Introduction de votre mémoire

L’introduction est la première vraie partie de votre mémoire. Vous devez y décrire le sujet de votre mémoire et formuler votre problématique.

L’introduction doit permettre au lecteur de comprendre le mémoire de manière globale (certaines personnes ne lisent que l’introduction et la conclusion). Faites donc attention à la grammaire, syntaxe et évitez absolument les fautes d’orthographe.

Nous allons vous aider avec la structure et méthode à utiliser pour l’introduction de votre mémoire, et vous donner un exemple concret de ce qu’attend votre lecteur.

Voici un petit conseil…
Scribbr corrige votre mémoire pour vous ! Les fautes d’orthographe, la ponctuation, la grammaire, la syntaxe… tout y passe ! Consultez nos tarifs de correction de mémoire !

Le but de l’introduction d’un mémoire

  • Introduire le sujet du mémoire.
    • Quel est le but de l’étude et quel est son sujet ?
  • Donnez envie à votre lecteur de vous lire.
    • Attirez l’attention du lecteur en utilisant des exemples clairs issus de sources récentes ou de la vie de tous les jours.
  • Prouver la pertinence de votre étude.
    • Vous devez convaincre votre lecteur de sa pertinence scientifique et pratique.

Les parties de l’introduction d’un mémoire

L’introduction se place après le résumé et le sommaire du mémoire et ne dépasse pas deux pages. Elle est souvent composée des parties suivantes :

  1. Accroche ;
  2. Présentation du sujet et définition des termes ;
  3. Contexte actuel (facultatif) ;
  4. Vos motivations personnelles liées au sujet ou au mémoire (facultatif) ;
  5. Présentation de votre cadre théorique ;
  6. Problématique du mémoire ;
  7. Présentation de votre démarche ou méthodologie de recherche ;
  8. Objectif principal du mémoire ;
  9. Annonce du plan.

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

1 – L’accroche de l’introduction d’un mémoire

L’accroche peut avoir différentes formes :

  • une citation ;
  • un événement d’actualité ;
  • une observation ;
  • un extrait d’entretien ;
  • une statistique,…

L’information donnée dans l’accroche vous conduit à présenter le sujet ou thème de votre mémoire.

Exemple d’accroche avec une statistique

Le taux de chômage en France a atteint des records avant une légère baisse courant 2016, s’établissant à 3,73 millions de personnes sans aucune activité inscrites à Pôle emploi en avril 2017. Pendant le quinquennat de François Hollande, on a vu affluer 549 200 chômeurs supplémentaires alors que la promesse électorale était « d’inverser la courbe ». Emmanuel Macron vise une réduction de 7 % d’ici 2022.

2 – La présentation du sujet

Juste après votre accroche, vous allez introduire votre sujet ou thème d’étude de manière claire et concise. Le lecteur doit pouvoir comprendre qu’il s’agit du sujet du mémoire.

Exemple de présentation de sujet

L’Allemagne a instauré de nouvelles pratiques, afin de réduire le taux de chômage et d’augmenter le taux de croissance. Il est ainsi pertinent de s’intéresser aux pratiques de réduction du chômage en Allemagne et en France dans une étude comparative.

3 – Vos motivations

Qu’est-ce qui vous a motivé à faire cette recherche ? Pourquoi ce thème de mémoire ? Est-ce un article de presse ou est-ce un sujet qui vous a toujours intéressé ?

En choisissant un exemple intéressant, vous donnerez immédiatement envie au lecteur de lire le reste de l’introduction.

Exemple de motivation

La relation entre le taux de chômage et la croissance est un thème traité en master à Sciences Po Toulouse. L’intervention de M. Dupont en mai 2017 lors d’une conférence sur le chômage et la croissance en Allemagne, a soulevé des questionnements qui m’ont interpellé et ont piqué mon intérêt face à la conjoncture actuelle en France sur ces thèmes.

4 – Le cadre théorique de la recherche

Il est important de déterminer les théories, concepts clés et les idées préexistantes en lien avec le sujet choisi dans le cadre théorique.

Exemple de cadre théorique

L’Allemagne a un taux de chômage inférieur à la France et un taux de croissance supérieur. Cette différence s’explique principalement par le fait que beaucoup de femmes allemandes décident de devenir des femmes au foyer lorsqu’elles ont des enfants, que beaucoup de personnes en recherche d’emploi acceptent des emplois à temps partiel ou que le télétravail et home-working se développent.

Selon le BIT, est chômeur toute personne (de 15 ans ou plus) qui remplit les critères suivants : « être sans travail », « être disponible pour travailler » et « rechercher activement un emploi, ou en avoir trouvé un qui commence ultérieurement ».

