Examen DSCG : épreuves, conditions de réussite et conseils

Traditionnellement organisé au mois d’octobre, l’examen du DSCG est un passage souvent redouté par les étudiants.

L’article présente l’ensemble des informations à connaître sur la tenue de l’examen DSCG et vous donne des conseils pour le préparer dans les meilleures conditions.

Besoin d’aide avec la correction de vos documents DSCG ?
Scribbr propose un service de relecture et correction pour vous aider à perfectionner vos documents à rendre lors de vos études d’expert-comptable.

Contenu de l’examen DSCG

Le Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG) comprend sept unités d’enseignement (UE) et autant d’épreuves à passer lors de l’examen. Sur les sept unités d’enseignements, cinq sont évaluées à l’écrit. Les deux autres UE sont l’anglais des affaires et la soutenance du mémoire : elles sont évaluées à l’oral.

Pour obtenir votre convocation, vous devez vous inscrire à l’examen DSCG durant la période d’inscription qui se déroule traditionnellement en juin et juillet.

Les dates d’inscription sont annoncées au cours du dernier trimestre de chaque année civile.

Pour pouvoir être éligible à l’examen DSCG, vous devez notamment avoir réalisé un stage de seize semaines minimum, et être en possession du DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion), ou équivalent (DECF, master de comptabilité et de gestion).

Examen DSCG : caractéristiques des épreuves

Pour les sept épreuves de l’examen DSCG (huit si vous choisissez de suivre l’épreuve facultative de langue étrangère), le coefficient est de 1 ou 1,5.

Les crédits ECTS (crédits européens) varient entre quinze et vingt selon l’épreuve.

Les épreuves écrites qui durent entre trois et quatre heures, portent toutes sur une étude de cas ou une étude de situation pratique. Elles peuvent être accompagnées d’une analyse de documents et de questions de cours.

Type d’épreuve Durée Coefficient Crédit ECTS
UE 1 – Gestion juridique, fiscale, et social Épreuve écrite 4 heures 1,5 20
UE 2 – Finance Épreuve écrite 3 heures 1 15
UE 3 – Management et contrôle de gestion Épreuve écrite 4 heures 1,5 20
UE 4 – Comptabilité et audit Épreuve écrite 4 heures 1,5 20
UE 5 – Management des systèmes d’information Épreuve écrite 3 heures 1 15
UE 6 – Anglais des affaires Épreuve orale Entre 30 minutes et 1 heure 1 15
UE 7 – Relations professionnelles Épreuve orale 1 heure maximum 1 15
Épreuve facultative de langue étrangère Épreuve écrite 3 heures 1 0

Combien de fautes dans votre document ?

Nos correcteurs corrigent en moyenne 150 fautes pour 1 000 mots. Vous vous demandez ce qui sera corrigé exactement ? Déplacez le curseur de gauche à droite !

Faites corriger votre document

Les conditions de réussite de l’examen DSCG

  • Pour pouvoir obtenir votre examen du DSCG, la moyenne des notes doit atteindre au minimum 10/20.
  • Les épreuves dont la note est comprise entre 6/20 et 10/20 peuvent être repassées ultérieurement.
  • Les notes inférieures à 6/20 sont éliminatoires, à l’exception de l’épreuve facultative de langue étrangère.
  • Pour valider votre examen DSCG, vous devrez également avoir réalisé un stage, et avoir rendu votre mémoire de stage avant la clôture des inscriptions à l’examen (fin juillet).

En 2019 le taux de réussite de l’examen DSCG était de 56 % pour les oraux, et de 36 % pour les épreuves écrites. Ne désespérez pas ! Le nombre de diplômés entre 2018 et 2019 est en augmentation : 2 301 diplômés en 2018 contre 2 555 en 2019 !

Les frais d’inscription à l’examen DSCG

Pour passer l’examen DSCG, il vous sera demandé de payer des frais d’inscription de 30 € par épreuve, à multiplier par le nombre d’épreuves à passer.

Les frais relatifs à l’examen DSCG seront à régler lors de l’inscription. Un chèque de 7 € pour les frais d’envoi vous sera également demandé.

Si vous êtes étudiant boursier ou pupille de la nation, l’inscription à l’examen DSCG sera entièrement gratuite.

Conseils de révision pour l’examen DSCG

Pour mettre toutes les chances de votre côté, plusieurs conseils peuvent être suivis afin de réaliser des révisions efficaces.

  1. Planifiez vos révisions : face aux nombreuses épreuves à passer, votre réussite dépendra aussi de votre capacité à organiser vos révisions. Mettez en place un planning de travail assez à l’avance pour pouvoir le tenir. Plus vous commencerez ce planning tôt, plus vos révisions seront efficaces. Sans retard dans le travail dû à un manque de temps, les apprentissages se font plus facilement.
  2. Faites vos gammes : au fil de vos révisions, comme un athlète qui répète ses gammes, entraînez-vous quotidiennement sur des exercices pratiques. La répétition d’exercices peut vous permettre de développer des automatismes et votre rapidité de travail.
  3. Suivez l’actualité : dans la discipline de la comptabilité et de la gestion, il est important de se tenir au courant de l’actualité. Les épreuves de l’examen peuvent en effet avoir un rapport direct avec un sujet issu de l’actualité. Profitez de cette période pour vous abonner à un journal ou à une revue spécialisée, à écouter des podcasts, et à suivre les dernières informations à la radio ou à la télévision. En somme, trouvez le canal d’information qui vous convient le plus !
  4. Évaluez votre niveau : grâce aux annales corrigées de l’examen DSCG des années précédentes, vous pouvez évaluer votre niveau tout au long de vos révisions. Vous pouvez consulter les annales de sept UE du DSCG sur le site du Centre de Ressources Comptabilité et Finance (CRCF)

Exemple d’annales d’épreuves DSCG

Voici un exemple de sujet et sa correction pour l’UE 4 (2017).


Télécharger l’exemple


Télécharger le corrigé

Conclusion générale :

Réputé comme difficile avec cinq épreuves écrites et deux épreuves à l’oral, l’examen DSCG est un passage obligatoire pour les étudiants qui souhaitent poursuivre leurs études vers le DEC (Diplôme d’Expert-Comptable).

Cet article est-il utile ?
Gaspard Claude

Gaspard est rédacteur pour Scribbr. Il était étudiant en journalisme, puis en Sciences Politiques il y a peu. Il tente d’aider au mieux les étudiants à travers des articles pédagogiques utiles et clairs.