FLE : le Français Langue Etrangère

Le FLE (ou Français Langue Étrangère) est un vaste sujet qui peut parfois sembler obscur : c’est un domaine qui possède plusieurs aspects et de nombreuses spécificités. Pour vous aider à y voir plus clair, voici un tour d’horizon des principaux éléments à connaître :

  1. La définition et les caractéristiques du FLE
  2. Les formations pour enseigner FLE
  3. Le FLE comme matière d’apprentissage pour les non-francophones
  4. Les variantes et sous-domaines du FLE
Besoin daide ?
Scribbr vous aide avec son service de relecture et correction pour vos documents FLE !

Qu’est-ce que le FLE ?

Le FLE signifie Français Langue Étrangère : ce terme représente l’enseignement du français à un public non-francophone, dont la langue maternelle n’est pas le français.

Définition et rôle du FLE

Le FLE (Français Langue Étrangère) désigne le français en tant que langue d’apprentissage. Les cours de FLE sont donc destinés à un public non-francophone. Ils sont dispensés par des professeurs spécialisés ayant une bonne maîtrise du français.

Pour devenir professeur de FLE, il faut suivre une formation FLE : cela s’applique aussi bien aux francophones qu’aux non-francophones. Certaines de ces formations comportent des stages et impliquent la rédaction d’un mémoire.

Le saviez-vous ?

Le français est la deuxième langue la plus souvent étudiée en tant que langue étrangère dans le monde ! Elle se situe après l’indétrônable langue anglaise, et devant l’espagnol.

Les cours de FLE : pour quel public ?

De nombreux types de publics peuvent suivre des cours de FLE.

  • Des enfants : pour des raisons scolaires (éveil aux langues, apprentissage d’une langue étrangère), d’intégration (expatriation) ou pour le loisir.
  • Des adolescents : pour des raisons scolaires (apprentissage d’une langue au collège, au lycée), d’intégration (expatriation) ou pour le loisir.
  • Des adultes : pour des raisons professionnelles (reconversion, évolution, mobilité), de formation (cours à l’université), d’intégration (adultes réfugiés, expatriation) ou encore pour des raisons personnelles (loisirs, voyages).

Dans la plupart des structures qui proposent des cours de FLE, le français est enseigné à plusieurs niveaux : débutant, indépendant ou expérimenté.

Les formations FLE

Pour pouvoir enseigner le FLE, il est nécessaire de suivre une formation. Il en existe plusieurs : leur objectif est de vous former au métier de professeur de FLE pour vous donner accès aux débouchés du FLE.

Les formations pour enseigner le FLE

Les formations pour enseigner le FLE sont nombreuses. Elles existent sous différents formats.

  • Les formations à distance : elles permettent d’apprendre depuis chez soi à l’aide de cours en ligne.
  • Les formations en écoles privées : ce sont des formations dispensées au sein d’organismes de reconversion ou de centres de formations indépendants (universités ou centres de formation privés).
  • Les formations à l’université publique : ce sont les plus populaires car elles permettent d’obtenir un diplôme de niveau bac +5. A l’université, les formations FLE existent seulement au niveau master, après l’obtention d’une licence (bac +3).

La formation à l’université est la formation la plus suivie. Elle permet de réaliser un ou deux stages pratiques, et demande la rédaction d’un mémoire de fin d’études.

Exemple de formation
Le DAEFLE est une formation en ligne proposée par le CNED (Centre National d’Etudes à distance) qui permet d’obtenir le diplôme supérieur d’aptitude à l’enseignement du français langue étrangère (DAEFLE).
Les universités qui proposent un master FLE sont nombreuses (Université d’Aix-Marseille, Université de Montpellier 3, Université de la Sorbonne Nouvelle, etc.).
Les masters FLE sont répertoriés en ligne, sur le site France Éducation International.

Les stages pour enseigner le FLE

Des stages peuvent être intégrés aux formations FLE. C’est surtout le cas lors des deux années de master FLE (master 1 et master 2), proposées par les universités.

Les stages vous permettent de passer à la pratique du FLE tout en continuant d’apprendre : c’est une expérience utile qui favorise l’employabilité des futurs diplômés.

Bon à savoir !

Si votre formation ne propose pas de stage (formation FLE en ligne par exemple), vous pouvez gagner en expérience avec d’autres méthodes.

Par exemple, France Volontaires propose des SVE (Service Volontaire Européen) de quelques mois en lien avec l’enseignement du français.

