Master de droit : admission, spécialisations et débouchés

D’une durée de deux ans après la licence de droit (bac +3), le master de droit (bac +5) rime avec spécialisation.

En master de droit, vous devrez choisir une spécialisation comme le droit privé, le droit public ou le droit international, et approfondie vos connaissances dans ce domaine pendant deux années.

Master de droit : présentation générale

Après avoir acquis une solide base juridique durant vos trois années de licence, vous pouvez vous spécialiser dans un domaine précis du droit pendant deux années de master. Ce master délivre 300 crédits ECTS.

Le but du master de droit est de vous former sur le domaine du droit qui correspond le mieux à vos centres d’intérêt, afin que vous puissiez vous construire une expertise.

En fonction de la spécialisation choisie, vous pourrez effectuer votre master dans :

  • une UFR (Unité de Formation et de Recherche) d’une université de droit ;
  • une école de droit ;
  • des organismes comme le CRFPA (Centre Régional de Formation Professionnelle des Avocats).

Les types de masters de droit : professionnel ou de recherche ?

Après l’obtention de votre licence de droit vous aurez le choix entre deux types de master de droit :

  • le master de recherche : il mène au doctorat ;
  • le master professionnel : plus classique, il vous prépare à intégrer le marché du travail.

Le master de recherche

Le master de recherche vous permettra de réaliser un mémoire universitaire de fin d’études. Ce travail d’écriture vous demandera d’apporter une réflexion sur une question posée grâce à vos apprentissages.

Comme son nom l’indique, le master de recherche s’adresse aux étudiants qui souhaitent poursuivre leurs études en effectuant un doctorat, afin de devenir professeur-chercheur.

Le master professionnel

Le master professionnel vous prépare à intégrer le marché du travail.

En suivant cette formation, vous réalisez des stages qui s’étalent sur une période de deux à six mois. Les stages vous permettent d’obtenir des expériences réelles et d’affiner votre projet professionnel.

Si le stage est généralement en option lors de la première année de master professionnel, c’est un passage obligatoire en seconde année pour obtenir le diplôme.

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

Les conditions d’admission en master de droit

Pour pouvoir intégrer un master de droit, vous devez avoir validé au préalable une licence de droit. 

Pour les établissements à la capacité d’accueil limitée, l’admission peut s’effectuer par le biais d’un concours ou sur dossier.

Conseil : si l’université que vous visez sélectionne sur dossier, prenez le temps d’expliquer votre projet professionnel et personnel, c’est un vrai plus !

Pour connaître les masters de droit en France et leur capacité d’accueil, rendez-vous sur le site Trouver mon master.

La spécialisation en master de droit

Le master de droit se décline en plusieurs spécialisations. En fonction de vos préférences, vous pourrez choisir de vous orienter :

  • en droit public ;
  • en droit privé ;
  • en droit des affaires ;
  • en droit des entreprises ;
  • en droit des affaires ;
  • en droit social ;
  • en droit international ;
  • en droit de la santé ;
  • en droit de l’immobilier ;
  • en master de notariat ;
  • etc.

Le contenu des masters varie en fonction de la spécialité que vous désirez suivre. Si votre projet professionnel est encore vague, sélectionnez une spécialisation assez large (comme le droit public ou le droit privé), afin de vous laisser plusieurs possibilités.

Conseil : pour sélectionner votre spécialisation, prenez le temps en dernière année de licence de réfléchir à la voie que vous souhaiteriez emprunter en fonction de la carrière que vous voulez mener.

Le master de droit à distance

Comme pour la licence de droit à distance, il est possible de réaliser un master de droit par correspondance. Cette formation s’adresse en particulier aux personnes ne pouvant pas se rendre en cours, pour diverses raisons (santé, professionnelle, familiale…).

Ces formations apparaissent comme une solution efficace pour les professionnels qui souhaitent reprendre des études en continuant leur travail, sans devoir se plier à un emploi du temps contraignant.

Grâce à une plateforme numérique, vous serez accompagné par une équipe de professeurs qui vous évaluera régulièrement au travers de devoirs à rendre.

Vous pourrez imprimer l’ensemble de vos cours pour les travailler à votre rythme, le soir et le week-end par exemple. Certaines universités mettent également en place des cours par visioconférence.

Pour les examens, certaines universités proposent aux étudiants le contrôle continu. D’autres obligent ces derniers à se rendre aux examens.

Le diplôme obtenu après avoir effectué un master à distance a la même valeur qu’un diplôme de master suivi en présentiel à l’université.

Les débouchés et poursuites d’études après un master de droit

Si une petite part des étudiants continuent en école doctorale pour devenir enseignant-chercheur, une large majorité d’entre eux s’engage dans la vie active après l’obtention de leur master.

Après ces deux années d’études, il est également possible de passer des concours administratifs et juridiques comme l’ENM (École Nationale de la Magistrature) ou le barreau.

Selon la spécialisation de son master, il est possible à la suite de ses études, d’occuper des postes de juriste en entreprise, ou de cadre de la fonction publique. Les étudiants peuvent également, à terme, devenir huissier de justice, notaire, avocat, commissaire de police, ou encore magistrat.

Conclusion générale : 

Le master de droit se caractérise par les nombreuses spécialisations qu’il offre aux étudiants. Dès votre seconde année de licence, vous pouvez commencer à réfléchir à votre orientation.

Pour savoir quelle voie emprunter, interrogez vos professeurs, étudiez les programmes des masters spécialisés, et rendez-vous aux journées portes ouvertes des établissements susceptibles de vous intéresser.

Quelles sont les conditions d’admission pour intégrer un master de droit ?

Pour pouvoir intégrer un master de droit, chaque étudiant doit au préalable avoir validé une licence de droit en trois ans.

Comment choisir sa spécialisation en master de droit ?

La spécialisation en master doit se faire en fonction des affinités de chacun dans une branche précise du droit. Si vous êtes intéressé par les questions de développement durable, la spécialisation “droit de l’environnement” peut par exemple être une voie conseillée.

Quels débouchés après un master de droit ?

Après des études de droit, vous avez le choix entre :

  • continuer vos études en réalisant un doctorat ;
  • vous tourner vers une école spécialisée comme l’ENM ;
  • intégrer le marché du travail selon votre spécialité (juriste en entreprise, avocat, cadre de la fonction publique, huissier de justice, magistrat, commissaire de police, notaire…).
Cet article est-il utile ?
Gaspard Claude

Gaspard est rédacteur pour Scribbr. Il était étudiant en journalisme, puis en Sciences Politiques il y a peu. Il tente d’aider au mieux les étudiants à travers des articles pédagogiques utiles et clairs.