Tout savoir sur le doctorat FLE

Après un cursus universitaire de FLE (bac +5), il est possible de débuter un doctorat FLE (bac +8). C’est une période de plusieurs années durant laquelle le doctorant se spécialise en FLE et rédige une thèse.

Pour vous aider dans cette décision, voici les éléments essentiels à connaître avant de vous lancer :

  • Les caractéristiques du doctorat FLE !
  • Comment faire un doctorat FLE ?
  • Le déroulé et les activités d’un doctorat FLE !
  • Les bourses de doctorat FLE !
      Petit conseil !
      Scribbr vous aide avec son service de relecture et correction pour votre thèse de doctorat en FLE !

      Qu’est-ce qu’un doctorat FLE ?

      Un doctorat FLE est un diplôme d’études qui s’obtient après trois ans d’études après le master (bac +5) et qui confère le titre de docteur (bac +8).

      À quoi s’attendre pour un doctorat FLE ?

      Le doctorat FLE est un diplôme qui s’obtient à la suite de trois années d’études après un master. L’étudiant (alors appelé doctorant) se spécialise dans un domaine précis du FLE. Ce travail d’approfondissement et de recherche scientifique se concrétise dans la rédaction d’une thèse de 200 à 300 pages.

      Le doctorant FLE mène aussi des activités de recherche (travaux de recherche, articles scientifiques) qu’il peut partager en publiant dans une revue, en participant à des colloques, à des journées d’études ou des conférences.

      À l’issue de cette période et après la soutenance de sa thèse, le doctorant FLE obtient officiellement le grade de docteur (PhD).

      Quelle est la durée d’un doctorat FLE ?

      Officiellement, la durée d’un doctorat est fixée à trois ans (bac +8 à la sortie du doctorat). Avec l’obtention d’une bourse, le doctorant possède souvent un contrat rémunéré de trois ans.

      Cette durée peut toutefois être rallongée. Certains doctorants effectuent des activités parallèles (préparation de concours, enseignement à l’université, emploi pour financer le doctorat) : le doctorat peut alors s’étendre jusqu’à six ans, voire plus dans certains cas.

      Le saviez-vous ?

      Les trois premières années de votre doctorat, la réinscription est quasi-automatique. En revanche, au delà de trois ans et à chaque année supplémentaire, vous devrez présenter un dossier argumenté (présenter le travail réalisé, montrer votre évolution) pour vous réinscrire au sein de l’école doctorale.

      Comment s’inscrire en doctorat FLE ?

      Pour commencer un doctorat FLE, il faut d’abord s’assurer d’être admissible. Vous devrez ensuite trouver un sujet de thèse, puis un directeur de thèse qui acceptera de vous accompagner durant votre doctorat.

      Les conditions d’admission en doctorat FLE

      Pour vous inscrire à un doctorat FLE, vous devez remplir quelques critères :

      • avoir obtenu un master FLE (niveau bac +5) dans une université d’enseignement supérieur française ou européenne, ou un diplôme équivalent dans une université hors union européenne ;
      • avoir validé votre master FLE avec de bons résultats (certaines universités demandent la mention bien au contrôle continu et/ou au mémoire, soit à partir de 14/20) ;
      • si vous avez exercé en tant que professionnel du FLE, une VAP (Validation des Acquis Professionnels) vous sera demandée.

      Si vous pensez être admissible, vous pouvez commencer à construire un sujet de thèse et à chercher un directeur de thèse.

      Exemple
      Voici les conditions d’admission en doctorat FLE de l’université de Montpellier :
      La note de 14/20 au mémoire du master est le minimum requis pour être admis en doctorat. Des cas particuliers peuvent être examinés dans le cadre d’une demande de validation scientifique. Les dossiers de demande d’inscription ne sont pas les mêmes suivant le diplôme d’origine :

      • master recherche de l’Université Paul-Valéry ;
      • master recherche d’une autre université française ou européenne ;
      • autre diplôme français / validation scientifique ;
      • diplôme étranger hors union européenne ;
      • VAP (validation des acquis professionnels).

      Trouver un sujet de thèse FLE

      Pour choisir un sujet de thèse FLE, plusieurs options existent.

      Rechercher parmi les propositions en cours : elles peuvent être proposées par des entreprises ou des centres d’études et de recherche dans le domaine de la linguistique, de la didactique, de l’enseignement ou de sciences du langage. Ce cas de figure est toutefois moins courant en sciences humaines et sociales qu’en sciences dures.

      Par exemple, l’École des docteurs Bretagne-Loire recense les offres de thèse de sa région sur une plateforme spécialisée. Quelques sujets sont proposés en linguistique et didactique des langues, comme par exemple le sujet “Analyse et didactisation du style oral de romans écrits en français par des auteur.e.s hispanophones” :

      Consulter les sites des universités et des écoles doctorales de linguistique ou sciences du langage : il est possible d’y trouver des propositions de sujets ou de financements.

