demandé pour des textes en littérature et philosophie, mais aussi en histoire. Cet exercice permet de restituer votre compréhension du texte, d’expliciter ses enjeux et de le situer dans une période donnée. Cette restitution se fait sous forme de commentaire structuré.

La méthodologie suivante peut s’appliquer pour tout type de commentaire de texte : littéraire, philosophique, historique, etc.

1. Décrypter le texte

La première étape est de décrypter toutes les métadonnées du texte, autrement dit ce que vous n’allez pas retrouver à proprement parlé dans le texte, mais qui vous donnera des informations précieuses sur le contexte de l’écriture de l’oeuvre ou du document.

Les premières informations à repérer lors de la première lecture du texte sont :

  • Le nom de l’auteur.
  • La nature du texte.
  • La date de parution et de l’écriture.
  • Le lieu de l’écriture et de la publication.

Définition du contexte

Pour définir le contexte de l’extrait que vous avez à commenter, il est nécessaire de faire appel à vos connaissances personnelles. Vous devez au maximum contextualiser grâce à des informations sur l’auteur, sur l’époque et sur la situation du pays à ce moment de l’histoire.

Astuce :
Au brouillon, notez toutes les informations que vous avez sur le contexte de l’oeuvre. Cela vous aidera à rédiger l’introduction, mais aussi à mettre en perspective les différents éléments retrouvés dans le texte.

2. Concentrez-vous sur les choses suivantes :

  • Qui est l’auteur ?

Que fait-il dans la vie ? Ses valeurs, les causes qu’il défend ? Savoir qui il est a un impact sur la compréhension du texte (si c’est un homme politique, ou si l’auteur est actif politiquement ou engagé dans la société de son époque, etc.).

  • La nature du texte

Pour savoir à qui il est destiné. En littérature il faut par exemple le rattacher à un genre et à un type littéraire.

  • La date de l’écriture

Généralement, on l’associe à la date de publication. La période historique présente dans le récit peut être différente.

  • Le lieu de l’écriture

Il donne généralement une indication sur les messages que l’auteur a fait passer. Le lieu du récit peut être différent. Dans ce cas là, cela donne aussi une indication sur le message que l’auteur veut faire passer et à qui il s’adresse.

  • Le but du récit et de l’extrait

Pourquoi a-t-il été publié ? A quoi sert-il ? Convaincre, divertir, informer ?

3. Décortiquer le texte

Après avoir analysé tout ce qui entourait le texte, il faut maintenant analyser le texte lui-même.

Première analyse du texte

A l’aide de plusieurs lectures, repérez d’abord les grandes idées qui se dégagent du texte (ce qui vous donnera plus tard vos axes d’analyse), ses articulations et le sens de la narration. Vous pouvez repérer tout cela grâce aux mots de liaison.

Ensuite, phrase par phrase, vous devez trouver du sens. En quoi cette phrase apporte quelque chose au récit principal ? Il faut comprendre ce qu’elle démontre et quel est son but. Quels sont les mots importants qui apportent du sens et de la structure au document que vous devez analyser ?

Lorsque vous analysez un document, le but est de le comprendre, de pouvoir l’expliquer de manière large grâce au contexte, mais également de manière précise en vous mettant presque dans la peau de l’auteur.

Attention !
Ne partez pas dans une sorte d’analyse de l’état d’esprit de l’auteur. Restez sur le texte : tout ce que vous dites sur le document dans la partie analyse doit être lié au texte ou au contexte, le seul moment où vous pouvez vous en éloigner est l’introduction lorsque vous évoquez le contexte de l’extrait, ou la conclusion lors de l’ouverture.

Si jamais vous bloquez sur quelques phrases, ne les ignorez pas. Essayez de les comprendre, sinon cela risquerait de vous faire perdre une dimension du texte.

Astuce…
Dans un commentaire de texte, il faut se forcer même lorsqu’on ne voit pas forcément de solution. C’est généralement dans ces moments-là qu’on arrive le mieux à analyser un texte puisqu’on cherche réellement à creuser ce que l’auteur a voulu dire, même si ça ne parait pas clair lors de la première lecture.

