Qu’est-ce que le cadre théorique d’un mémoire ?

Le cadre théorique est l’un des éléments les plus redoutés par les étudiants. Un cadre théorique bien construit vous offre une base de recherche solide et un bon support pour le reste de votre mémoire. Mais qu’est-ce qu’un cadre théorique ? Et comment le rédiger ?

Conseil : Scribbr corrige votre document pour vous ! Nous vérifions aussi le plan et la structure, afin de nous assurer que vous n’avez rien oublié dans le cadre théorique par exemple. Vous pouvez consulter notre tarif de correction de mémoire en ligne.

Cadre théorique : son rôle

Après avoir établi la problématique et la (ou les) question(s) de recherche, il est important de déterminer les théories, concepts clés et les idées préexistantes en lien avec le sujet choisi.

Ces informations donnent « un cadre » à vos recherches et prouve que vous connaissez les  éléments théoriques liés à votre sujet, comme :

  • Les concepts.
  • Les théories.
  • Les données et chiffres clés.
  • Les auteurs centraux et leur thèse…

Le cadre théorique amène également une justification scientifique à vos recherches : il démontre que celles-ci ne « sortent pas de nulle part » et qu’au contraire, elles possèdent de solides fondations scientifiques.

Comment déterminer le contenu d’un cadre théorique ?

Deux mots : citer et définir !

Il est important de citer les théories et idées pré-existantes pertinentes dans le cadre théorique.

Vous devez également définir les termes clés de votre problématique ainsi que vos questions de recherche ou hypothèses. L’une des premières étapes est donc d’identifier ces concepts.

1. Sélectionner les concepts clés

Exemple d’une problématique et de questions de recherche : La société Y éprouve des difficultés à fidéliser ses clients qui achètent en ligne. Le manager souhaite que les clients reviennent sur le site pour effectuer un second achat et pense qu’en augmentant la satisfaction du client, celui-ci reviendra.

Pour étudier ce problème, nous avons décidé d’établir la problématique, les questions de recherches et l’objectif suivants :

Problématique : Les clients qui effectuent un second achat sur le site sont peu nombreux.

Objectif : Augmenter la fidélité des clients et ainsi générer plus de revenus.

Question de recherche : « Comment améliorer la satisfaction des clients de la société Y en ligne afin d’améliorer leur fidélité ? »

Sous-questions : 

  1. Quel est le lien entre la fidélité du client et sa satisfaction ?
  2. Quels sont les niveaux de satisfaction et fidélité de la clientèle de la société Y actuels ?
  3. Quels facteurs affectent la satisfaction et la fidélité des clients de la société Y en ligne ?

Quels sont les concepts clés dans cet exemple ?

Les concepts théoriques de « fidélité client » et « satisfaction client » sont essentiels pour cette étude. Ce sont donc des concepts clés à définir dans le cadre théorique.

2. Définir et évaluer les concepts, théories et modèles pertinents

Par exemple, si nous reprenons le thème de recherche précédent :

2.1. Satisfaction client

Thomassen (2003, p. 69) définit la satisfaction comme : « le résultat de la perception consciente ou inconsciente du client en comparant son expérience et ses attentes ».

Kotler & Keller (2008, p. 80) s’appuient sur cette définition, énonçant que la satisfaction du client est déterminée par le « degré de bonheur ou de déception d’une personne, après observation de la performance d’un produit en le comparaison à ses attentes. ».

Si la performance est en-dessous des attentes du client, celui-ci sera insatisfait, alors qu’une performance qui rejoint les attentes du client, le rend au contraire satisfait.

Par contre, si les performances vont au-delà de ses attentes, le client sera « très satisfait ou même agréablement surpris » (Kotler & Keller, 2003, p. 80).

La définition de Zeithaml et Bitner (2003, p. 86) est légèrement différente de celle présentée par Thomassen : « La satisfaction est la concrétisation du souhait du client. C’est un jugement qu’un produit, un service ou bien le produit d’un service amène un niveau de plaisir lors de la réalisation d’un acte de consommation ». Zeithaml et Bitner concentrent ainsi leur attention sur l’obtention d’une certaine satisfaction en lien avec l’achat.

Nous utiliserons la définition de Thomassen pour la présente étude étant donné l’importance que celle-ci donne à la perception. Cette approche correspond à l’offre de la société X car celle-ci est spécialisée dans les produits de luxe. Bien que Zeithaml et Bitner (tout comme Thomassen) indiquent que la satisfaction est une réaction à l’expérience et se concentrent sur un certain type de satisfaction, aucune différenciation n’est faite entre la satisfaction consciente et la satisfaction inconsciente dans leur définition.

La société X déclare dans son énoncé de mission (voir chapitre 1) qu’elle ne souhaite pas seulement vendre un produit, mais aussi un sentiment, une comparaison inconsciente au rôle déterminant. La définition de Thomassen correspond donc davantage à notre étude.

La satisfaction selon de modèle de Thomassen

Selon Thomassen, la valeur prétendue de la proposition et d’autres facteurs externes ont tous deux un impact sur la satisfaction finale du client. Dans le modèle de satisfaction (Fig.1), Thomassen montre que le bouche-à-oreille, les besoins personnels, les expériences passées, le marketing et les relations publiques déterminent les besoins et attentes des clients.

