Le meilleur logiciel anti-plagiat : comparaison de 10 détecteurs de plagiat

Le meilleur logiciel anti-plagiat doit être capable de détecter le plagiat avec la plus grande précision, même si la formulation originale a été modifiée. L’outil doit également fournir un rapport de plagiat clair et complet.

Pour déterminer quel est le meilleur logiciel, Scribbr a fait une analyse comparative approfondie en comparant les performances de dix détecteurs de plagiat. Nous avons téléchargé des textes plagiés qui ont été soit directement copiés, soit modifiés à des degrés divers. Au total, nous avons utilisé 180 sources pour construire nos documents test.

Conclusion
Nos tests montrent que le détecteur de plagiat de Scribbr est le meilleur sur le marché en 2022. Il permet de détecter des similarités exactes, ainsi que de la paraphrase non-citée. Le rapport sur le plagiat qu’il offre est également clair et précis.

Aperçu des scores par détecteur de plagiat, en fonction de la quantité de plagiat détectée :

Détecteur de plagiat Score global
1. Scribbr (en partenariat avec Turnitin) 4.7
2. Grammarly 3.2
3. Quetext 3.1
4. UniCheck 3.0
5. PlagScan 2.8
6. PrePostSEO 2.2
7. PlagiarismDetector 2.0
8. Viper 2.0
9. Compilatio 1.8
10. ProWritingAid 1.8

Notre processus de comparaison des logiciels

Afin de trouver le meilleur détecteur de plagiat étudiant, nous avons analysé différents aspects des outils, en nous concentrant à la fois sur la précision et la pertinence des logiciels.

Nous avons fondé notre analyse sur les facteurs suivants :

  • Accès à la base de données la plus importante et la plus variée.
  • Capacité à détecter le maximum de plagiat sur un grand nombre de type de sources
  • Capacité à détecter le plagiat lorsque les textes plagiés ont été paraphrasés.
  • Qualité supérieure des similarités
  • Niveau de facilité d’utilisation et de fiabilité.

Nous avons utilisé les mêmes documents test, les mêmes critères d’évaluation et la même analyse des données pour chaque outil afin de pouvoir comparer objectivement les résultats côte à côte. Ainsi, les résultats n’ont nécessité que très peu d’interprétation de notre part.

Pour rendre notre recherche aussi objective que possible, nous avons rédigé un article qui décrit le processus de recherche de manière plus détaillée. Nous proposons également des liens vers les documents de nos analyses et un rapport de recherche détaillé.

1. Revue Scribbr 

« Détecte le plagiat avec plus de précision que tout autre »

Scribbr Plagiarism Checker

Pour

  • Détecte le plus de plagiat et fonctionne également pour les textes corrigés
  • Ne stocke pas et ne vend pas vos documents
  • Offre une satisfaction garantie et une équipe d’assistance en temps réel
  • Offre un Détecteur d’auto-plagiat pour vérifier l’auto-plagiat

Contre

  • La qualité a un prix
  • Impossible de travailler directement dans le document

Qualité des similarités 

Scribbr a obtenu de bons résultats dans toutes les sources pertinentes pour les étudiants, comme les articles de revues et les mémoires.

Plus important encore, le logiciel de Scribbr a été le plus performant pour détecter le plagiat dans les textes qui avaient été fortement modifiés pour imiter le plagiat de paraphrase accidentel. La capture d’écran montre comment les parties plagiées ont été mises en évidence, alors que les mots remplacés ne l’ont pas été.

Scribbr a également été capable de trouver des similitudes complètes. Cela signifie que la totalité de la partie plagiée correspond correctement à une seule source, plutôt qu’à plusieurs sources incorrectes.

Facilité d’utilisation 

Les résultats sont présentés avec un aperçu clair et téléchargeable. Des couleurs différentes sont utilisées pour les différentes sources, ce qui permet aux utilisateurs d’évaluer facilement chaque situation de plagiat séparément.

Les problèmes peuvent être corrigés avec le générateur de sources gratuit de Scribbr, qui génère des citations correctes pour toutes les sources manquantes ou mal citées.

Les utilisateurs peuvent également choisir de combiner le détecteur de plagiat avec le Détecteur d’auto-plagiat, qui est unique à Scribbr. Cet outil permet aux utilisateurs de télécharger leurs propres documents non publiés en plus de la base de données publique.

