Réussir sa lettre de motivation RAEP : conseils, modèles et exemples

La lettre de motivation est l’élément clé du dossier de Reconnaissance des Acquis de l’Expérience Professionnelle (RAEP). C’est ce qui permet au jury de cerner votre profil et d’estimer votre potentiel.

Dans cet article, vous trouverez tous les éléments utiles pour réussir votre lettre de motivation RAEP :

  • l’utilité et les caractéristiques de la lettre de motivation RAEP ;
  • le plan de la lettre de motivation RAEP ;
  • les attentes du jury ;
  • une check-list de la lettre de motivation RAEP ;
  • un exemple de lettre de motivation RAEP.
Conseil : Sachez que Scribbr peut vous aider en faisant la relecture et correction de votre dossier RAEP.

Qu’est-ce que la lettre de motivation RAEP ?

La lettre de motivation RAEP est un document d’une à deux pages (ou trois selon certains concours) qui s’insère dans votre dossier RAEP.

Contrairement à la page de renseignements personnels au CV qui se constitue  de documents à remplir, la lettre de motivation est un exercice de rédaction libre. On la retrouve aussi sous le nom de “note” ou encore “rapport d’activités” dans certains dossiers RAEP.

L’utilité de la lettre de motivation dans le dossier

Dans tout dossier RAEP, la lettre motivation constitue un espace “d’autopromotion” pour le candidat. Vous devez y montrer en quoi votre profil est en adéquation avec les métiers visés par le concours.

En lisant cette lettre, le jury doit pouvoir comprendre qui vous êtes, saisir vos motivations et vérifier que vos compétences correspondent bien au(x) poste(s) visé(s) par le concours.

Il ne s’agit pas de lister les éléments de votre parcours ou vos qualifications : vous devez relier ces éléments entre eux pour montrer votre potentiel de synthèse et d’argumentation.

Le format et les règles typographiques de la lettre de motivation RAEP

La longueur de la lettre de motivation RAEP correspond à deux ou trois pages maximum, en fonction des concours.

Les règles de la lettre de motivation suivent les consignes qui s’appliquent à tout le dossier RAEP :

  • police “arial” ;
  • taille 11 ;
  • interligne simple ;
  • espacements 0 ;
  • format de papier 21 x 29,7 ;
  • marges 2,50 cm à droite et à gauche et 1,25 cm en en-tête et pied de page ;
  • pas de retrait en début de paragraphe.
Important

Bien que cet exercice porte le nom de “lettre de motivation”, il diffère d’une lettre de motivation classique. Cette lettre n’a pas de réel destinataire parmi l’ensemble du jury, et il n’est pas nécessaire d’ajouter des formules de politesse en introduction et en conclusion.

Le plan de la lettre de motivation RAEP

Plusieurs types de plans existent pour structurer votre lettre :

  • Le plan chronologique : développez les principaux postes que vous avez occupés pour montrer les étapes essentielles de votre parcours. Ce n’est pas uniquement un récit chronologique : vous devez aussi montrer votre progression et l’évolution de vos compétences.
  • Le plan thématique : ce développement vous permet de mettre en avant quelques compétences particulières qui vous caractérisent. Vous pourrez les présenter à l’aide d’illustrations et d’exemples issus de vos postes précédents.
  • Le plan fil rouge : construisez votre contenu autour d’une compétence qui représente toute votre carrière (des connaissances dans un domaine précis, un savoir-faire particulier, une qualité personnelle, etc.).
  • Le plan rétro : présentez tout d’abord votre poste actuel et décrivez ensuite la progression de votre carrière jusqu’à ce poste, de manière chronologique.

Le développement de votre lettre doit être précédé d’une introduction et terminer par une conclusion.

L’introduction correspond à un paragraphe d’environ 5-10 lignes. Généralement, elle se structure de la manière suivante :

  • une présentation professionnelle (poste actuel, grade, etc.) ;
  • une présentation de votre projet ;
  • une annonce du plan.