Le chômage pour l’INSEE est plus souple que celle du BIT et plus précise, distinguant 8 différentes catégories de chômeur. Elle reprend les critères précédemment énoncés en les atténuant. Aussi la catégorie 1 dispose de quatre critères :

  • Le chômeur ne pas avoir d’emploi ou disposer d’une activité réduite, de moins de 78 heures pour le mois
  • Le chômeur doit être disponible immédiatement
  • Le chômeur doit rechercher un emploi à plein-temps, puisqu’il peut exercer une activité réduite
  • Le chômeur doit être inscrit à Pôle Emploi. Il s’agit donc de la seule démarche active que recense l’INSEE contrairement au BIT.
  • L’INSEE comptabilise des chômeurs de plusieurs catégories, qui répondent seulement à un ou plusieurs éléments, du chômeur à temps partiel (catégorie 2) à une personne qui a exercé une activité de plus de 78 heures.

Pour être chômeur selon le système statistique européen Eurostat, il faut avoir été sans travail durant la semaine de référence (soit moins d’une heure hebdomadaire d’activité) et avoir fait des démarches spécifiques en vue de retrouver un emploi, sans forcément s’être déclaré comme chômeur auprès de l’administration.

Enfin, aux États-Unis, le Bureau of Labor Statistics compte comme chômeurs les personnes n’ayant pas d’emploi, en ayant cherché un activement durant les 4 semaines passées, et disponibles pour travailler.

Nous utiliserons la définition de l’Eurostat pour la présente étude étant donné que nous mettrons en relation deux pays européens, la France et l’Allemagne. Les définitions du BIT et de l’INSEE sont très franco-centrées et celle du Bureau of Labor Statistics ne s’appliquerait pas en Europe.

5 – La problématique

Vous devez interroger les éléments rapportés précédemment pour formuler les questionnements qui vont guider votre recherche avant la rédaction du mémoire.

Astuce : une méthodologie et des exemples pour la problématique.

La problématique est centrale, car elle va déterminer l’angle d’attaque que vous choisissez pour votre sujet.

Exemple de problématique

Dans ce mémoire, nous nous interrogerons sur les nouvelles stratégies de lutte contre le chômage en France sous le quinquennat d’Emmanuel Macron par rapport aux apprentissages du modèle allemand.

6 – La présentation de la démarche et méthodologie de recherche

Afin de répondre à des questionnements sur votre sujet, vous avez dû adopter une stratégie pour collecter des informations (observations, questionnaires, entretiens, documentations, lectures…). Il faudra les présenter ici.

Exemple de présentation de la méthodologie de recherche

Afin de traiter le sujet et de répondre aux questionnements émis, un plan de recherche a été établi. Tout d’abord, trois questionnaires ont été postés en ligne à intervalles réguliers sur quatre mois. Nous avons également mené des entretiens semi-directifs avec des économistes français et allemands. La recherche empirique a enfin été complétée par de nombreuses lectures sur le sujet.

7 – L’objectif d’étude

Dans cette partie, vous devez décrire l’objectif de votre étude de mémoire.

Pour répondre à la problématique, vous pouvez utiliser des questions de recherche ou encore des sous-questions. Si vous utilisez des hypothèses plutôt que des questions de recherche, vous pouvez également les noter ici.

La base d’une hypothèse est le cadre théorique. Cependant, si vous faites un état de la recherche à l’aide de publications, il vous faudra formuler les hypothèses et le cadre théorique après celui-ci.

Exemple d’objectif

Nous voudrions comprendre en quoi l’Allemagne traite la problématique du chômage différemment de la France, si ces stratégies sont efficaces en termes de croissance et chômage, et si ces pratiques sont applicables en France.

8 – L’annonce du plan

Pour l’annonce de plan, il faut éviter les « premièrement / deuxièmement » qui sont trop banales. Il s’agit d’amener les parties de votre développement de manière logique et claire.

Exemple d’annonce de plan
Nous verrons dans un premier temps qu’il est nécessaire d’établir l’état actuel du chômage et de la croissance en France ainsi qu’en Allemagne, afin de mettre en exergue les différences de traitement de ce phénomène (chapitre I). Nous devrons également tenter d’analyser les stratégies allemandes qui fonctionnent dans la résolution du problème du chômage et de la croissance (chapitre II), avant de finalement déterminer si elles pourraient être implantées en France au regard des ressources et infrastructures actuellement en place (chapitre III).

Exemple complet d’introduction de mémoire

Le taux de chômage en France a atteint des records avant une légère baisse courant 2016, s’établissant à 3,73 millions de personnes sans aucune activité inscrites à Pôle emploi en avril 2017. Pendant le quinquennat de François Hollande, on a vu affluer 549 200 chômeurs supplémentaires alors que la promesse électorale était « d’inverser la courbe ». Emmanuel Macron table d’ici 2022 sur une réduction à 7%.

