L’oral de la RAEP : préparation et exemples

Le passage à l’oral constitue la deuxième et dernière étape de la Reconnaissance des Acquis de l’Expérience Professionnelle (RAEP). Cet oral se déroule quelques mois après le rendu du dossier RAEP.

Qu’est-ce que l’oral de la RAEP ?

L’oral est la deuxième étape de la RAEP. La première partie est dédiée à la rédaction et au dépôt du dossier qui vous servira de support pour l’oral.

Cet exercice oral se déroule devant un jury et est divisé en deux parties :

  • une présentation orale (5-10 minutes), pendant laquelle vous vous présentez et exposez vos motivations ;
  • un temps d’échange avec le jury (10-20 minutes), durant lequel vous devrez répondre à des questions et des mises en situation.

À quoi sert l’oral de la RAEP ?

L’oral a lieu quelques mois après le rendu de votre dossier. Dans certains concours comme la RAEP CPE, il est indispensable d’être bien noté à l’écrit pour être convoqué à l’oral.

Cette partie complète l’écrit : elle permet au jury de mieux vous cerner et de bien comprendre vos motivations.

Au moment de l’oral, le jury a déjà lu votre dossier et connaît votre profil. L’oral vous permet de mieux développer certains points et de montrer vos capacités de réflexion et d’argumentation.

Combien de temps dure l’oral de la RAEP ?

L’oral de la RAEP dure entre 15 et 30 minutes, en fonction des concours et des jurys. L’épreuve se divise en deux parties :

  • 5 à 10 minutes de présentation durant laquelle le jury n’intervient pas ;
  • 10 à 20 minutes d’échange avec le jury.

Quel est le lien entre le dossier RAEP et l’oral RAEP ?

L’oral RAEP permet de compléter et d’approfondir votre dossier écrit. Il ne s’agit pas d’une répétition du dossier, mais plutôt d’une occasion pour appuyer votre candidature.

À l’issue de l’oral, le jury est en mesure de vous évaluer et vous décerne une note qui comptera dans votre concours.

Comment se préparer à l’oral de la RAEP ?

Pour bien se préparer à l’oral de la RAEP, il est nécessaire d’avoir une bonne connaissance du (ou des) poste(s) visé(s) avec votre concours. Prévoyez du temps pour vous entraîner et anticiper les questions du jury.

Les connaissances à avoir avant l’oral

Lors de l’entretien, le jury pourra tester vos connaissances. Lors de votre préparation à l’oral, révisez vos acquis :

Sur vous-même : il est essentiel de bien se connaître avant de passer à l’oral. Faites le bilan :

    • de vos compétences acquises au fil de vos expériences et formations précédentes ;
    • de vos savoir-être, qui constituent les qualités de votre personnalité, qu’elles soient innées ou acquises ;
    • de vos savoir-faire.

Chacune de ces qualités doit pouvoir être mise en lien avec le poste visé. Pour cela, aidez-vous du RIME (Répertoire Interministériel des Métiers de l’État) ou du ROME (Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois) qui détaillent les compétences de chaque poste.

Exemples
Par exemple, le concours interne de CPE (Conseiller Principal d’Éducation) demande des qualités de travail en équipe, de coopération avec les enseignants et les parents d’élèves, et de connaissances du système éducatif.
Pour le concours interne de secrétaire administratif, il faut pouvoir démontrer de qualités relationnelles et organisationnelles et posséder des connaissances dans le domaine du juridique, de l’informatique et de l’archivage.

Sur le poste visé : pendant l’oral, vous devez montrer que vous maîtrisez les débouchés accessibles après le concours :

  • sur les fonctions et missions du ou des poste(s) ;
  • sur la posture à adopter et le degré de responsabilité, car le jury peut vous soumettre à une mise en situation ;
  • sur les évolutions potentielles du ou des poste(s).

Préparer son oral et s’entraîner

Votre oral doit être maîtrisé sur deux points :

  • le plan : vos propos doivent être logiques et contenir une introduction et une conclusion.
  • la durée : votre oral doit durer suffisamment longtemps sans dépasser la durée imposée.

Pour bien contrôler ces éléments, vous devez vous entraîner. Tout d’abord, rédigez votre oral au brouillon. Ensuite, récitez-le pour vérifier sa durée.

Vous pourrez alors ajuster ce texte au fur et à mesure de vos répétitions. Réciter à l’oral permet aussi de mieux connaître votre texte pour vous détacher de vos notes.

N’hésitez pas à vous enregistrer ou à pratiquer devant un proche (collègue, membre de la famille, etc.). Cela vous permettra d’avoir du recul sur votre oral et de repérer les potentielles incohérences, longueurs ou encore les tics de langage.

Conseil !

Mieux vaut un oral un peu trop court que trop long ! Durant votre préparation, prévoyez une marge d’environ une minute. En cas d’oral trop long, le jury peut couper votre présentation sans vous laisser le temps de terminer.

