Logiciel anti-plagiat contre le copier-coller : comment ça marche ?

Le plagiat est le fait d’utiliser les mots ou idées d’autrui sans reconnaître (ex : citer) l’auteur. Pour contrer le phénomène du plagiat et du copier-coller, de plus en plus d’universités s’équipent de logiciels anti-plagiat.

Ces logiciels permettent de détecter le copier-coller et la paraphrase en quelques minutes.

Qu’est-ce qu’un logiciel anti-plagiat ?

Il existe plusieurs logiciels anti-plagiat sur le marché comme Turnitin, Ephorus et Plagscan, mais ils fonctionnent tous de la même manière.

Les détecteurs de plagiat sont des logiciels qui ont une base de données très large qui est constamment mise à jour. Il s’agit de milliards de données en ligne issues d’articles, de livres, de revues scientifiques et de journaux. Leur but est de contenir toutes les données publiques disponibles !

Comment fonctionne les logiciels pour détecter le copier-coller et le plagiat ?

Lorsque vous (ou votre université !) faites une détection anti-plagiat pour détecter le copier-coller, voici ce qui se passe :

Étape 1 : comparaison
Le texte de votre document est comparé aux textes contenus dans la base de données du logiciel. Il s’agit de milliards de données issues de documents publiés en ligne, d’articles, de journaux, de livres et de revues scientifiques.

Étape 2 : 
détection
Les morceaux de phrases (ou phrases) de votre texte qui sont identiques à ceux d’un texte de la base de données sont alors mis en évidence (surlignés en couleur par exemple).
Voir

Étape 3 : source

Le logiciel va indiquer la source de chacune des similarités détectées. Ainsi, vous (ou votre professeur) pourrez vérifier d’où vient le plagiat, afin de mieux citer vos sources.
Voir

Étape 4 : score

Le logiciel va établir un score de similarité (comparable à un taux de plagiat). Il s’agit de la part de votre document qui est non-unique et identique à des éléments de la base de données du logiciel.

Étape 5 : rapport

Vous obtenez enfin un rapport sur les similarités trouvées dans votre document. Ce rapport va vous montrer où se trouve le plagiat dans votre document et quelles sont les sources que vous devez citer.
Voir

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

Comprendre votre score de plagiat

Le logiciel anti-plagiat donne un score de similarité, mais ne détermine pas exactement ce qui ressort du plagiat ou non. Il met en exergue une correspondance (issue du copier-coller) entre votre texte et celui issu de sa base de données . 

  • Qu’en est-il si des morceaux de phrases sont surlignés par le logiciel ?
  • Pourquoi ma bibliographie est-elle considérée comme du plagiat ?
  • Mes citations sont bien citées, pourquoi sont-elles surlignées par le logiciel ?
  • Un paragraphe et des phrases entières sont surlignés, est-ce bien du plagiat ?

Il vous revient de regarder chaque similarité et de la considérer ou non comme du plagiat. Pour plus de précisions, vous pouvez consulter cette vidéo explicative.

Voici des solutions pour comprendre les résultats d’une détection anti-plagiat. Les exemples sont issus d’un rapport anti-plagiat provenant du logiciel anti-plagiat de Scribbr (c’est un logiciel à destination des étudiants et non des universités).

Nous avons aussi une vidéo explicative ici !

1. Des morceaux de phrases communes sont surlignés.

Si le logiciel a surligné des ensembles de mots ou phrases communément utilisés, il ne s’agit pas de plagiat. Vous pouvez ignorer ces éléments et les exclure du rapport.

La base de données du logiciel contient des milliards de données, et parmi elles, il est possible de retrouver des formulations identiques (ex : « Dans ce domaine », « Dans ce mémoire de fin d’études, nous étudierons », « l’article de loi 345387 »,…). Il ne s’agit pas de plagiat, car vous n’empruntez pas les idées d’autrui.

Pour diminuer le nombre de ces petites similarités, il vous suffit de modifier le paramètre « Faibles correspondances » (voir).

Exemple

2. Ma bibliographie est surlignée.

Une fois encore, il ne s’agit absolument pas de plagiat puisque c’est la preuve que vous citez vos sources.

Beaucoup de personnes utilisent le même style de citation en bibliographie (notamment, avec le style APA) et le même format des références peut se retrouver dans plusieurs documents de la base de données.

Vous pouvez donc exclure la bibliographie de votre rapport anti-plagiat dans les paramètres du logiciel.

Exemple

3. Mes citations sont surlignées, alors que je les ai citées et mises entre guillemets.

Dans ce cas, il ne s’agit pas de plagiat. Vous pouvez aller dans les paramètres du rapport anti-plagiat et choisir d’exclure les citations.

Exemple

4. Un paragraphe est surligné.

Si ce paragraphe est surligné, c’est que le logiciel a trouvé sa source dans sa base de données. Il s’agit donc de copier-coller (plagiat).

Afin de l’éliminer, vous pouvez mettre ce paragraphe entre guillemets ou le paraphraser. Dans les deux cas, il faudra citer la source dans le texte (ou en note de bas de page) et en bibliographie.

Exemple

5. Ajouter vos propres sources avec le Own Sources Checker

Parfois, vous utilisez des documents qui ne sont pas (encore !) publiés ou disponibles en ligne, comme un nouvel article de revue ou le mémoire d’un ami. Il peut arriver que vous plagiez ces documents, mais que la base de données du logiciel anti-plagiat ne les contienne pas.

Afin de pallier à cela et de vérifier que vous n’avez pas de plagiat, vous pouvez utiliser un outil supplémentaire : le Own Sources Checker.

Cet outil vous permet d’ajouter vous-même les documents utilisés pour vos recherches, afin de vérifier que votre travail final ne contienne pas de plagiat.

Plus d’informations sur comment analyser votre rapport anti-plagiat ici !

Cet article est-il utile ?
Justine Debret

Justine est responsable du marché français. Elle était étudiante il y a peu et est là pour s'assurer que vous ayez tout le soutien nécessaire à votre réussite académique.