Au lieu de demander aux utilisateurs de s’abonner à ses services, Scribbr facture la détection de plagiat (de 14,95 à 34,95 euros, en fonction du nombre de mots).

Cependant, les utilisateurs ne peuvent pas travailler directement dans l’outil, et il n’est pas possible de revérifier son document gratuitement.

Fiabilité 

Scribbr ne stocke pas les documents téléchargés, ne les vend pas à des tiers et ne les partage pas avec les institutions académiques. Les données sont automatiquement supprimées après 30 jours, les étudiants peuvent aussi choisir de supprimer manuellement leur document après vérification.

Scribbr dispose d’un service client direct et réactif pour aider les étudiants dans plusieurs langues. Il est facile d’accéder à un guide d’utilisation du logiciel anti-plagiat et à d’autres ressources gratuites sur le plagiat.

Scribbr a également une politique de satisfaction guarantie, les étudiants peuvent recevoir une nouvelle détection ou un remboursement s’ils ne sont pas satisfaits pour une raison quelconque.

Essayez le logiciel anti-plagiat Scribbr

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

2. Revue Grammarly

Grammarly Plagiarism Checker

Pour

  • Trouve souvent la source réelle du plagiat
  • Offre un outil d’assistance en matière de langue et de citation
  • Ne vend pas et ne partage pas les documents avec d’autres tiers

Contre

  • Ne fonctionne pas bien pour les textes corrigés
  • Limite de 100 000 caractères (14 000-25 000 mots)
  • Utilisation d’une mêmes couleur pour les différentes sources et le formatage est temporairement supprimé.

Qualité des similarités

Grammarly a pu détecter certains cas de plagiat, mais a eu du mal avec les textes les plus lourdement corrigés.

Dans la plupart des cas, l’outil était capable de trouver la bonne source, mais les similarités n’étaient que partielles, ne mettant pas en évidence la totalité de la section plagiée. Plus le degré de correction augmente, plus Grammarly affiche de faux positifs.

Facilité d’utilisation 

Le design est très clair, mais l’outil utilise la même couleur pour toutes les sources, ce qui le rend difficile à lire.

Grammarly supprime temporairement le formatage original pendant la modification du texte, mais rétablit la mise en page après le téléchargement du document.

L’abonnement est accompagné d’un outil de langue et de style et propose un assistant de citation qui aide à générer les citations manquantes, mais il n’est pas disponible en style APA. En outre, il existe une limite de 100 000 caractères pour le plan mensuel (27 euros par mois) et le plan annuel (11 euros par mois).

Fiabilité 

L’outil ne stocke pas, ne vend pas et ne partage pas les documents avec d’autres parties.

Il existe une page d’assistance contenant des conseils, des tutoriels et des questions fréquentes, et il est possible de soumettre une question via un formulaire. Il n’y a pas d’assistance en direct.

Découvrez le détecteur de plagiat de Grammarly

3. Revue Quetext

QueText

Pour

  • Offre un assistant de citation qui aide à ajouter les citations manquantes.
  • Détecte la plupart du plagiat
  • Plusieurs options d’assistance, mais pas d’assistance en direct

Contre

  • Correspondances partielles quand le texte source est associé à plusieurs sources.
  • Ne fonctionne pas bien pour les sources académiques
  • Un certain nombre de faux positifs

Qualité des similarités 

Quetext détecte la plupart du plagiat, mais est incapable de faire correspondre l’intégralité du texte original à une seule source. Au lieu de cela, des phrases individuelles sont attribuées à différentes sources, ce qui entraîne de nombreux faux positifs.

Le site indique que Quetext vérifie les pages Web et les sources universitaires, mais l’outil n’est en fait pas très performant pour les sources universitaires.

Facilité d’utilisation 

Quetext différencie la gravité du plagiat dans son rapport téléchargeable : orange pour les correspondances partielles et rouge pour les correspondances complètes. Sinon, les mêmes couleurs sont utilisées pour les différentes sources.

Il n’est pas possible de travailler directement dans l’outil, mais Quetext propose un assistant de citation qui aide à générer les citations manquantes.

Les utilisateurs peuvent vérifier jusqu’à 2 500 mots avec un essai gratuit, mais après cela, ils doivent s’abonner pour 9 euros par mois.

