La licence de droit : admissibilité, contenu et débouchés

Après le baccalauréat, des milliers de bacheliers se tournent vers des études juridiques et entrent en licence de droit.

Diplôme national de niveau bac +3, la licence de droit vous permet d’obtenir 180 crédits ECTS et permet aux étudiants de se former sur le droit de manière générale avant de se spécialiser en master de droit.

Durant ces trois années de formation, vous étudierez les textes de droit les plus importants et apprendrez à maîtriser la rédaction de nouveaux documents académiques (dissertation juridique, commentaire d’arrêt…). Certaines universités vous permettent également d’effectuer un stage dès la licence de droit.

Le taux d’abandon dès la première année est assez important et il est conseillé de se renseigner en amont sur les études juridiques, afin de savoir si ce parcours vous correspond vraiment.

L’inscription en licence de droit

Les conditions d’admissibilité en licence de droit

Pour pouvoir intégrer une licence de droit, vous devez idéalement être issu d’un baccalauréat général (filière ES, S, ou L).

Les bacheliers en filière technologique peuvent également intégrer l’Université si leur dossier scolaire est accepté par l’établissement ou l’Université visée pour la licence de droit.

Les étudiants en sciences humaines et sociales, en lettres, en histoire ou en classe préparatoire, peuvent aussi se réorienter en intégrant une licence de droit directement en seconde année.

La procédure d’inscription

Pour s’inscrire à l’université, vous devez passer par la plateforme Parcoursup, afin de suivre la procédure d’admission.

Vous devrez alors déposer un dossier de candidature qui comprend entre autres :

  • les bulletins de notes de terminale (et parfois de première) ;
  • un CV ;
  • une lettre de motivation.

Si vous êtes en réorientation, vous devrez suivre la même étape en vous inscrivant également sur Parcoursup. Les notes de votre année d’étude précédente pourront vous être demandées.

Conseil : pour augmenter vos chances et dans la mesure du possible, vous pouvez joindre une lettre de recommandation rédigée par l’un de vos professeurs.

Le contenu de la licence de droit

La licence de droit se divise en trois années et six semestres. Les apprentissages des deux premières années sont essentiellement communs à tous les étudiants.

Grâce à des exercices comme le commentaire d’arrêt ou la dissertation juridique, vous étudierez différentes branches du droit tels que :

  • le droit public ;
  • le droit privé ;
  • le droit civil ;
  • le droit européen et international ;
  • le droit des sociétés ;
  • le droit de l’environnement ;
  • le droit constitutionnel ;
  • le droit administratif ;
  • le droit pénal ;
  • la procédure pénale…

Ces deux premières années seront également l’occasion d’aborder d’autres disciplines comme :

  • l’histoire du droit et de ses institutions ;
  • les sciences politiques ;
  • l’économie ;
  • les relations internationales ;
  • les sciences humaines ;
  • les finances publiques ;
  • la sociologie ;
  • les langues vivantes.

En abordant ces différentes matières et selon celles que vous appréciez, vous aurez le temps de réfléchir pour préparer votre spécialisation en troisième année de licence.

Licence de droit : la spécialisation en troisième année

Lors de votre troisième année de licence, bien que la formation soit encore généraliste, il vous sera demandé de choisir une option de spécialisation.

Options Intitulé
Option 1  Droit international et européen
Option 2 Droit privé
Option 3 Droit public

Le stage en licence de droit

Si le stage en droit est souvent obligatoire en master, vous pouvez néanmoins en réaliser un en licence, par exemple pendant vos grandes vacances.

C’est une expérience en plus qui pourrait être appréciée des recruteurs pour la suite de vos études.

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

La licence de droit à distance

Comme pour de nombreuses disciplines, il est possible de faire une licence de droit à distance ou en tant que candidat libre.

Le diplôme obtenu à distance aura la même valeur qu’un diplôme obtenu en présentiel (180 ECTS).

Après l’obtention du diplôme de licence de droit, vous pourrez rejoindre une formation de niveau master en présentiel dans une université.

