Réussir son rapport de stage DCG

La période de stage est une étape obligatoire pour obtenir le DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion).

À la suite de votre passage en entreprise, vous devrez réaliser un rapport de stage (également appelé mémoire de stage) et une soutenance orale, afin de valider ce cycle d’études.

L’article présente les informations importantes à connaître pour réussir cette épreuve (contenu du rapport, plan, conseils, oral final).

Besoin d’aide avec la correction de votre rapport de stage de DCG ?
Scribbr propose un service de relecture et correction pour vous aider à perfectionner vos documents à rendre lors de vos études d’expert-comptable.

Rapport de stage DCG : informations générales

D’une durée de huit semaines, la période de stage en entreprise est obligatoire pour valider votre DCG.

“Le stage doit être accompli dans un cabinet d’expertise comptable ou dans les services comptables et financiers d’une entreprise, d’une collectivité publique ou d’une association.” (bulletin officiel du ministère de l’Enseignement supérieur, mars 2014)

Dans votre formation, ce stage professionnel a différents objectifs :

  • avoir un tout premier contact avec le monde professionnel ;
  • permettre d’observer le fonctionnement d’une organisation ;
  • mettre en application vos apprentissages théoriques.

Un rapport de stage DCG doit contenir 40 pages maximum (hors bibliographie et annexes).

Le rapport de stage DCG est-il un mémoire DCG ?

Le rapport de stage DCG n’est pas à proprement parler un mémoire comme celui de plus de 80 pages que vous devrez rédiger lors de votre DSCG.

Un rapport de stage est qualifié de “mémoire de stage”, lorsque l’étudiant ne doit pas se satisfaire d’un simple compte-rendu d’activité pratique.

Le mémoire de stage vous invite au contraire à aller plus loin, en proposant une approche théorique de votre stage à partir des missions réalisées, de votre investissement personnel, et de vos observations.

Vous devez trouver une problématique auquel le développement de votre mémoire de stage devra répondre.

Exemple
Là ou un traditionnel rapport de stage vous demandera de simplement décrire la gestion de l’entreprise dans laquelle vous réalisez votre stage, un mémoire de stage vous demandera d’expliquer en quoi la gestion de l’entreprise est sous contrôle.

Notation du rapport de stage DCG

La note de l’unité d’enseignements du stage (UE 13 communication professionnelle) a un coefficient 1 comme l’ensemble des autres matières.

Cette UE représente douze crédits ECTS là où les autres unités d’enseignements en compte quatorze.

L’UE 13 comporte 60 heures de cours de relations professionnelles auxquelles s’ajoute la période de stage. Ces deux éléments seront évalués lors de la soutenance finale du rapport de stage.

Votre note du stage se divisera en trois évaluations :

  • huit points pour le rapport de stage ;
  • huit points pour la soutenance orale ;
  • quatre points pour les questions de cours relations professionnelles.

Le contenu du rapport de stage DCG

D’après le bulletin officiel de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, et de l’Innovation, le rapport de stage DCG doit contenir trois éléments principaux :

  • L’attestation de l’employeur qui certifie la période et le lieu de stage.
  • Une partie introductive qui présente l’organisation dans laquelle vous avez effectué votre stage.
  • Un développement structuré qui fera l’objet de la soutenance. Selon le texte officiel, cette partie doit se faire sur un sujet directement en rapport avec les observations faites durant le stage. Le sujet du rapport de stage peut être traité sous l’angle pratique et/ou théorique. Il doit vous permettre de faire preuve de réflexion et d’analyse critique.

Remarque : un rapport de stage DCG ne doit pas être un simple compte-rendu de vos activités de stage sous peine d’être pénalisé le jour de la soutenance. Vous devez trouver une problématique en fonction des missions effectuées et des observations faites. Votre rapport de stage aura pour but de répondre à cette problématique en prenant le recul nécessaire sur la situation analysée. Le jury évaluera ainsi par la même occasion votre sens critique.

Plan d’un rapport de stage DCG

Votre rapport de stage DCG se composera de trois grandes parties :

  1. La partie introductive.
  2. Le corps du rapport de stage (plan).
  3. Les éléments additionnels.

Structure type d’un rapport de stage DCG

1. La partie introductiveElle comprend :

  • couverture ;
  • attestation de l’employeur ;
  • page de garde ;
  • avant-propos (facultatif) ;
  • remerciements ;
  • sommaire ;
  • liste des abréviations (facultative) ;
  • liste des tableaux et figures (facultative) ;
  • glossaire (facultatif).
2. Le corps du rapport de stage (plan)Il comprend :

  • introduction ;
  • développement ;
  • conclusion.
3. Les éléments additionnelsIl s’agit de :

5 conseils pour réussir son rapport de stage DCG

Le rapport de stage va vous demander une tâche de travail importante. Suivre les conseils de rédaction vous aidera à anticiper les principales difficultés que demande la réalisation de ce rapport.

Conseil : le rapport de stage est un bon entraînement en vue du mémoire que vous devrez rédiger pendant votre cycle DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion). Réaliser un rapport de stage soigné sera autant de temps gagné et d’automatismes acquis pour la rédaction du mémoire à venir.

1. Choisir le bon stage

Assurez-vous de choisir un stage qui vous plaît ! Ce conseil peut paraître évident, il s’agit pourtant d’un point essentiel pour rédiger un bon rapport de stage.

La qualité de votre rapport dépendra aussi de votre épanouissement au cours de cette expérience professionnelle.

