Études de droit : tout ce que vous devez savoir !

Souvent décrites comme exigeantes, les études de droit offrent de nombreux débouchés et donnent accès à un large panel de métiers (juge, avocat, juriste d’entreprise, employé de la fonction publique…). Le domaine des études de droit regroupe de nombreuses sous-catégories (public, privé, international…) et il n’est pas toujours évident de s’y retrouver !

Le droit peut-être défini comme l’étude des règles qui organisent la vie en société.

Il est possible d’étudier le droit en faisant une licence (bac +3), un master (bac +5) et un doctorat (bac +8).

Double cursus, contenu de la licence, spécialisation des cursus en master : Scribbr résume l’ensemble des informations à connaître sur les études de droit.

Études de droit : présentation générale

Avant de vous spécialiser lors de votre entrée en master de droit, vous aurez acquis des connaissances théoriques et générales dans un grand nombre de disciplines comme le droit privé, le droit public, le droit européen, le droit fiscal, le droit des affaires, le droit du travail, les relations internationales, ou encore l’histoire du droit et des institutions.

Le profil pour intégrer des études de droit

Chaque année, de nombreux étudiants se lancent dans des études de droit juste après le bac. Très prisée par les élèves de terminale ES, qui représentent la moitié de ses effectifs, la filière juridique compte également dans ses rangs des étudiants issus d’autres filières générales et technologiques.

Il n’existe pas de profil idéal pour intégrer une formation en droit. Avec une bonne capacité de travail et l’envie de réussir, il n’existe aucune raison pour que vous échouiez. Les premiers mois de formation vous permettront d’acquérir progressivement la méthodologie de travail.

Pour pouvoir intégrer une formation de droit, il est tout de même conseillé :

  • d’avoir suivi un baccalauréat général. La filière ES vous permettra d’acquérir de premières connaissances en sciences politiques.
  • d’avoir une grande capacité d’analyse, une bonne méthodologie et de l’organisation dans le travail.
  • d’avoir de bonnes capacités rédactionnelles.
  • de faire preuve d’esprit de synthèse pour mémoriser les idées principales.

Les débouchés après les études de droit

Après des études de droit et selon votre spécialisation en master, vous aurez accès à un large panel de métiers (juge, avocat, greffier, notaire, officier de police judiciaire, magistrat…).

À savoir : actuellement, 5 % des postes dans la magistrature sont vacants, ceux qui vous permet d’obtenir un emploi rapidement à la sortie de vos études.

Vous pouvez également faire le choix de travailler pour le compte d’une entreprise (juriste, huissier). Il existe dans ce domaine de nombreux débouchés tant les entreprises ont besoin de professionnels qualifiés dans le domaine du droit.

Les établissements pour faire des études de droit

Pour faire des études de droit, vous aurez le choix entre plusieurs types d’établissements.

  • Si la voie traditionnelle empruntée par la grande majorité des étudiants en droit reste l’université, d’autres parcours existent pour étudier cette discipline.
  • Il est par exemple possible de suivre un DUT Carrières Juridiques qui sera enseigné au sein d’un Institut Universitaire de Technologie (IUT).
  • Pour les étudiants en MBA ou en bachelor, l’enseignement se fait dans des écoles spécialisées.

La licence de droit (bac +3)

Pour les étudiants qui souhaitent s’inscrire à l’université ou dans un IUT, afin de faire une licence de droit, la plateforme Parcoursup est un passage obligatoire.

Lors de cette étape, prenez le temps de classer vos vœux en fonction de vos préférences.

  • Dans ce classement, vous pouvez faire entrer plusieurs facteurs comme le lieu de l’université où vous voulez aller, la qualité des enseignements, ou la réputation de l’université.
Conseil : choisir une plus petite université de droit peut vous permettre de suivre des études dans une promotion restreinte, loin des traditionnels amphithéâtres bondés. L’enseignement et l’apprentissage n’en sont alors que meilleurs.

Le programme de la licence en droit

Tout au long des trois années de licence, vous vous formerez progressivement pour acquérir les fondamentaux du droit.