Problématique

Cette analyse devrait vous permettre d’en sortir une problématique.

La problématique va vous permettre de structurer votre argumentation. C’est une hypothèse qui va vous suivre tout au long de votre réflexion. Il faudra alors la démontrer et voir en quoi le texte y répond ou, d’ailleurs, n’y répond pas forcément. Il faut la garder en tête tout au long de votre travail de commentaire et y relier l’ensemble de votre réflexion et argumentation.

Une fois que vous l’avez, relisez le texte et essayez d’y trouver quelques idées principales (généralement trois, mais ça peut être entre deux et quatre en fonction du texte. N’inventez surtout pas d’idée pour rentrer dans le mythique plan à trois idées principales.

Ces éléments peuvent être regroupés dans le texte par paragraphe ou peuvent également être disséminés dans le texte. Ne vous contentez pas de faire une lecture linéaire du texte.

Deuxième analyse plus éclairée

Vous avez maintenant le fil conducteur pour votre argumentation et commencez à bien connaître le texte. C’est donc le moment de faire une lecture plus éclairée du texte et de pouvoir l’analyser de manière plus poussée.

Pour chaque mot, chaque phrase, il faudra se demander :

  • Quel est son but dans le récit de l’auteur ?
  • Pourquoi l’auteur a-t-il utilisé ce terme et non pas un autre ?
  • Qu’est ce que l’auteur sous-entend dans l’extrait ?

Ces questions vont vous permettre de trouver les enjeux sous-jacents de l’extrait. N’oubliez pas de confronter ces éléments à votre problématique pour donner un angle d’analyse et justifier votre argumentation.

Dans le texte, les informations peuvent être textuelles, mais également métatextuelles. N’oubliez pas de parler des non-dits du texte (si il y en a) en vous appuyant sur le contexte du document.

À savoir :
Si vous ressentez le besoin de comparer l’extrait à commenter à d’autres œuvres, n’hésitez pas ! Cela pourra vous aider à contextualiser votre argumentation en y montrant des similitudes ou des différences. Cela fera ressortir en quoi le texte se fond dans son contexte ou au contraire, sort du lot.

Saviez-vous…

Qu'un mémoire, un rapport de stage ou une thèse sans plagiat est une obligation pour obtenir votre diplôme ? Évitez d’être recalé(e) pour du copier-coller !

Faire le test anti-plagiat

4. Structurer le plan

Une fois ces multiples analyses effectuées et votre problématique trouvée, il est temps de penser à la structure que vous allez donner à votre commentaire de texte.

Commencez par synthétiser au brouillon l’ensemble des éléments trouvés par grands ensembles.
Dans le plan, inutile d’expliquer le texte ligne par ligne. Au contraire, il faudra que vous adoptiez un regard global sur le texte et les parties qui s’en dégagent. Vous ne devez pas faire d’analyse ligne par ligne ou un plan qui suit les parties du texte (début, milieu et fin). Cela risque de réduire votre capacité d’analyse et d’augmenter le risque de paraphrase.

Généralement, un plan de commentaire contient entre deux et quatre parties, mais gardez bien en tête que chaque texte est différent et que donc, chaque plan le sera aussi.
Il faut s’efforcer d’aller du plus précis au plus éloigné lors de la réflexion sur votre plan. Le plan doit aller crescendo.

Vous pouvez garder en tête que :

  • Première partie = le plus évident
  • Deuxième partie = un tournant, un éclairage, un niveau de complexité supplémentaire
  • Troisième partie = dégager des enjeux plus vastes, symboliques, historiques, esthétiques…

N’oubliez pas !
Tout cela en reprend la problématique. Attention à la paraphrase, citer le texte ou le reformuler doit servir une réflexion et une argumentation et non l’inverse.

Plus d’informations sur comment rédiger un commentaire de texte

Cet article est-il utile ?
Emma Moreau

Emma s'occupe d'aider les étudiants français. Elle a beaucoup d'expérience dans la rédaction académique et est là pour vous donner des conseils !

Laissez un commentaire