Voici quelques exemples d’introduction pour amorcer les différents types de plans :

Plan chronologique
Technicienne des services culturels de classe supérieure au ministère de la Culture, je me présente aujourd’hui à l’examen professionnel de technicien des services culturels et des bâtiments de France de classe exceptionnelle. En effet, j’aimerais pouvoir exercer les missions et responsabilités liées à ce grade. Travaillant dans le secteur public depuis 2010, j’ai eu l’occasion de développer plusieurs compétences. Tout d’abord, des compétences en relation client, puis en événementiel dans mon dernier poste, et enfin en élaboration et suivi des marchés dans mes fonctions actuelles.
Plan thématique
Actuellement secrétaire administratif de classe normale, je me présente à l’examen de secrétaire administratif de classe supérieure. Ma carrière s’est déroulée dans sa majorité dans la fonction publique, territoriale et d’État. Durant mes sept années d’expérience, j’ai occupé deux principales fonctions qui m’ont permis d’acquérir une véritable expertise en comptabilité ainsi qu’en analyse financière. Je vais donc présenter d’abord mes fonctions en tant que secrétaire comptable, puis les missions que j’ai exercées en tant que secrétaire administratif.
Plan fil rouge
Fonctionnaire au sein du ministère de l’Éducation nationale, arrivé en tant que surveillant dans un externat en 2015, j’exerce actuellement les fonctions d’assistant d’éducation au sein d’un lycée professionnel. Fort de ma formation initiale en sciences de l’éducation et de diverses expériences professionnelles dans le secteur privé et le secteur public, j’ai le sentiment aujourd’hui d’avoir développé les compétences et les qualités humaines requises pour accéder aux fonctions et responsabilités qui relèvent du métier de conseiller principal d’éducation. Le point commun entre toutes ces fonctions est ma capacité d’encadrement et de résolution de problème en lien avec les élèves. C’est cette compétence que j’ai choisi d’illustrer pour vous présenter les acquis de mon expérience.
Plan rétro
Après avoir intégré la filière de sapeur-pompier en 2007 à la suite de la réussite du concours externe sapeur-pompier non-officier (SPPNO), j’ai été promu caporal-chef en 2013. Cet avancement me permet aujourd’hui d’exercer les fonctions de sapeur et caporal de sapeur-pompier professionnel au sein des services départementaux d’incendie et des secours de la Drôme. Mes fonctions actuelles me permettent d’exercer des responsabilités en matière de prévention et d’intervention ; elles sont le résultat d’une progression constante.

 

Important

Au-delà du plan et des éléments qui le composent, le jury examinera votre qualité d’expression. Pour cette raison, votre lettre de motivation ne doit comporter aucune faute d’orthographe ou erreur de syntaxe. Aussi, le jury doit pouvoir vous comprendre, même si vous abordez un domaine qu’il ne connaît pas (par exemple pour l’informatique).

Combien de fautes dans votre document ?

Nos correcteurs corrigent en moyenne 150 fautes pour 1 000 mots. Vous vous demandez ce qui sera corrigé exactement ? Déplacez le curseur de gauche à droite !

Faites corriger votre document

Lettre de motivation : les attentes du jury RAEP

À la lecture de votre lettre de motivation de RAEP, les attentes du jury sont les suivantes :

  • mieux connaître votre profil et vos savoir-être ;
  • avoir une vision précise et claire de votre parcours ;
  • comprendre ce qu’il lit même s’il n’est pas professionnel dans le domaine où vous l’êtes (informatique, technologie, etc.) ;
  • détecter facilement vos compétences et votre degré de motivation.

Pour avoir un meilleur aperçu des attentes du jury, lisez les rapports de jury des années précédentes.

Exemple de rapport de jury
Voici les conseils qui ressortent du rapport de jury du concours de CAPES interne d’anglais de 2017 :

  • faire ressortir les compétences développées et les points importants de la carrière ;
  • éviter les banalités (joies de l’enseignant, amour pour la langue anglaise, etc.) ;
  • ne pas mentionner tous les établissements fréquentés, mais plutôt ceux qui ont permis d’acquérir une compétence spécifique ;
  • la note est ni un CV ni un récit autobiographique ;
  • mieux vaut privilégier une présentation thématique (formation, expériences, auto-formation, formation continue, travail d’équipe, etc.) plutôt que chronologique.

La check-list de la lettre de motivation RAEP

Les éléments à vérifier une fois votre lettre terminée :

  • elle contient une introduction ;
  • elle contient une conclusion ;
  • on y trouve un aperçu de votre parcours ;
  • vous exprimez vos motivations ;
  • vous justifiez de vos compétences et de vos savoir-être ;
  • vous montrez que vous connaissez bien le ou les poste(s) visé(s) ;
  • elle ne contient aucune faute d’orthographe ;
  • elle est honnête et réaliste ;
  • elle ne répète pas le CV ;
  • seules les informations essentielles de votre parcours sont présentées.