Les débouchés

Après une formation FLE, il est possible de travailler en France ou à l’étranger. Même si l’enseignement est le principal débouché, un diplôme de FLE offre de nombreuses perspectives :

  • l’enseignement du français en France ou à l’étranger ;
  • la fonction d’attaché linguistique pour promouvoir la langue française à l’étranger ;
  • la gestion de projets culturels ou éducatifs au sein de structures internationales ;
  • les métiers de la recherche et de l’enseignement supérieur (après un doctorat FLE) ;
  • les métiers de l’industrie de la langue (conception, expertise) et de l’ingénierie linguistique.

Un diplôme de FLE peut donc permettre d’exercer en entreprise, au sein d’organismes éducatifs et culturels, ou encore auprès de bureaux d’étude ou de recherche.

Exemples d’organismes
Voici quelques exemples d’organismes où un diplômé de FLE peut travailler :

  • Les ambassades et alliances françaises : l’ambassade de France au Japon, l’alliance française du Ghana, etc.
  • Les écoles de langues privées ou publiques : Eton institute – école de langues à Dubaï, The French School à Montréal, etc.
  • Les centres de formations pour adultes et des universités : French language courses – Université de Bordeaux, Ila – centre de formation en langues à Montpellier, etc.
  • Les associations : Association Lire Écrire Comprendre à Roubaix, association Humanforwomen à Paris, etc.

Apprendre le FLE

Les cours de FLE permettent aux personnes non-francophones d’apprendre la langue française. Leur évolution peut faire l’objet d’examens et de tests comme les certifications DELF-DALF.

Les cours de FLE pour les non-natifs

Les cours de FLE pour les non-natifs se déroulent en France et partout dans le monde. Les différents niveaux correspondent aux paliers fixés par le CECR (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues) :

  • A1, A2 (utilisateur débutant) ;
  • B1 et B2 (utilisateur indépendant) ;
  • C1 et C2 (utilisateur expérimenté).

Les cours de FLE mettent en place de nombreux exercices :

  • des entraînements à l’oral : groupes de discussion, mises en situation, scènes de théâtre, jeu de rôles, etc.
  • une pratique régulière de l’écrit : exercices de narration, rédaction d’histoires, de descriptifs, etc.
  • des exercices de compréhension écrite ou orale : avec certains supports comme des magazines, journaux, romans, films, séquences vidéos.
  • des sessions de découverte de la culture française : avec des ateliers, des journées à thème ou des sorties.
Exemple de support de cours
Voici un exemple de cours de niveau A2 pour adolescents sur le thème “Les malheurs de Sophie” : découvrir et imiter le récit des mésaventures de Sophie à travers un extrait de littérature, décrire un état psychologique et faire des listes en français.
Voici un exemple de cours de niveau A1 pour adultes migrants sur le thème “Comment c’est l’école ici ?” : visionnage d’une vidéo, émettre des hypothèses, parler en adoptant une bonne intonation, découvrir le vocabulaire du milieu scolaire.

Les certifications FLE : DILF, DALF, DELF

Pour attester leur niveau de français, certains apprenants font le choix de passer des certifications. Ces examens testent les capacités d’expression et de compréhension du français.

Le DILF atteste du niveau A1.1 de français (initiation), le DELF des niveaux A1, A2, B1, B2 (débutant et indépendant), et le DALF certifie les niveaux C1 et C2 (expérimenté).

Exemple de questions à l’examen du DELF
Voici un exemple d’exercice de compréhension écrite du DELF B1.
Voici la grille d’évaluation de la production écrite du DELF B1.

Les spécialisations du FLE : FLI, FLS, FOS, FOU, FLP

Le FLE possède plusieurs sous-domaines de spécialisation. Ces variantes permettent de focaliser l’apprentissage du français vers un objectif précis.

IntituléSignificationObjectif
FLIFrançais Langue d’intégrationCours de français pour des enfants, adolescents ou adultes qui désirent s’intégrer dans un pays francophone (immigrés, expatriés).
FLSFrançais Langue secondeCours de français pour ceux désirant apprendre le français comme deuxième langue (dans certains pays comme le Tchad ou le Burundi, le français a un statut de langue co-officielle).
FOSFrançais sur Objectif SpécifiqueCours de français qui s’axent autour d’un domaine spécifique (apprentissage des termes et expressions propres au domaine de l’hôtellerie-restauration, de l’économie, des mathématiques, etc.).
FOUFrançais sur Objectif UniversitaireCours de français qui visent à la réussite des études universitaires (acquisition de compétences linguistiques, disciplinaires et méthodologiques).
FLPFrançais Langue ProfessionnelleCours de français pour des salariés non-francophones qui exercent leur profession en français.
Cet article est-il utile ?