Plusieurs mois avant, réfléchissez au type de stage qui pourrait le plus vous plaire.

Prenez en considération votre projet professionnel pour savoir si vous préférez le réaliser dans un cabinet d’expertise comptable, ou dans une structure directement en lien avec l’un de vos centres d’intérêt (secteur financier, juridique, patrimonial, associatif, …).

2. Prendre des notes pendant le stage

Nous vous conseillons de prendre des notes régulières dans un carnet de bord afin de vous souvenir des missions effectuées durant les huit semaines.

Cela vous permettra également de prendre du recul afin d’avoir une vision d’ensemble de votre travail.

Ces prises de notes vous permettront de rédiger plus rapidement votre rapport, avec un plan plus efficace !

3. Ne pas accumuler de retard

Pour un rapport de stage de qualité, il est vivement conseillé de ne pas accumuler de retard.

Pour cela, tenez à jour votre carnet de bord et commencez à réfléchir à un plan de rédaction, dès les derniers jours de votre stage.

Durant les huit semaines en entreprise, peut-être aurez-vous certaines périodes de travail plus creuses. Mettez ce temps à profit pour commencer à réfléchir à votre rapport.

4. Poser des questions

Osez questionner ! Nous vous conseillons de poser l’ensemble de vos questions, tant à vos professeurs, qu’à votre maître de stage, ou aux autres employés que vous côtoyez.

À la moindre interrogation, vous devez interroger les professionnels autour de vous. C’est à ce titre que cette expérience professionnelle pourra vous apporter un vrai plus dans votre formation.

N’hésitez pas à demander des documents ou des informations sur l’entreprise afin de garnir vos annexes.

Tout cela vous permettra de rédiger un rapport de stage plus clair. Cette démarche vous préparera également pour votre mémoire DSCG où il pourra vous être demandé de mener des entretiens pour obtenir des informations.

5. Rédiger un rapport de stage sans faute

Un rapport de stage avec un style académique irréprochable et sans faute d’orthographe vous permet de maximiser vos chances de réussite.

Il donne une première image sérieuse du travail accompli !

Pour vous aider dans cette tâche fastidieuse de relecture et de correction, Scribbr vous propose de relire votre rapport de stage grâce à une équipe d’experts qui veillera aux fautes et au style académique de votre travail.

Soutenir son rapport de stage DCG

La soutenance de votre rapport de stage représente la dernière partie avant l’obtention de la note de votre stage.

Les conditions de l’examen

La soutenance dure en moyenne une heure et se compose de trois parties.

DuréeContenu
Partie 115 à 20 minutesPrésentation synthétique de l’entreprise et du stage suivi.
Partie 2 30 minutesQuestions du jury sur le stage et sur le rapport de stage.
Partie 3 5 à 10 minutesQuestions du jury sur le programme de relations professionnelles de l’UE 13.

Réussir sa soutenance de stage

Pour réussir sa soutenance de stage, nous vous conseillons de conserver une partie du développement que vous n’aurez pas rédigé dans votre rapport de stage afin de l’exposer directement à l’oral. Le but : apporter des éléments nouveaux face au jury.

Pour vos évaluateurs, rien de pire qu’un élève qui répéterait à l’oral uniquement ce que contient déjà son rapport de stage.

Le but de la soutenance est justement d’aller plus loin pour donner de nouveaux éléments d’information en évitant de tourner en rond.

Nous vous conseillons de préparer votre soutenance de stage en ayant sous vos yeux un plan détaillé de votre rapport. Il vous permettra de garder en tête les principaux éléments de votre rédaction, sans avoir 40 pages devant vous.

N’attendez pas la dernière minute pour préparer cet examen. Entraînez-vous si nécessaire avec des proches, notamment pour la première partie de présentation.

Exemple d’un rapport de stage DCG


Télécharger l’exemple

Source : http://www.langelet.info/eicompta/rapport%20de%20stage.pdf

Conclusion générale :

Le stage et la rédaction de son rapport sont des étapes obligatoires pour obtenir le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG).

Pour un rapport de stage de qualité, il est important de choisir au préalable et si possible, un stage qui vous plaît.

Il est également conseillé de prendre des notes durant le stage et de ne pas prendre de retard dans la rédaction du rapport.

Le travail de rédaction du rapport de stage sera un bon entraînement avant la rédaction du mémoire en DSCG qui représente la seconde étape des études d’expert-comptable.

Que doit contenir le rapport de stage DCG ?

Le rapport de stage doit contenir l’attestation de l’employeur, une partie sur l’organisation et la structure de l’entreprise, et une partie sur les missions effectuées durant le stage.

Quel est le coefficient pour la note du rapport de stage DCG ?

Le coefficient de l’UE 13 est le même que pour l’ensemble des autres matières, à savoir : 1.

Combien de temps dure la soutenance du rapport de stage DCG ?

La durée de la soutenance de stage DCG est d’une heure.

Combien de pages contient un rapport de stage DCG ?

Le rapport de stage DCG contient 40 pages maximum hors bibliographie et annexes.

Comment se compose la note du rapport de stage DCG ?

La note comprend : huit points pour le rapport de stage, huit points pour la soutenance orale, quatre points pour les questions du cours relations professionnelles.

Cet article est-il utile ?
Gaspard Claude

Gaspard est rédacteur pour la partie "méthodologie et recherche" de Scribbr. Il était étudiant en journalisme, puis en Sciences Politiques il y a peu. Il tente d’aider au mieux les étudiants à travers des articles pédagogiques utiles et clairs.

Laissez un commentaire