Suivre un cursus DSCG en candidat libre

Passer le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion) en candidat libre, c’est possible !

Tout comme pour le DCG (Diplôme de Comptabilité et Gestion), le DSCG est un diplôme que vous pouvez passer en candidat libre, c’est-à-dire sans être rattaché à une université ou école.

L’article vous propose un résumé synthétique des principales informations à connaître si vous souhaitez suivre ce prestigieux cursus en tant que candidat libre.

Besoin d’aide avec la correction de vos travaux DSCG ?
Scribbr propose un service de relecture et correction pour vous aider à perfectionner vos documents à rendre lors de vos études d’expert-comptable.

Pourquoi passer le DSCG en candidat libre ?

D’une durée de deux ans (niveau master), le DSCG représente la seconde étape des études d’expert-comptable.

S’il est généralement préparé en école ou en université, le DSCG peut également être passé en tant que candidat libre.

  • Si vous êtes un professionnel en fonction et que vous souhaitez vous réorienter, le statut de candidat libre vous permet de continuer à exercer votre profession tout en préparant le diplôme supérieur en comptabilité et gestion à votre rythme.
  • Pour les étudiants, le statut de candidat libre permet d’envisager une réorientation ou de suivre un autre cursus en parallèle.
  • Passer le DSCG en candidat libre peut aussi être une solution pour les personnes souffrant de phobie sociale ou scolaire.

Après l’obtention du diplôme, vous pourrez intégrer le marché du travail en occupant un poste de cadre (comptable, chef comptable, contrôleur de gestion, directeur administratif et financier, DRH), ou bien poursuivre vos études avec le DEC pour devenir expert-comptable.

Être admissible pour passer le DSCG en candidat libre

“Sont admis à se présenter aux épreuves du DSCG : les candidats qui sont titulaires du diplôme de comptabilité et de gestion, du diplôme d’études comptables et financières, d’un diplôme national de master ou d’un diplôme conférant le grade de diplôme national de master délivrés en France.”  Article 49 du code des experts-comptables

En résumé, pour pouvoir vous présenter aux examens du DSCG, vous devez posséder l’un des diplômes suivants (comme les étudiants qui le préparent en présentiel d’ailleurs) :

  • le DCG (Diplôme de Comptabilité et Gestion) ;
  • le DECF (Diplôme d’Études Comptables et Financières) ;
  • un master en économie, comptabilité ou gestion.

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

Les examens du DSCG en candidat libre

Le DSCG comprend sept unités d’enseignement (UE) et autant d’épreuves à passer lors des examens finaux.

Vous allez devoir passer les mêmes épreuves que les étudiants qui préparent le DSCG en présentiel pour le valider.

Une moyenne de 10/20 sans note éliminatoire (inférieure à 6/20) est nécessaire à l’obtention du DSCG.

L’inscription aux examens du DSCG en candidat libre

Pour vous inscrire aux examens du DSCG, vous devez vous rendre sur le site du ministère de l’Éducation nationale.

En tant que candidat libre, vous pouvez vous inscrire à une ou plusieurs épreuves, en fonction de votre avancée dans le programme.

Vous devrez notamment fournir :

  • la fiche d’inscription dûment remplie ;
  • la photocopie de vos diplômes ;
  • le règlement par chèque pour l’inscription.

Chaque épreuve a un coût d’inscription de 30 euros.

4 conseils pour obtenir son DSCG en candidat libre

  1. Avoir de la rigueur dans le travail : lorsque l’on est en candidat libre, le plus compliqué est de suivre le long programme de cours de ce cursus. Travaillez de façon régulière et organisée : sélectionnez les épreuves que vous souhaitez passer et faites des exercices pratiques. Si vous avez des difficultés à travailler en autonomie, le statut de candidat libre est alors fortement déconseillé.
  2. Suivre des cours particuliers : si le statut de candidat libre demande beaucoup de travail en autonomie, vous pouvez néanmoins suivre des cours particuliers dans les matières où vous éprouvez des difficultés. Cette démarche vous permettra d’augmenter vos chances de réussite.
  3. Rencontrer d’autres candidats : si cela s’avère possible, essayez de rencontrer d’autres étudiants en candidat libre. Cela peut vous permettre d’échanger sur vos difficultés et de vous entraîner en groupe avec des personnes dans la même situation que vous.
  4. Devenir étudiant à distance ? Dans le cas où le statut de candidat libre vous semble trop difficile, vous pouvez envisager de devenir étudiant par correspondance. Vous serez alors rattaché à une école, et préparerez les examens à partir de cours envoyés en ligne par vos professeurs.

Décrocher son diplôme supérieur de comptabilité et gestion en tant que candidat libre n’est pas simple. Pour parvenir à décrocher le fameux sésame, il est conseillé d’avoir au préalable des connaissances solides dans le domaine de la comptabilité et de la gestion. Bon courage !

Qui peut s’inscrire au DSCG en candidat libre ?

Les conditions d’admissibilité aux examens du DSCG sont les mêmes que vous soyez étudiant en présentiel ou en candidat libre. Vous devez avoir un DCG, un DECF ou un master en économie, gestion, ou comptabilité.

Comment s’inscrire aux examens du DSCG en candidat libre ?

Pour s’inscrire au DSCG en candidat libre, vous devez vous tourner vers le site du ministère de l’Éducation nationale comme les autres étudiants.

Cet article est-il utile ?
Gaspard Claude

Gaspard est rédacteur pour Scribbr. Il était étudiant en journalisme, puis en Sciences Politiques il y a peu. Il tente d’aider au mieux les étudiants à travers des articles pédagogiques utiles et clairs.