Voici un exemple de plan pour un oral de 10 minutes, avec une marge d’environ 1 minute :

Partie Durée
Introduction 1 minute
Partie 1 2 minutes
Partie 2 2 minutes
Partie 3 2 minutes
Conclusion 2 minutes

Anticiper les questions du jury

La deuxième partie de l’oral correspond à l’échange avec le jury. Durant cette étape de questions-réponses, vous pouvez être interrogé sur votre dossier écrit, votre présentation orale, votre profil ou le poste visé.

Certaines questions n’attendent pas une seule bonne réponse. La plupart du temps, les questions viseront à tester vos capacités d’argumentation et votre bon sens.

Exemples de questions
Voici quelques questions fréquemment posées lors de l’oral RAEP :

  • Pourquoi passez-vous cet examen ? Quelles sont vos motivations ?
  • Avez-vous pris des initiatives pour améliorer le fonctionnement de votre service ?
  • Êtes-vous candidat à d’autres concours ?
  • Quels sont les moments où vous donnez le meilleur de vous-même au travail ?
  • Souhaiteriez-vous travailler dans un secteur particulier ?
  • Quel type de responsabilité aimeriez-vous prendre ?
  • Préférez-vous travailler seul ou en équipe ?
  • La plupart des services sont composés d’une hiérarchie. Que pensez-vous de cette idée de hiérarchie ?
  • Selon vous, qu’est-ce qu’un bon cadre ?
  • Que recherchez-vous dans l’évolution de votre travail ?
  • Donnez des exemples de missions de service public.
  • Trouvez-vous que le public est bien accueilli dans les collectivités ?
  • Quelles sont vos obligations en tant que fonctionnaire ?
  • Que pensez-vous de cette réflexion « le travail n’est pas fait pour l’homme, ça le fatigue » ?
  • Y a-t-il un fait dans l’actualité qui vous a marqué ?
  • Quels sont les qualités et les défauts que vous vous reconnaissez ?
  • Quel est votre tempérament ?

Combien de fautes dans votre document ?

Nos correcteurs corrigent en moyenne 150 fautes pour 1 000 mots. Vous vous demandez ce qui sera corrigé exactement ? Déplacez le curseur de gauche à droite !

Faites corriger votre document

Les conseils ultimes pour réussir l’oral de la RAEP

  • Portez une tenue simple pour le jour de l’oral ;
  • concentrez vous sur votre élocution : parlez lentement et articulez bien ;
  • évitez les réponses courtes et développez votre argumentaire ;
  • ne montrez aucune faille dans vos connaissances par rapport au futur métier ;
  • ne mentionnez pas d’idées au hasard : toute réponse a un impact et peut mener à une autre question ;
  • soyez dynamique dans vos réponses pour que cela reflète votre motivation ;
  • respirez lentement pour vous donner un sentiment d’assurance.

Exemple de grille d’évaluation pour l’oral RAEP

Voici un exemple de grille d’évaluation utilisée par les examinateurs de l’oral RAEP :


Télécharger l’exemple

Sources : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/docx/grille_d_evaluation_entretien_avec_jury_interne_et_3c_2019-5.docx

Qu’est-ce que l’oral RAEP ?

L’oral constitue la deuxième étape de la Reconnaissance des Acquis de l’Expérience Professionnelle (RAEP). Tout d’abord, chaque candidat au concours doit rédiger et rendre un dossier de 15 à 20 pages. Ensuite, les candidats sont convoqués pour l’oral qui se déroule quelques mois plus tard.

Qui est concerné par l’oral RAEP ?

L’oral de la Reconnaissance des Acquis de l’Expérience Professionnelle (RAEP) concerne tous les candidats aux concours de la fonction publique (d’État, territoriale et hospitalière). L’oral RAEP est surtout passé dans le cadre des examens professionnels, des concours internes ou de troisième voie, car ces concours sont dédiés aux candidats avec expérience.

Comment préparer l’oral RAEP ?

Pour préparer l’oral de la RAEP, il faut tout d’abord connaître ses propres compétences, savoir-être et savoir-faire. Ensuite, il est important de s’entraîner à l’oral. Cela permet d’apprendre son texte et de vérifier si l’oral correspond à la durée imposée (de 5 à 10 minutes en fonction des concours).

Comment se déroule l’oral RAEP ?

L’oral de la RAEP se décompose en deux parties :

  • la présentation orale (5-10 minutes), pendant laquelle vous vous présentez et exposez vos motivations ;
  • le temps d’échange avec le jury (10-20 minutes), durant lequel vous devrez répondre à des questions et des mises en situation.
Cet article est-il utile ?
Chloé Leterme

Chloé est rédactrice pour Scribbr. Encore étudiante en lettres modernes il y a peu, elle partage ses connaissances du monde universitaire avec pédagogie afin d’aider au mieux les étudiants et doctorants.