Exemple de lettres de motivation RAEP

Voici un exemple de lettre de motivation RAEP pour le concours du CAPES interne d’anglais :

Ma décision de faire carrière dans l’enseignement, et particulièrement en anglais dans les collèges et lycées, a été prise lorsque j’ai réalisé que ma passion pour la langue et la culture anglo-saxonne pouvait être mise au service d’un métier. J’ai obtenu un master d’anglais en cinq ans malgré l’adversité rencontrée, telle que la fermeture de la licence d’anglais au bout de deux années entamées à l’université de Guyane. J’ai dû poursuivre mon cursus ailleurs et j’en ai profité pour effectuer un échange de neuf mois avec une université de Kingston en Jamaïque. Cette expérience, extrêmement enrichissante tant sur le plan personnel que professionnel, a consolidé mon désir de transmettre mon savoir sur la langue et la culture anglo-saxonne. Ainsi dans la continuité de cette décision mûrie, je mets tout en œuvre pour intégrer le métier du professorat en collège ou lycée.

Le choix de ne pas préparer le certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement du second degré directement après l’obtention de mon master était réfléchi. En effet,j’ai préféré être confrontée à la réalité du terrain et appréhender les divers points essentiels de cette carrière avant de m’engager dans un investissement de plusieurs années. C’est en ce sens que les deux ans qui précèdent ma présentation à ce concours,pendant lesquels j’ai exercé en tant que professeur contractuel dans un collège, m’ont permis de cerner plus concrètement les qualités à avoir ainsi que les inconvénients de ce métier. Encore une fois, cette mise en pratique a conforté mon ambition et m’a assuré que c’est bien lavoie qui me correspond.

Concernant les responsabilités professionnelles qui m’ont été confiées,plusieurs d’entre elles m’ont amené à acquérir ou mettre en pratique les compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation.Par exemple, lorsque j’ai occupé pendant deux ans le poste d’assistante pédagogique au collège Tartenson de Fort-de-France en Martinique, j’ai dû prendre en compte la diversité des élèves. Effectivement,lors des séances de soutien scolaire, je travaillais avec des groupes d’élèves réduits,et au vu de leurs lacunes importantes et de leur différence de niveaux au sein d’une même classe, il m’a fallu adapter mon accompagnement et exploiter la pédagogie différenciée. En outre, mon rôle d’assistante pédagogique s’est parfois confondu avec celui d’assistante d’éducation; et à force de faire preuve de discrétion concernant des situations familiales et sociales sensibles, en étant à l’écoute d’adolescents en difficulté, ou encore en diffusant des messages de civisme et de respect lors de conflits, j’ai été amenée à respecter des principes à faire preuve d’éthique.

Par la suite, ma première année d’enseignement a eu lieu dans la Section d’Enseignement Général et Adapté (SEGPA) du collège Achmat Kartadinama de Grand Santi en Guyane. Mon rôle de professeur référent d’une classe de cinquièmem’a faitmettre l’accent sur l’orientation professionnelle de mes élèves. En effet, dès l’année suivante ils se retrouveraient en stage dans des entreprises. J’ai donc recherché avec eux les informations existant sur les carrières qui les intéressaient, notamment les qualités exigées, le parcours de formation et les lycées qui proposent les diplômes ou certificats visés sur le territoire guyanais.J’ai aussi beaucoup coopéré avec mes collègues au sein de l’équipe de la SEGPA, lors des concertations hebdomadaires.

J’ai particulièrement apprécié mon expérience en SEGPA car la pluralité des disciplines que je dispensais m’a appris à décloisonner mon système d’enseignement. C’est ainsi que j’ai réalisé le projet de création de tangrams en bois (annexe document 1). Ce projet a réuni les efforts de diverses disciplines comme les mathématiques, les arts plastiques et l’histoire. Enfin,les effectifs de classe de SEGPA étant réduits, il a été plus aisé de connaître chaque élève,ses particularités, ses points forts, ses difficultés, ainsi que son contexte social et familial.Cela a contribué significativement à l’adaptation de son enseignement et à l’optimisation de l’efficacité de mes séances.

