Les recommandations dans un mémoire

Votre mémoire ou thèse inclut peut-être des recommandations pour un client, qu’il s’agisse d’une entreprise ou d’une administration. Ces recommandations se rapportent à la problématique que vous avez énoncée dans votre introduction de thèse.

En vous basant sur vos résultats de recherche, quelles solutions spécifiques pouvez-vous identifier et quelles mesures le client devrait-il mettre en œuvre ? En d’autres termes, que conseillez-vous au client de faire « dès demain » ?

Les recommandations sont généralement incluses dans une partie séparée de votre mémoire, après les parties conclusion et discussion. Si votre client le préfère, vous pouvez également les présenter sous la forme d’un rapport consultatif séparé.

Chacune de vos recommandations devraient être expliquées et justifiées à l’aide de vos résultats de recherche. Concentrez-vous en particulier sur les questions suivantes :

  1. Comment la mesure contribuera-t-elle à résoudre le problème ?
  2. Pourquoi ?

Exemple de recommandation justifiée

Exemple

Question de recherche :
Comment empêcher les comportements agressifs chez les enfants (âgés de 10-12 ans) dans le quartier XXX ?

Recommandation

Pour empêcher les enfants du dernier cycle de l’école élémentaire de traîner avec des collégiens, il est important d’organiser des activités extrascolaires pour les enfants âgés de 10 à 12 ans, de manière à ce que leur temps libre ait la structure dont ils ont besoin. La municipalité peut jouer un rôle actif en conseillant les associations, en mettant des fonds à disposition et en soutenant les mouvements de jeunes.

À quel moment faire vos recommandations ?

Si certaines de vos questions de recherche correspondent à des demandes de conseils, il vous faut absolument formuler des recommandations car votre client souhaite savoir quelles actions spécifiques mener.

Tandis que les questions de recherche d’ordre explicatif ou descriptif n’ont pas directement pour objectif de modifier une situation existante, elles peuvent néanmoins également donner lieu à des recommandations pratiques.

À quoi les recommandations devraient-elles ressembler ?

Les recommandations devraient être concrètes et inclure des verbes tels que gérer, créer, organiser, finaliser, etc.

Vous pouvez présenter vos recommandations de différentes façons. Par exemple, vous pouvez commencer par la justification, puis développer la recommandation en tant que telle, ou l’inverse. La clé est simplement de ne pas mélanger les styles.

Exemple de question de recherche prenant la forme d’une demande de conseil et de recommandations pratiques

Exemple

Question de recherche (demande de conseil) :
Comment les instituteurs de l’école élémentaire X s’assurent-ils d’encourager, chez les enfants âgés de 1 à 4 ans, les compétences sociales qui contribuent au maintien de bonnes relations entre pairs ?

Conclusion
La maîtrise du langage est une condition importante pour de nombreuses compétences sociales. Un enfant qui maîtrise mieux son langage pourra mieux s’exprimer et aura généralement moins de comportements inacceptables. De plus, il sera plus à même de comprendre ses pairs. Ainsi, il sera capable de créer davantage d’occasions de mettre en pratique ses compétences sociales et de développer ses compétences langagières.

Recommandations
Les recherches ont révélé que la maîtrise du langage est un prérequis important pour la maîtrise des compétences sociales. Notre conseil est le suivant : l’école élémentaire devrait mettre en œuvre des programmes de développement du langage en lien avec les maternelles et les crèches, dans l’objectif de faire continuellement progresser les compétences langagières des enfants âgés de 1 à 4 ans.

Exemple de question de recherche descriptive avec des recommandations pratiques

Exemple

Question de recherche (descriptive) :
Dans quelle mesure toute expérience d’isolement social affecte-t-elle la confiance publique des citoyens de la municipalité d’Amsterdam ?

Exemple de sous-question (descriptive) :
A quoi ressemble, concrètement, l’isolement social des citoyens d’Amsterdam ?

Conclusion
A partir des résultats de recherche, on peut conclure que l’accès des individus à internet, le sentiment d’ancrage dans le voisinage et l’âge ont une influence forte sur la façon de percevoir l’isolement.

Recommandation

L’étude a montré que les personnes plus âgées (surtout les plus de 65 ans) sont celles qui font face au risque d’isolement social le plus élevé. Pour empêcher ou combattre l’isolement social, il est donc recommandé de s’intéresser davantage à ce groupe d’âge en particulier.

Basé sur : Lievaart, N. F. (2009). Bowling alone without public trust (Master’s Thesis). Consulté sur https://www.ser.nl/~/media/files/internet/educatie/
Thesis / scriptieprijs_2010 / lievaart_volledige_scriptie.ashx

Combien de recommandations devriez-vous écrire ?