      Par exemple, l’Université Paris-Est Créteil (UPEC) recrute deux contrats doctoraux portant sur les francophonies plurielles et les plurilinguismes :

      Proposer un sujet : à partir de vos connaissances et de vos expériences en FLE, vous pouvez suggérer un sujet qui sera ensuite retravaillé et précisé avec votre directeur de thèse. C’est l’option la plus fréquemment choisie par les futurs doctorants FLE.

      Exemples de sujets de thèse FLE
      Voici des exemples de sujets de thèse FLE :

      • Politique linguistique des langues étrangères dans l’éducation nationale en Corée : L’enseignement du français : état des lieux et perspectives (Milhaud, 2010).
      • Pour une grammaire du sens en FLE (Letafati, 2009).
      • Approche des textes dans la didactique du FLE en Angola (Saldanha, 2016).
      Le saviez-vous ?

      Les laboratoires de recherche uniquement dédiés au FLE sont rares. Généralement, un doctorat FLE se réalise auprès d’un laboratoire de sciences du langage, de didactique des langues, ou encore de linguistique.

      Trouver un directeur de thèse FLE

      Pour trouver un directeur de thèse, approchez-vous de l’école doctorale qui correspond à votre projet de recherche. Cherchez parmi les enseignants qui la composent pour trouver la personne dont le domaine de recherche vous intéresse.

      Pendant cette période de prospection, privilégiez la qualité à la quantité. Le but n’est pas d’entrer en contact avec un grand nombre de chercheurs, mais de viser les chercheurs qui vous intéressent pour votre projet.

      Si besoin, demandez de l’aide à vos professeurs : ils sauront vous conseiller et vous aider. Enfin, si un chercheur vous intéresse, n’hésitez pas à lire ses travaux ainsi que ceux des doctorants qu’il a déjà dirigés.

      Bon à savoir

      Tous les chercheurs ou professeurs d’université ne sont pas habilités à diriger une thèse. Pour encadrer et diriger la thèse d’un doctorant, ils doivent être titulaires d’une “habilitation à diriger les recherches” (HDR).

      Tous les “professeurs d’université” ont une HDR, et certains “maîtres de conférences” possèdent cette habilitation. Si c’est le cas, ils sont présentés en tant que “maître de conférences HDR” sur les listes du personnel enseignant (disponibles sur le site Internet de votre école doctorale ou de votre université).

      Quelles sont les bourses et moyens de financement d’un doctorat FLE ?

      Pour débuter un doctorat FLE, il n’est pas nécessaire d’être financé. Toutefois, si vous désirez obtenir une bourse ou un soutien financier, plusieurs sources de financements existent :

      • Votre établissement d’accueil : l’organisme où vous réalisez votre doctorat (université, école, centre de recherche…) peut mettre à disposition des bourses : contrat doctoral, contrat d’organisme de recherche, ou contrat lié à un projet.
        Montant : environ 1 400 €/mois net pendant trois ans.
      • Votre pays d’origine : plusieurs pays ont des programmes de financement pour les doctorants. Par exemple, le gouvernement soudanais propose une bourse pour les doctorants en sciences du langage (co-financée avec l’ambassade de France).
        Montant : de 900 à 1 500 €/mois (net) pendant trois ans, en fonction du pays.
      • Une entreprise : l’Association nationale de la recherche et de la technologie (ANRT) et le dispositif CIFRE (Conventions industrielles de formation par la recherche) proposent un partenariat qui favorise l’embauche des jeunes chercheurs par des entreprises ou collectivités publiques.
        Montant : environ 1 800 €/mois (net) pendant trois ans.
      • L’Union Européenne : les étudiants inscrits en doctorat au sein d’un établissement d’enseignement supérieur européen peuvent demander un financement de “doctorat européen conjoint” auprès de leur établissement coordinateur (36 mois de financement). Cet établissement doit être membre d’un consortium regroupant au moins trois établissements de pays différents.
      • Votre région : certaines régions de France délivrent des bourses doctorales en fonction de ses thématiques prioritaires. L’éducation est un sujet souvent prioritaire qui peut être au centre d’un doctorat FLE.

      Un catalogue des programmes de bourses est disponible sur Campus France.

      Le déroulé et les activités du doctorat FLE

      Le doctorat FLE est souvent une période assez chargée. En parallèle de la rédaction de votre thèse, vous serez susceptible de mener d’autres activités.

      La rédaction d’une thèse FLE

      En moyenne, une thèse FLE fait de 200 à 300 pages. C’est un travail de longue haleine qui nécessite des recherches, des lectures, des analyses, et parfois des enquêtes sur le terrain.