L’Allemagne a instauré de nouvelles pratiques afin de réduire son taux de chômage et d’augmenter son taux de croissance. Il est ainsi pertinent de s’intéresser aux pratiques de réduction du chômage en Allemagne et en France dans une étude comparative.

La relation entre le taux de chômage et la croissance est un thème traité en Master 1 à Sciences Po Toulouse. L’intervention de M. DUPONT en mai 2017 lors d’un conférence sur le chômage et la croissance en Allemagne a soulevé des questionnements qui m’ont interpellé et ont piqué mon intérêt face à la conjoncture actuelle en France sur ces thèmes.

L’Allemagne a un taux de chômage inférieur à la France et un taux de croissance supérieur. Cette différence s’explique principalement par le fait que beaucoup de femmes allemandes décident de devenir des femmes au foyer lorsqu’elles ont des enfants, que beaucoup de personnes en recherche d’emploi acceptent des emplois à temps partiel ou que le télé-travail et home-working se développent.
Selon le BIT, est chômeur toute personne (de 15 ans ou plus) qui remplit les critères suivants : « être sans travail », « être disponible pour travailler » et « rechercher activement un emploi, ou en avoir trouvé un qui commence ultérieurement ».
La définition du chômage pour l’INSEE est plus souple que celle du BIT et plus précise, distinguant huit catégories de chômeurs. Elle reprend les critères précédemment énoncés en les atténuant. Aussi la catégorie 1 dispose de quatre critères :
– le chômeur ne pas avoir d’emploi ou disposer d’une activité réduite, de moins de 78 heures pour le mois ;
– le chômeur doit être disponible immédiatement ;
– le chômeur doit rechercher un emploi à plein-temps, puisqu’il peut exercer une activité réduite ;
– le chômeur doit être inscrit à Pôle Emploi. Il s’agit donc de la seule démarche active que recense l’INSEE contrairement au BIT ;
– l’INSEE comptabilise des chômeurs de plusieurs catégories, qui répondent seulement à un ou plusieurs éléments, du chômeur à temps partiel (catégorie 2) à une personne qui a exercé une activité de plus de 78 heures.
Pour être chômeur selon le système statistique européen Eurostat, il faut avoir été sans travail durant la semaine de référence (soit moins d’une heure hebdomadaire d’activité) et avoir fait des démarches spécifiques en vue de retrouver un emploi, sans forcément s’être déclaré comme chômeur auprès de l’administration.
Enfin, aux États-Unis, le Bureau of Labor Statistics compte comme chômeurs les personnes n’ayant pas d’emploi, en ayant cherché un activement durant les 4 semaines passées, et disponibles pour travailler.
Nous utiliserons la définition de l’Eurostat pour la présente étude étant donné que nous mettrons en relation deux pays européens, la France et l’Allemagne. Les définitions du BIT et de l’INSEE sont très franco-centrées et celle du Bureau of Labor Statistics ne s’appliquerait pas en Europe.

La France doit implanter de nouvelles stratégies pour lutter contre le chômage et augmenter sa croissance sous le quinquennat d’Emmanuel Macron.

Afin de traiter le sujet et de répondre aux questionnements émis, un plan de recherche a été établi. Il consiste tout d’abord en trois questionnaires postés en ligne à intervalles réguliers sur quatre mois. Nous avons également mené des entretiens semi-directifs avec des économistes français et allemands. La recherche empirique a été complétée par de nombreuses lectures sur le sujet.

Nous voudrions comprendre en quoi l’Allemagne traite la problématique du chômage différemment de la France, si ces stratégies sont efficaces en termes de croissance et si ces pratiques sont applicables en France.

Nous verrons dans un premier temps qu’il est nécessaire d’établir l’état actuel du chômage et de la croissance en France ainsi qu’en Allemagne afin de mettre en exergue les différences de traitement de ce phénomène (chapitre I). Nous devrons également tenter d’analyser les stratégies allemandes qui fonctionnent dans la résolution du problème du chômage (chapitre II), avant de finalement déterminer si elles pourraient être implantées en France au regard des ressources et infrastructures actuellement en place (chapitre III).

Voir un autre exemple d’introduction de mémoire

Présentation gratuite

Utilisez cette présentation gratuite pour conserver les points clés de l’introduction d’un mémoire. Vous pouvez également utiliser cette présentation lors de vos cours pour aider vos élèves.

Sur Google SlidesEn version PowerPoint

Cet article est-il utile ?
Justine Debret

Justine est responsable du marché français. Elle était étudiante il y a peu et est là pour s'assurer que vous ayez tout le soutien nécessaire à votre réussite académique.