Doctorats et cotutelles de thèse

Comme pour les mémoires, les doctorats ne sont pas tous les mêmes. Il en existe plusieurs types qui ont chacun leurs spécificités, notamment pour ce qui est des cotutelles de thèse.

Astuce : Scribbr corrige votre thèse de doctorat pour vous !

Le doctorat simple

C’est le doctorat générique. Il dure 3 à 6 ans et s’effectue dans le même laboratoire de recherche.

Directeur(s) de thèse : un seul.

L’inscription et la soutenance : ils auront lieu dans un seul établissement.

Diplôme : le diplôme obtenu sera reconnu par l’Etat français.

Cotutelle de thèse : le doctorat en co-direction

C’est un doctorat qui est réalisé dans le cadre d’une collaboration internationale.

Le doctorat en co-direction est un doctorat pour lequel vous avez au moins deux directeurs de thèse :

  • Un directeur de thèse dans votre laboratoire principal.
  • Un directeur de thèse dans votre établissement (celui dans lequel vous êtes inscrit).

Et parfois :

  • Un autre directeur de thèse dans un autre établissement (en France ou à l’étranger).

Directeur(s) de thèse : deux ou trois.

L’inscription et la soutenance : ils auront lieu uniquement dans l’établissement du directeur de thèse principal.

Diplôme : vous obtiendrez le diplôme de l’université de votre directeur de thèse principal.

Obtenez un retour sur votre style linguistique, plan et clarté.

Des correcteurs professionnels relisent et corrigent votre thèse en se focalisant sur :

  • Le style académique
  • Les fautes de français
  • La structure de votre texte
  • La clarté et logique de vos propos

Voir un exemple

Cotutelle de thèse : le doctorat en cotutelle

Le doctorat en cotutelle est un doctorat en co-direction. Il se déroule au sein d’un établissement français et d’un établissement étranger.

Directeur(s) de thèse : deux.

L’inscription et la soutenance : l’inscription se fait dans les deux établissements via une convention établissant les modalités de la cotutelle. C’est cette convention qui précise :

  • Dans lequel des deux établissements la soutenance de thèse aura lieu ?
  • Qui paiera les frais de déplacement du jury ?

Diplôme : vous obtiendrez le diplôme de chacune des universités d’origine des deux directeurs de thèse (un diplôme conjoint, avec le nom des deux établissements).

Remarque : pour chaque année universitaire de doctorat sous cotutelle, le doctorant doit s’inscrire dans les deux établissements de rattachement. Il ne doit payer que dans un seul (précisé dans la convention de cotutelle).

Cotutelle de thèse : le doctorat en entreprise (CIFRE)

Faire son doctorat en entreprise permet de se confronter au monde du travail. Le dispositif CIFRE permet de faire son doctorat dans une entreprise, en lien avec une université publique.

Directeur(s) de thèse : deux. Vous aurez un directeur de thèse (professeur d’université) et un encadrant dans l’entreprise.

L’inscription et la soutenance : dans l’établissement du directeur de thèse.

Diplôme : celui de l’université.

Remarque : vous êtes salarié de l’entreprise, qui reçoit une subvention de l’Etat. Certaines aides, dédiées aux ressortissants de pays étrangers (Inde, Maroc…) ou à des programmes spécifiques comme l’EIT Digital, encouragent ce type de doctorat.

Cotutelle de thèse : le doctorat européen conjoint

Le doctorat européen conjoint (EJD – European Joint Doctorate) a été mis en place par “Horizon 2020”, le programme de financement de la recherche et de l’innovation de l’Union européenne (UE).

Il est ouvert à tous les étudiants étrangers et permet de faire un doctorat en 3 ans. C’est un doctorat dont la formation se fait au sein d’un établissement d’enseignement supérieur européen membre d’un consortium regroupant au moins trois établissements de trois pays différents. Un établissement est désigné établissement coordinateur du cursus. Il n’existe aucune restriction de nationalité.

Le doctorant ne doit pas avoir résidé plus de 12 mois, lors des trois dernières années précédant l’inscription dans l’EJD, dans le pays d’accueil.

Le doctorat devra avoir été préparé en partie lors d’un séjour d’au moins un trimestre (3 mois) dans un autre pays européen.

Directeur(s) de thèse : trois, dont deux d’établissements d’enseignement supérieur de deux pays européens, autres que celui du pays où la soutenance a lieu.

L’inscription et la soutenance : le doctorat s’effectue au sein de trois établissements européens, dans trois pays différents. Un membre au moins du jury doit appartenir à un établissement d’enseignement supérieur d’un état européen autre que celui dans lequel le doctorat est soutenu. Une partie de la soutenance doit être effectuée dans une langue nationale européenne autre que la (ou les) langue(s) nationales du pays ou est soutenu le doctorat.

Diplôme : label « Doctorat Européen ». La formation est sanctionnée soit par l’obtention du diplôme conjoint de Docteur, diplôme unique délivré par au moins deux établissements, soit un diplôme de Docteur double voire multiple, le doctorant obtient alors deux ou plusieurs diplômes nationaux et chaque diplôme porte la mention spécifique à chaque établissement.

Bourse : le montant du financement se situe autour de 3 110 euros par mois (le montant pouvant varier selon le coût de la vie dans le pays d’accueil), auquel s’ajoutent une bourse mensuelle de mobilité fixe de 600 euros et une éventuelle indemnité complémentaire selon la situation familiale.

En résumé, il faut respecter quatre règles :

  1. Le doctorat doit en partie avoir été préparé pendant un séjour de recherche d’au moins trois mois dans un autre pays européen.
  2. L’autorisation de soutenance est accordée au vu des rapports rédigés par au moins trois professeurs, dont deux d’établissements d’enseignement supérieur de deux pays européens, autres que celui du pays où la soutenance a lieu.
  3. Au moins un membre du jury doit appartenir à un établissement d’enseignement supérieur d’un pays européen autre que celui du pays où la soutenance a lieu.
  4. Une partie de la soutenance doit être effectuée dans une langue officielle de la Communauté européenne autre que celle du pays où a lieu la soutenance.

En résumé

MobilitéInscriptionSoutenanceLangue de la thèseDiplôme
Doctorat simpleEn France.Dans une université française.Dans une université française.Français.Français.
Doctorat en co-directionAu moins une unité de recherche française.Dans une université.Dans l’une des deux universités.Le plus souvent en français, mais parfois en anglais.Un Doctorat français.
Cotutelle de thèseUne unité de recherche française et une unité de recherche étrangère.Dans deux universités.Dans l’une des deux universités.Dans la langue définie par la convention Résumé en français.– Soit un diplôme de Docteur conféré conjointement par les deux établissements (diplôme conjoint).

– Soit deux diplômes de Docteur de chacun d’entre eux (double diplôme).

Les Doctorats Européens ConjointsPartenariat avec plusieurs unités de recherche dans le cadre d’un consortium européen régi par une convention.Dans chacune des universités prévues par la convention de mobilité.Dans l’université du directeur de recherche.Le plus souvent en anglais, mais chaque consortium possède ses propres modalités Résumé en français.Un diplôme commun, double ou multiple, selon le programme choisi.
Cet article est-il utile ?
Justine Debret

Justine est responsable du marché français. Elle était étudiante il y a peu et est là pour s'assurer que vous ayez tout le soutien nécessaire à votre réussite académique.

Laissez un commentaire