Ces facteurs sont comparés à leurs expériences et cette comparaison expériences/attentes détermine le niveau de satisfaction du client. Le modèle de Thomassen est important pour notre étude, car il révèle dans quelles mesures les clients de la compagnie X sont satisfaits et quelles améliorations sont nécessaires.

satisfaction-client

Fig. 1 : Création de la satisfaction client (Thomassen, 2007, p.30).

Une bibliographie sert avant tout à déterminer comment d’autres chercheurs ont défini ces concepts. Vous devez ensuite comparer les définitions proposées par les différents auteurs. La dernière étape est de choisir la définition qui correspond le mieux à votre recherche tout en justifiant votre choix.

Vous devez aussi décrire toute théorie ou tout modèle en lien avec vos concepts clés et expliquer en quoi ils s’appliquent ou non à votre propre recherche.

3. Ajouter d’autres éléments à votre cadre théorique

Selon votre sujet et votre discipline, il peut être intéressant d’intégrer à votre cadre théorique un état des lieux des sujets et affaires en lien avec votre sujet.

Il est important de comprendre et d’anticiper les attentes de votre lecteur. Les problématiques théoriques requièrent plus souvent d’inclure un « état des lieux » que les problématiques pratiques.

Analyser votre champ de recherche vous donnera une idée des études similaires et leurs conclusions sur le sujet. Cela vous permettra de clarifier le positionnement de votre recherche par rapport aux connaissances déjà existantes.

Suivre ces étapes vous permettra de vérifier si vous offrez à votre lecteur une bonne vue d’ensemble :

  • Décrivez les acquis existants dans les écrits sur le sujet.
  • Expliquez quels sont les modèles, méthodes et théories appliqués par les autres auteurs (expliquez toujours pourquoi telle théorie ou tel modèle est approprié ou non à votre recherche).
  • Analysez les similarités et les différences entre votre recherche et celles d’autres auteurs.
  • Expliquez quelles connaissances votre étude apporte sur le sujet.

Combien de fautes dans votre document ?

Nos correcteurs corrigent en moyenne 150 fautes pour 1 000 mots. Vous vous demandez ce qui sera corrigé exactement ? Déplacez le curseur de gauche à droite !

Faites corriger votre document

Les questions auxquelles répond le cadre théorique

Le cadre théorique peut être utilisé pour répondre aux questions descriptives qui nécessitent seulement des recherches bibliographiques. Par exemple, seule la théorie permet de répondre à la question suivante : « Quel est le lien entre la fidélité et la satisfaction du client ? ».

A contrario, une sous-question, telle que « les clients en ligne sont-ils satisfaits de la société Y ? » ne trouvera pas de réponse dans cadre théorique car des recherches sont nécessaires pour y répondre.

Le cadre théorique (et la revue bibliographique qui le structure) peut aussi être utilisé pour analyser des découvertes et des hypothèses existantes. Il peut également servir à formuler et à évaluer vos propres hypothèses qui seront ensuite testées lors de votre recherche quantitative ou qualitative.

La structure du cadre théorique

Il n’y a pas de règle préétablies pour la structure du cadre théorique. Le plus important est de créer une structure logique. Vous pouvez le faire en vous appuyant sur vos questions et/ou hypothèses de recherche et certains termes clés.

Par exemple, vous pouvez rédiger une section ou un paragraphe qui reprend chaque question, hypothèse ou concept clé. Dans chaque paragraphe, vous pouvez ainsi explorer les théories et les modèles qui sont pertinents pour cet élément.

Quelle longueur doit avoir le cadre théorique ?

Une nouvelle fois, les règles ne sont pas vraiment précises. En généra,l un cadre théorique doit faire entre trois et cinq pages.

Vous pouvez y inclure des graphiques ou tableaux pour donner une explication plus claire. Cependant, si vous manquez de place, vous pouvez placer ces éléments dans l’annexe (vous pouvez y faire référence dans le texte principal).

Exemple de cadre théorique

Nous avons rédigé un exemple de cadre théorique afin de donner une idée de ce que à quoi peut ressembler cette partie fondamentale du mémoire.

 

Voir plus d’exemples

Et après ?

Une fois votre cadre théorique prêt vous pouvez passer à la rédaction de votre mémoire ou de votre thèse. Nous avons préparer des articles afin de vous aider dans la rédaction des différentes parties :

Vérification de votre cadre théorique

0 / 9

WouWou !

Vous êtes un pro du cadre théorique !

Vérifications supplémentaires (si vous analysez des connaissances existantes sur votre domaine de recherche)

0 / 2

Cet article est-il utile ?
Bas Swaen

Bas est co-fondateur de Scribbr. Bas aime enseigner et est un rédacteur de thèse confirmé. Il essaie d’aider les étudiants en écrivant des articles clairs et faciles à comprendre sur des sujets difficiles.

Rendre un mémoire sans fautes d'orthographe ?

Obtenez l'aide d'un correcteur professionnel Scribbr.
Correction : nos Services & Prix
Un score Trustpilot de 4.9