Ephorus : fonctionnement et stratégie de contournement

Votre université utilise le logiciel anti-plagiat d’Ephorus ? Nous allons vous expliquer comment il fonctionne et comment envoyer votre document pour la détection de plagiat sans stresser.

Qu’est-ce qu’Ephorus ?

Ephorus propose un logiciel de détection de plagiat aux universités.

L’entreprise a été rachetée par le leader du marché, Turnitin.

Ephorus logiciel anti plagiat

Comment fonctionne Ephorus ?

1. Téléchargement du document

Pour détecter le plagiat dans les documents de leurs élèves, les professeurs doivent simplement télécharger les travaux de leurs élèves (format électronique). Le logiciel est plutôt utilisé sur les mémoires, thèses et rapports de stage.

2. Comparaison avec la base de données et détection des similarités

Le logiciel va vérifier si le texte contient des similarités avec sa base de données et si c’est le cas, les surligner.

La base de données d’Ephorus contient des milliards de sources issues d’Internet, de livres et de revues.

Les universités ont aussi la possibilité d’ajouter des documents d’autres étudiants dans la base de données via l’application Web Ephorus.

3. Rapport anti-plagiat

Les résultats de la détection sont envoyés sous forme de rapport qui contient un pourcentage de similarités et où sont surlignés tous les extraits plagiés (la source du plagiat est aussi fournie dans le rapport).

Si le taux de plagiat est plus important que le taux acceptable de l’université, l’étudiant ayant commis du plagiat risque gros. Les conséquences du plagiat peuvent varier d’une simple mauvaise note à des poursuites juridiques.

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

Comment contourner Ephorus ?

Nous allons vous donner des conseils en or pour passer le test anti-plagiat d’Ephorus.

1. Organisez-vous pour éviter le plagiat

De simples astuces peuvent vous permettre d’éviter de commettre du plagiat.

  • Conservez vos sources ! Lorsque vous faites un copier-coller d’une idée issue d’une source Internet pour vos recherches, n’oubliez pas de copier l’URL également pour ne pas oublier qui est l’auteur (vous pouvez par exemple mettre l’URL en note de bas de page).
  • Mettez des guillemets ! Si vous faites une citation (vous utilisez les propos d’autrui mot à mot), il vous faut la mettre entre guillemets et indiquer le nom de l’auteur juste après.
  • Citez correctement ! Citez vos sources dans le texte (ou en note de bas de page) et en bibliographie.
  • Toujours mentionner les auteurs ! Rappelez-vous de ceci : si vous citez la source des idées, concepts, résultats ou propos que vous utilisez dans le texte, alors vous ne faites pas de plagiat !

2. Utiliser un logiciel anti-plagiat pour les étudiants en amont

Si vous êtes un peu perdu et ne vous souvenez plus du tout si vous avez commis du plagiat ou non, la dernière solution est de faire une détection anti-plagiat de votre côté en utilisant un logiciel qui est fait uniquement pour les étudiants.

Ces logiciels permettent aux étudiants de savoir s’ils ont fait du plagiat, combien, où il se trouve et quelle est la source initiale du texte plagié. Vous devrez simplement citer la source qui vous est donnée par le logiciel (dans le texte et en bibliographie).

Scribbr propose un logiciel anti-plagiat pour les étudiants. Il est 100 % confidentiel et sécurisé, c’est-à-dire que votre document ne sera ni publié, ni partagé, ni ajouté à une base de données.

Faire une détection anti-plagiat en amont

Cet article est-il utile ?
Justine Debret

Justine est responsable du marché français. Elle était étudiante il y a peu et est là pour s'assurer que vous ayez tout le soutien nécessaire à votre réussite académique.

Laissez un commentaire