Fiabilité 

L’outil ne stocke et ne transfère pas votre document. Quetext propose un centre d’aide avec des questions fréquentes. Les utilisateurs peuvent également contacter la compagnie par téléphone ou par e-mail, ou soumettre une demande d’aide.

Découvrez le détecteur de plagiat de Quetext

4. Revue UniCheck

UniCheck

Pour

  • Identifie souvent la source réelle du plagiat
  • Ne vend pas et ne partage pas les documents sans autorisation de partage
  • Assistance en direct

Contre

  • Le manque de clarté du rapport rend difficile la recherche de la source plagiée.
  • Mêmes couleurs de surlignage pour différentes sources
  • Fournit plusieurs correspondances pour une même phrase plagiée

Qualité des similarités 

UniCheck trouve souvent la source originale visée, mais trouve également d’autres sources qui contiennent de petites parties des textes plagiés. Par conséquent, il attribue des phrases individuelles à plusieurs sources au lieu de fournir une correspondance complète avec une seule source. Cela rend le rapport peu clair.

L’outil a réussi à détecter une partie du plagiat dans le texte édité, mais avec des degrés de précision variables.

Facilité d’utilisation 

Le rapport téléchargeable est un peu difficile à lire. Comme l’outil fournit un grand nombre de sources trouvées dans la barre latérale, il ne donne pas d’indications claires sur ce qu’il faut faire pour chaque similitude.

Toutes les parties plagiées sont mises en évidence avec la même couleur, ce qui empêche l’utilisateur de distinguer facilement les sources. L’utilisateur doit rechercher la source plagiée dans la barre latérale, ce qui peut être très long et difficile.

Les utilisateurs peuvent vérifier 200 mots gratuitement, mais après cela, le prix est basé sur le nombre de pages (5 euros pour 20 pages, 9 euros pour 50 pages, 14 euros pour 100 pages).

Fiabilité 

UniCheck stocke les documents en toute sécurité et indique que votre document ne sera ni vendu ni partagé.

Le site Web propose une assistance par chat en direct et un centre d’aide avec des tutoriels et des guides.

Découvrez le détecteur de plagiat d’UniCheck

5. Revue PlagScan

PlagScan

Pour

  • Identifie souvent la source réelle du plagiat (correspondance complète)
  • Vous payez pour un certain nombre de mots que vous pouvez utiliser à différentes occasions
  • Ne vend pas et ne partage pas les documents sans autorisation de partage

Contre

  • Pas d’assistance détaillée (en direct), seulement par e-mails
  • Mêmes couleurs de surlignage pour les différentes sources et celles-ci s’ouvrent dans un nouvel onglet
  • Impossible de trouver la plupart des sources plagiées.

Qualité des similarités 

PlagScan n’a pas pu trouver la plupart des sources plagiées, surtout si le texte original avait été modifié. Cependant, lorsqu’il a pu identifier une source, celle-ci était souvent correcte.

PlagScan a également pu fournir des correspondances complètes, ce qui a permis d’établir un rapport de plagiat relativement clair. L’outil est plus performant pour les sources Internet ordinaires (telles que les pages Web) que pour les sources académiques. Cela peut limiter son utilité pour les étudiants et les professionnels universitaires.

Les performances diminuent à mesure que le degré de révision augmente, ce qui entraîne de nombreux faux positifs.

Facilité d’utilisation 

Bien que le design soit facile à utiliser, l’outil PlagScan utilise les mêmes couleurs pour les différentes sources. Il n’affiche pas le texte original plagié dans la barre latérale, mais ouvre la source dans un nouvel onglet. Il est donc impossible de travailler directement dans l’outil.

Les utilisateurs peuvent vérifier 2 000 mots gratuitement, mais ils doivent ensuite payer pour un certain nombre de mots (4,5 euros pour 5 000 mots, 9 euros pour 15 000 mots, 18 euros pour 35 000 mots et 36 euros pour 80 000 mots). Si votre document contient moins de mots que ce que vous avez acheté, vous pouvez transférer ces mots dans un autre document.

Fiabilité 

PlagScan ne partage pas et ne vend pas les documents soumis, mais les utilisateurs peuvent accepter un retéléchargement dans la base de données interne de PlagScan.

Il n’y a pas d’assistance en direct disponible, mais ils fournissent une adresse e-mail pour les questions.