Cette année scolaire est ma première en tant que professeur d’anglais.Je m’investis dans le projet d’un séjour pédagogique à Cayenne, le chef-lieu de la Guyane, que la classe de cinquième dont je suis le professeur principal, fera en avril 2015. L’objectif De ce séjour est d’assister à une pièce de théâtre proposée par la compagnie Marbayassa,originaire du Burkina Faso.Cette pièce m’a semblé pertinente au vu du contexte pluriculturel de Grand Santi qui réunit la culture française et la culture bushinengué.En effet, cette compagnie théâtrale reprend l’œuvre française Candide de Voltaire, en respectant la trame et les dialogues,mais en adaptant la mise en scène à des références africaines telles que des danses,percussions, costumes et noms de lieux burkinabés.La diversité culturelle proposée par cette pièce permettra de mettre en exergue l’intérêt pour les élèves de s’ouvrir à d’autres langues et cultures, ainsi que les bénéfices des voyages et l’enrichissement que procurent les échanges. Enfin, ces élèves issus d’une commune enclavée,ne se sont jamais rendus à Cayenne, il s’agit donc de leur présenter de nouvelles perspectives.

Ce projet implique les parents d’élèves et certains partenaires de l’école. Effectivement,il a fallu réunir les parents pour leur présenter le projet et leur demander les autorisations nécessaires. Il a également fallu collaborer avec la mairie de Grand Santi, la Région Guyane et le Conseil Général Pour obtenir les subventions financières pour le déplacement à Cayenne en avion,l’hébergement, la restauration et le transport urbain.

Je m’investis également dans la maîtrise de la lecture du français en dispensant des cours particuliers de français langue étrangère (FLE) aux huit élèves non lecteurs de la classe dont je suis le professeur principal, afin qu’ils comblent leurs lacunes avec un accompagnement adapté et individualisé. Cet apprentissage s’appuie essentiellement sur le visuel et l’auditif,aussi j’utilise la vidéo-projection de présentations PowerPoint préparées par mes soins. Par ailleurs, j’ai suivi une formation sur la technologie du tableau numérique et interactif (TNI) dans le but de poursuivre avec des modalités plus ludiques et dynamiques pour les élèves.D’ailleurs les différentes formations dont j’ai bénéficié sont toutes mises en œuvre dans ces cours particuliers de FLE: la formation sur les TNI, sur la pédagogie différenciée, sur le décloisonnement des disciplines,et sur des ateliers d’échange et de pratique d’une langue étrangère.

Enfin, un autre investissement stimulantes mon poste de membre titulaire au conseil d’administration de mon établissement. Cette responsabilité me permet de m’impliquer activement dans les projets et la vie de la communauté éducative du collège. J’ai également été élue déléguée syndicale au sein d’une section de mon établissement ce qui renforce ma proximité avec les collègues et me pousse à prendre des initiatives.

En définitive, la communauté scolaire représente pour moi un vivier d’expériences épanouissantes et enrichissantes qui me stimulent tant sur le plan professionnel que personnel. De plus, j’éprouve une grande satisfaction à contribuer à la formation de la jeunesse. Ce sont les raisons pour lesquelles je souhaite faire carrière dans l’enseignement du second degré et investir mes efforts avec ferveur.

Qu’est-ce que la RAEP ?

La Reconnaissance des Acquis de l’Expérience Professionnelle (RAEP) est une épreuve à part entière des concours de la fonction publique. Cette épreuve est constituée d’un dossier à rédiger et d’un oral devant un jury. Elle vous permet de mettre en avant toutes vos expériences passées, qu’elles soient professionnelles ou bénévoles. Pour cette raison, elle concerne surtout les candidats en reconversion ou en évolution de carrière.

Qu’est-ce que la lettre de motivation RAEP ?

C’est un document faisant partie du dossier RAEP. D’une longueur d’une à trois pages, il est à rédiger entièrement par le candidat pour y présenter son parcours et ses points forts. Cet exercice diffère d’une lettre de motivation classique et ne doit pas répéter ce qui est inscrit dans le CV.

Quelles sont les attentes d’une lettre de motivation RAEP ?

Le jury espère trouver une description réaliste de votre parcours, tout en y trouvant des éléments qui justifient votre légitimité à valider le concours. Pour pouvoir consulter toutes les attentes et les erreurs à ne pas commettre, lisez les derniers rapports de jury.

Quels sont les objectifs d’une lettre de motivation RAEP ?

Les objectifs d’une lettre de motivation RAEP sont de présenter votre parcours tout en le reliant à vos compétences. Ce document doit justifier de votre potentiel, montrer votre motivation et mettre en valeur votre candidature au concours.

Cet article est-il utile ?
Chloé Leterme

Chloé est rédactrice pour Scribbr. Encore étudiante en lettres modernes il y a peu, elle partage ses connaissances du monde universitaire avec pédagogie afin d’aider au mieux les étudiants et doctorants.