Les deux premières années permettent d’acquérir de nouveaux savoirs théoriques, de maîtriser le vocabulaire juridique, et de comprendre la méthodologie de travail.

Durant cette période, vous vous formerez au droit constitutionnel, administratif, européen, pénal ou encore civil.

Vous suivrez également des cours d’économie, de finances publiques, d’histoire du droit, ou de relations internationales.

Études de cas, dissertations juridiques, commentaires d’arrêt : de nombreux exercices spécifiques aux études de droit vous permettront d’acquérir progressivement l’ensemble des savoirs et des compétences demandés.

Remarque : la dissertation juridique ne ressemble pas aux traditionnelles dissertations de philosophie ou de français que vous aviez l’habitude de faire au lycée. La méthodologie diffère en de nombreux points.

La troisième année, bien qu’encore très généraliste, vous permettra de choisir un parcours de spécialisation. Ce parcours a pour but d’accroître vos connaissances dans un domaine du droit : en droit privé, en droit public, en droit européen, ou en droit international. Selon votre Université, vous pourrez aussi faire un stage.

En fonction des Universités, un stage pourra vous être proposé en licence. À l’issue de ce stage, un rapport de stage vous sera alors demandé.

Les doubles cursus

En fonction de votre université, vous pourrez peut-être  suivre une licence de droit en double cursus. Ces études sont très sélectives et permettent d’acquérir des connaissances dans deux disciplines en même temps. Un vrai plus pour votre CV !

Vous suivrez alors une licence de droit associée à une autre discipline comme les sciences politiques, l’histoire, l’économie, les sciences sociales, etc.

Après la licence de droit

Après une licence en droit, plusieurs voies s’ouvrent à vous :

  • vous pouvez tout d’abord vous tourner vers un master spécialisé ;
  • vous pouvez également faire le choix d’intégrer une école professionnelle de la justice comme l’École nationale d’administration pénitentiaire, ou l’École nationale des greffes ;
  • il est aussi possible de préparer les concours administratifs de catégorie A (concours que l’on peut tenter dès la fin de la licence).

Le master (bac +5) : se spécialiser dans les études de droit

En deux années d’études complémentaires, le master de droit vous permet de vous spécialiser dans un domaine plus précis du droit.

Vous avez le choix entre plusieurs types d’établissements comme :

  • l’université ;
  • l’école privée ;
  • le MSc ;
  • le MBA.

Les spécialisations en master

Lors de votre entrée en master d’études de droit, vous allez pouvoir choisir une spécialisation entre plusieurs options :

  • le droit public ;
  • le droit privé ;
  • le droit européen ;
  • le droit international ;
  • le droit fiscal ;
  • le droit notarial ;
  • le droit de l’environnement ;
  • le certificat d’aptitude à la profession d’avocat ;
  • le diplôme de juriste ;
  • etc.

En master, un mémoire universitaire sera à rédiger avant d’obtenir votre diplôme final. Selon votre établissement, il sera également possible de suivre un stage.

Après vos deux années de formation en master, vous aurez le choix entre intégrer le marché du travail, ou poursuivre vos études, par exemple, vers un doctorat de droit, ou un master d’une autre spécialité.

Conclusion générale :

Les études de droit permettent aux étudiants de suivre une formation générale le plus souvent en cinq ans.

À partir du master, chaque étudiant est libre de choisir la spécialisation qui lui plaît le plus pour se spécialiser dans un domaine du droit précis.

Dans quels établissements suivre des études de droit ?

Il est possible de suivre des études de droit à l’université ou dans un DUT. À partir du niveau master, les étudiants peuvent également s’inscrire dans des formations en écoles privées.

À partir de quelle année se spécialise-t-on dans des études de droit ?

Si les deux premières années de licence proposent une formation générale, il faut attendre la troisième année pour avoir le choix d’une première spécialité. À partir du master, chaque étudiant pourra choisir une branche du droit spécifique.

Cet article est-il utile ?

Rendre un mémoire sans fautes d'orthographe ?

Obtenez l'aide d'un correcteur professionnel Scribbr.
Correction : nos Services & Prix
Un score Trustpilot de 4.9