Découvrez le détecteur de plagiat de PlagScan

6. Revue PrePostSEO

PrePostSEO

Pour

  • Gratuit (1 000 mots maximum par recherche)
  • Différentes couleurs de surlignage pour différents types de plagiat
  • Offre un outil de réécriture qui remplace les mots par des synonymes.

Contre

  • Impossible de trouver la plupart du plagiat
  • Les mêmes couleurs de surlignage pour les différentes sources et le formatage original est supprimé.
  • Conception désordonnée en raison des publicités (même sur le plan premium)

Qualité des similarités 

PrePostSEO a été incapable de trouver la plupart des sources plagiées, même pour les passages de texte non édités. De plus, presque toutes les correspondances n’étaient que partielles, attribuant des phrases individuelles à une ou plusieurs sources, plutôt qu’à la section entière.

Facilité d’utilisation 

Une couleur différente était utilisée pour le plagiat littéral et le plagiat de paraphrase, mais le jugement de l’outil était souvent erroné. En outre, la même couleur était utilisée pour les différentes sources et le formatage original avait été supprimé, ce qui rendait le rapport difficile à lire.

Malgré l’utilisation d’un plan premium, le site web montrait toujours de nombreuses publicités sans rapport avec le sujet et distrayantes. L’utilisateur peut accéder à un outil de réécriture pour résoudre les similitudes, mais la qualité de cet outil est discutable et il ne permet pas de résoudre les problèmes de citation.

PrePostSEO est un outil gratuit, mais les utilisateurs non inscrits sont limités à 1 000 mots par recherche. Les utilisateurs peuvent passer à un plan premium (9 à 41 dollars par mois).

Fiabilité 

PrePostSEO ne stocke pas et ne vend pas vos documents. Il ne propose pas d’assistance en direct, mais dispose d’un formulaire de demande d’aide.

Découvrez le détecteur de plagiat de PrePostSEO

7. Revue Plagiarism Detector

PlagiarismDetector

Pour

  • Offre un outil de réécriture qui remplace les mots par des synonymes
  • Ne stocke pas et ne vend pas votre document

Contre

  • Difficile de trouver la source plagiée dans le rapport
  • Couleurs de surlignage identiques pour différentes sources
  • Difficultés techniques pour générer le rapport et absence d’assistance en direct

Qualité des similarités 

Cet outil n’a pas pu être évalué correctement en raison de difficultés techniques. Le rapport de plagiat n’a montré des correspondances que pour les premières sources, et aucune correspondance pour les sources à la fin du document. Il semble que PlagiarismDetector n’ait pas été en mesure de traiter un document de cette taille, même si le document ne dépassait pas sa limite de 25 000 mots.

Facilité d’utilisation 

Le rapport n’est pas clair et difficile à lire, car les mêmes couleurs sont utilisées pour les différentes sources. Si vous survolez une section plagiée, la source ne s’affiche pas. Au lieu de cela, vous devez chercher la source dans une longue liste.

PlagiarismDetector propose un outil de réécriture pour aider à résoudre les similitudes, mais la qualité de cet outil est discutable et il n’aide pas à résoudre les problèmes de citation.

Il existe un essai gratuit pour un maximum de 1 000 mots, après quoi les utilisateurs paient 9 euros pour 100 recherches (ou 30 000 mots).

Fiabilité 

PlagiarismDetector ne stocke pas et ne vend pas les documents téléchargés. Il n’y a pas d’assistance en direct, mais le site Web propose un formulaire de demande d’aide.

Découvrez le détecteur de plagiat de PlagiarismDetector

8. Revue de Viper

Viper

Pour

  • Possibilité de comparer votre document le plus récent avec les documents précédemment téléchargés
  • Couleurs différentes pour les différents types de sources

Contre

  • Les documents sont publiés sur des sites Web externes si vous utilisez la version gratuite.
  • Performances médiocres pour les sources académiques
  • Rapport difficile à lire, en raison des correspondances partielles

Qualité des similarités 

Viper a trouvé du plagiat lorsque le texte original était directement copié, mais a eu du mal à le trouver parmi les textes révisés. L’outil avait une performance moyenne pour la plupart des types de sources, mais avait des difficultés spécifiques avec les types de sources académiques, comme les articles de revue et les mémoires. L’utilité de cet outil pour les étudiants est donc discutable.

Facilité d’utilisation 

Souvent, Viper n’était pas capable de faire correspondre le passage entier à une source. Au lieu de cela, il n’attribuait que des phrases individuelles à une source. Il en résulte que le rapport téléchargeable est assez difficile à lire, malgré l’utilisation utile de couleurs différentes pour les différentes sources.