      Pour vous aider dans la rédaction, votre directeur de thèse est susceptible de vous conseiller et de vous aider. N’hésitez pas à aborder ce point lors de votre première rencontre, pour connaître son mode de fonctionnement et ses disponibilités.

      Une fois rédigée et après la soutenance, la thèse peut être publiée en ligne ou en format papier.

      Exemples
      Voici un exemple de thèse rédigée et publiée en ligne par une doctorante FLE :
      L’apprentissage du FLE dans un dispositif vidéographique synchrone : étude des séquences métalinguistiques”.

      Les activités annexes

      Même si l’élaboration de la thèse est l’activité centrale du doctorat FLE, il est possible de mener d’autres activités.

      • L’intervention dans des séminaires, colloques, congrès ou conférences pour parler de ses travaux de recherche.
      • La publication d’un ou plusieurs articles liés à votre domaine de recherche dans le but de partager vos découvertes et commencer à vous faire connaître.
      • Le suivi de cours et de séminaires pour doctorants, qui peuvent être optionnels ou obligatoires selon les universités.
      • L’enseignement : certaines universités proposent aux doctorants de donner des cours.
      • Les déplacements pour la recherche : certains doctorants sont amenés à partir à l’étranger durant une année ou un semestre dans le cadre d’une recherche de terrain, d’une collaboration ou d’une cotutelle.
      • Le travail à temps partiel ou à temps complet : occuper un emploi est parfois nécessaire pour les doctorants FLE qui n’ont pas obtenu de bourse.

      Les débouchés d’un doctorat FLE

      Après un doctorat FLE, le premier emploi visé est souvent l’enseignement et la recherche en didactique des langues ou en sciences du langage, au sein d’un établissement d’enseignement supérieur (grandes écoles, université).

      Le doctorat FLE mène à d’autres métiers liés à l’enseignement : enseignement du FLE à un niveau avancé, cadre dans un établissement scolaire, concepteur de ressources didactiques ou ingénieur de formation.

      Il est aussi possible de continuer dans le milieu de la recherche : en centre d’études et de recherche ou en bureau d’études (didactique, ingénierie des langues, etc.).

      Enfin, le doctorat donne accès aux métiers de chargé de projet (ou chargé de mission) en centres de langues et en organismes de coopération linguistique ou culturelle.

      Le saviez-vous ?

      D’après Le Monde, le salaire médian net des docteurs s’élève à 3 000 euros net (contre 2 400 euros en moyennes pour les titulaires d’un master). L’insertion dans le monde du travail peut cependant prendre un certain temps après l’obtention du diplôme de docteur.

      Qu’est-ce que le doctorat FLE ?

      Le doctorat FLE est le plus haut grade universitaire en FLE : il débute à partir d’un master (bac +5), et dure de 3 à 6 ans. Ce travail d’approfondissement et de recherche scientifique consiste à se spécialiser dans un domaine du FLE et à rédiger une thèse de 200 à 300 pages.

      Comment s’inscrire à un doctorat FLE ?

      Pour s’inscrire à un doctorat FLE, il y a plusieurs étapes :

      • il faut d’abord s’assurer d’être admissible ;
      • vous devrez trouver un sujet de thèse ;
      • vous devez trouver un directeur de thèse.
      Comment se passe un doctorat FLE ?

      Le doctorat FLE est souvent une période assez chargée. En parallèle de votre thèse, vous serez susceptible de mener d’autres activités :

      • l’intervention dans des séminaires, colloques, congrès ou conférences ;
      • la publication d’un ou plusieurs articles liés à votre domaine de recherche ;
      • le suivi de cours et de séminaires pour doctorants ;
      • l’enseignement : certaines universités proposent aux doctorants de donner des cours ;
      • les déplacements pour la recherche ;
      • le travail à temps partiel ou à temps complet.
      Quelles sont les bourses disponibles pour un doctorat FLE ?

      Pour débuter un doctorat FLE, il n’est pas nécessaire d’être financé. Certaines entités proposent tout de même un financement :

      • votre établissement d’accueil ;
      • votre pays d’origine ;
      • une entreprise ;
      • l’Union Européenne ;
      • votre région.
      Quels sont les débouchés d’un doctorat FLE ?

      Voici les débouchés d’un doctorat FLE :

      • l’enseignement et la recherche dans un établissement d’enseignement supérieur ;
      • enseignement du FLE en France ou à l’étranger ;
      • cadre dans un établissement scolaire ;
      • ingénieur de formation ou ingénieur de langues ;
      • chargé de projet/de mission en centre de langues ou organisme culturel/linguistique.
      Cet article est-il utile ?
      Chloé Leterme

      Chloé est rédactrice pour la partie “articles scientifiques” de Scribbr. Encore étudiante en lettres modernes il y a peu, elle partage ses connaissances du monde universitaire avec pédagogie afin d’aider au mieux les étudiants et doctorants.

      Laissez un commentaire