Les cours par correspondance peuvent être menés sur une ou plusieurs années. Cette formation nécessite néanmoins une bonne capacité à s’organiser et à travailler en autonomie.

Les études par correspondance se développent réellement depuis une dizaine d’années et sont très encadrées. Vous serez suivis par une équipe pédagogique composée de professeurs et d’encadrants administratifs, et devrez régulièrement envoyer des devoirs qui seront corrigés par vos professeurs.

Si les études à distance peuvent s’avérer compliquées en termes d’organisation, elles vous permettent en revanche de gérer vos cours à votre rythme.

Associé à plusieurs universités, le CNED vous offre la possibilité de vous former à votre rythme, en suivant des cours par correspondance.

Les débouchés après une licence de droit

Le diplôme de licence de droit vous donne de nombreuses opportunités en termes de poste ou de poursuite d’études.

Vous pourrez choisir entre vous lancer dans la vie active ou poursuivre vos études vers le master de droit spécialisé.

L’entrée dans la vie active

Il est tout d’abord possible d’intégrer le marché de l’emploi avec de nombreux métiers qui recrutent après une licence de droit comme :

  • lieutenant de police ;
  • agent administratif ;
  • collaborateur de notaire ;
  • chargé d’études ;
  • commissaire priseur ;
  • clerc expert ;
  • agent immobilier ;
  • chargé de clientèle en banque ;
  • greffier ;
  • métiers de l’assurance ;
  • attaché territorial…

La poursuite d’études en master

Après trois années d’études de droit, de nombreux étudiants font le choix de poursuivre leurs études en master.

En fonction de vos affinités, vous pouvez vous spécialiser dans une branche du droit que vous affectionnez particulièrement comme :

  • le droit des affaires ;
  • le droit privé ;
  • le droit public ;
  • le droit des entreprises ;
  • le droit européen ;
  • le droit international ;
  • le droit de l’immobilier ;
  • le droit de la santé…

La réorientation vers un autre cursus

Pour les étudiants fraîchement diplômés d’une licence de droit, il est également possible de se réorienter et d’étudier une autre discipline.

Grâce aux compétences acquises en licence de droit, de nombreuses écoles sont intéressées par le profil des anciens étudiants en droit. Certains étudiants font, par exemple, le choix de rejoindre une école de commerce. Le journalisme est également une voie accueillant régulièrement des étudiants issus d’une licence de droit.

Conclusion générale :

La licence de droit propose une formation théorique très généraliste.

En fonction de la carrière que vous souhaitez mener, il vous sera possible de vous spécialiser dans une branche du droit lors de votre master, d’intégrer le marché du travail, ou de rejoindre une autre discipline comme le journalisme.

Quel profil faut-il pour intégrer une licence en droit ?

Pour pouvoir être admis en licence de droit, vous devez avoir obtenu le baccalauréat général et vous pouvez être issu de la filière ES, S ou L. Les bacheliers en filière technologique peuvent également intégrer l’université si leur dossier scolaire est accepté par l’établissement en question.

Quel est le contenu des cours en licence de droit ?

La licence de droit propose une formation générale qui aura pour but de vous faire découvrir différents versants du droit (droit public, droit privé, droit des affaires). Vous pourrez également vous former dans des matières comme l’histoire, les relations internationales, les sciences humaines ou l’économie.

Que faire après une licence de droit ?

Après une licence de droit, vous pouvez intégrer le marché du travail ou vous spécialiser dans un master de droit. Il est également possible de changer de filière pour rejoindre, par exemple, une école de commerce ou une école de journalisme.

Cet article est-il utile ?
Gaspard Claude

Gaspard est rédacteur pour Scribbr. Il était étudiant en journalisme, puis en Sciences Politiques il y a peu. Il tente d’aider au mieux les étudiants à travers des articles pédagogiques utiles et clairs.

Rendre un mémoire sans fautes d'orthographe ?

Obtenez l'aide d'un correcteur professionnel Scribbr.
Correction : nos Services & Prix
Un score Trustpilot de 4.9