De manière générale, essayez de vous limiter à entre trois et sept recommandations au total. Si vous en avez davantage, regroupez-les.

Notez que vous pouvez avoir plusieurs recommandations pour chaque conclusion. Il est également acceptable d’avoir une recommandation liée à plusieurs conclusions.

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

Conditions

Souvenez-vous qu’aucune administration ou entreprise n’a une quantité infinie de temps et d’argent. Tenez-en compte dans vos recommandations, en respectant le budget disponible, le délai de mise en œuvre et toute autre règle pertinente (lois, règlementations).

Dans votre thèse, utilisez une partie séparée dans votre introduction pour souligner toute condition préalable posée par votre client. Cette partie peut être omise si votre client n’a pas défini de conditions.

Exemple de question de recherche avec conditions préalables

Exemple

Question de recherche (demande de conseil) :

Comment la gestion d’un site internet commun à toutes les écoles élémentaires de la région du Brabant pourrait-elle gagner en efficacité dans un délai d’un an ?

Conditions:

  • La solution doit accroître l’efficacité de 10 % minimum en un an.
  • Le budget correspondant ne doit pas dépasser 10 000 €.
  • Le design du site internet ne doit pas être modifié.

Qui lira vos recommandations ?

Bien sûr, votre client sera le principal destinataire de vos recommandations. De nombreuses parties prenantes dans l’entreprise ou l’administration pourraient être intéressées, y compris des managers, des membres du personnel qui ont été impliqués dans l’étude et quiconque pouvant être amené à gérer les modifications impulsées par vos recommandations.

Quelle est la différence entre une conclusion et une recommandation ?

Une conclusion répond à votre question de recherche sur la base des résultats de vos investigations. Par contraste, une recommandation offre des solutions concrètes que votre client peut utiliser pour fixer de nouveaux objectifs pour l’avenir ; toute idée suggérée dans une recommandation doit être en lien avec votre recherche et être à la fois réaliste et implémentable.

Assurez-vous que vos recommandations correspondant à ce que votre client pourrait effectivement faire (demain) pour résoudre son problème reflètent toutes les conditions préalablement définies.

Dans l’exemple relatif au site internet pour les écoles élémentaires du Brabant, les conditions du client ont été clairement spécifiées.

Comme noté précédemment, souvenez-vous que vous pouvez également avoir plusieurs recommandations en lien avec une seule conclusion (ou vice versa).

Quelle est la différence entre ces recommandations et les recommandations pour des travaux de recherche futurs ?

Les recommandations qui font l’objet de cet article sont destinées à votre client ; comme expliqué plus haut, elles devraient apparaître dans une partie séparée de votre thèse, voire dans un rapport consultatif autonome.

Les recommandations de travaux de recherche futurs (ou pistes de recherche) sont, quant à elles, destinées à la communauté académique et ne devraient figurer que dans la partie discussion de votre thèse.

Liste de vérification relative aux recommandations

Le client peut mettre en œuvre les recommandations/mesures à court terme.
Les recommandations indiquent clairement ce qui doit être fait et par qui.
Chaque recommandation contient des verbes actifs (et non pas des modaux comme vouloir/pouvoir).
Toutes les recommandations sont formulées dans un style homogène.
Chaque recommandation est présentée individuellement et justifiée succinctement.
Le nombre de recommandations est compris entre trois et sept.
Les recommandations s’appuient sur des preuves qui démontrent qu’elles résoudront le problème.
Des preuves sont apportées pour justifier la mise en œuvre des mesures particulières.
Les argumentaires relatifs à « ce qu’une recommandation propose » et « pourquoi elle devrait être mise en œuvre » dérivent de la recherche.
La première personne (« je » ou « nous ») n’est pas utilisée.

* Certains programmes acceptent la première personne, d’autres non. Il vaut mieux, donc, vérifier avec votre directeur de thèse que vous pouvez utiliser le « je » ou le « nous ». En général, nous recommandons d’éviter la première personne sauf dans la préface de votre thèse.

Un rapport consultatif séparé ?

Il est possible que votre client souhaite recevoir un rapport consultatif séparé qui présente vos recommandations de manière structurée.

Cet article est-il utile ?
Rayan Hasnaoui

Rayan est le responsable du marché français pour Scribbr. Il était étudiant il y a peu et il est donc au courant des attentes des établissements universitaires. Il tente d'aider au mieux les étudiants en écrivant des articles constructifs afin de partager ses connaissances.

Laissez un commentaire