Fiabilité 

Viper stocke les soumissions précédentes et affiche les correspondances avec ces projets antérieurs.

L’outil ne vend pas votre document si vous utilisez la version payante (4 euros à 24 euros par vérification, selon le nombre de mots). En revanche, si vous utilisez la version gratuite, le document est téléchargé dans une base de données interne. Après 3 mois, le texte est publié sur un site web externe comme exemple pour les autres étudiants. Cela peut poser des problèmes si le contenu de votre texte est confidentiel.

Découvrez le détecteur de plagiat Viper

9. Revue Compilatio

compilatio_report_sample

Pour

  • Vous pouvez utiliser vos crédits pour plusieurs documents
  • Le rapport conserve le formatage original

Contre

  • Il ne met pas en évidence les parties plagiées du texte.
  • Vous ne recevez qu’un pdf
  • Difficile d’examiner et de résoudre les cas de plagiat

Qualité des similarités 

Compilatio a pu trouver quelques-unes des sources plagiées, mais a eu du mal à déterminer si le texte original avait été modifié. Cependant, lorsqu’il était capable d’identifier une source, il était souvent correct.

Il n’a pas été possible de déterminer si Compilatio pouvait réellement faire correspondre la source à un texte original plagié, puisque les parties plagiées n’étaient pas mises en évidence. Au lieu de cela, le rapport ne montre que la zone générale qui correspond à la source. Cela peut limiter son utilité pour les utilisateurs, car il est difficile d’examiner et de résoudre les cas potentiels de plagiat.

Facilité d’utilisation 

Le rapport ne montre pas les similitudes trouvées en surlignant le texte, ce qui rend difficile la lecture du rapport et l’obtention d’un bon aperçu des problèmes potentiels. En outre, il n’est pas possible de travailler dans l’outil, ni d’exclure des similarités du rapport.

Les utilisateurs peuvent acheter des forfaits contenant 20 crédits (5 000 mots pour 4 euros), 100 crédits (25 000 mots pour 14 euros) ou 200 crédits (50 000 mots pour 23 euros). Ces crédits peuvent être utilisés pour plusieurs documents et sont valables pendant 12 mois après l’achat.

Fiabilité 

Compilatio ne partage pas et ne vend pas les documents présentés, et les documents ne sont pas utilisés comme éléments de comparaison pour les autres utilisateurs.

Il n’y a pas d’assistance en direct disponible, mais ils fournissent un service d’assistance avec des questions fréquentes et un formulaire de demande.

Découvrez le détecteur de plagiat Compilatio

10. Revue ProWritingAid

ProWritingAid

Pour

  • Offre plusieurs outils linguistique et de style
  • Le formatage original est conservé intact dans l’outil
  • Ne stocke pas et ne vend pas les documents

Contre

  • Difficultés techniques pour générer le rapport
  • Couleurs de surlignage identiques pour différentes sources
  • Pas d’assistance en direct

Qualité des similarités 

Cet outil n’a pas pu être évalué correctement. Le rapport de plagiat ne montre des correspondances que pour les premières sources, et aucune correspondance pour les sources à la fin du document. Il semble que ProWritingAid n’ait pas été en mesure de traiter un document de cette taille.

Facilité d’utilisation 

L’outil utilise la même couleur pour toutes les sources, ce qui rend difficile la distinction entre elles.

Le rapport est clair, mais n’affiche les correspondances que si l’utilisateur survole le texte en surlignage. La mise en forme d’origine est également restée intacte.

ProWritingAid propose également des outils de contrôle de langue et du style dans le même forfait (22 euros par mois), ou les utilisateurs peuvent acheter des contrôles de plagiat séparés (9 euros pour 10 contrôles, 36 euros pour 100 contrôles).

Fiabilité 

Le site n’offre pas d’assistance en direct, mais il y a une page avec des questions fréquentes et un formulaire de demande d’aide. ProWritingAid ne stocke ni ne vend aucun des textes téléchargés.

Découvrez le détecteur de plagiat ProWritingAid

Cet article est-il utile ?
Raimo Streefkerk

Raimo is an expert in explaining plagiarism and citing sources. He has been writing helpful articles since 2017 and is continuously improving Scribbr's Citation Generators.