Plagiat mémoire : rendre un mémoire universitaire dans les normes

Pour les nombreux étudiants rédigeant un mémoire universitaire, il est important de veiller au plagiat.

Pour se prémunir des risques liés à celui-ci, il est vivement conseillé de recourir à un logiciel anti plagiat en ligne qui vous permettra de comparer votre texte à plusieurs millions de données stockées, afin de vérifier que celui-ci est bel et bien conforme.

À ce jour, de nombreux établissements de l’enseignement secondaire développent désormais des solutions anti plagiats pour détecter les passages plagiés dans les rendus de leurs étudiants.

Les risques du plagiat

Lorsque que vous vous apprêtez à rendre votre mémoire universitaire, vous devez absolument veiller à ne proposer aucun passage plagié dans votre travail de rédaction.

Défini comme une violation d’une propriété intellectuelle d’autrui, le plagiat est une fraude lourde qui est de plus en plus régulièrement sanctionnée par les universités.

En cas de plagiat avéré, vous risquez d’obtenir la note de 0 et de ne pas valider votre UE.

Mieux vaut alors vérifier à deux fois que votre travail de mémoire soit bel et bien dans les normes.

Les logiciels anti plagiats en ligne sont alors là pour vous aider, à condition de sélectionner un outil efficace.

L’utilité des logiciels anti plagiat

« Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur […] est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. »

Article L122-4 du Code de la propriété intellectuelle

Un grand nombre d’étudiants peuvent avoir recours à des citations d’auteurs, en copiant-collant celles-ci dans leur mémoire, ou en paraphrasant certains textes directement dans leur rendu.

Emprunter les mots à un auteur sans le citer, cela s’apparente à du plagiat !

Pour ne pas risquer des sanctions de plagiat pour votre mémoire universitaire, les logiciels anti plagiats sont des outils extrêmement efficaces et surtout très utiles pour votre mémoire !

C’est grâce à leur base de données fournie (on parle ici de milliards de données), que les logiciels anti-plagiat en ligne permettent de détecter les copier-coller et le plagiat très rapidement.
Pour les étudiants qui rédigent un mémoire, ces outils sont l’assurance de rendre un travail irréprochable et sans aucun risque.

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

Les différents types de plagiat

Il existe plusieurs types de plagiats dont vous devez faire attention pendant la rédaction de votre travail de rédaction.
Les formes les plus courantes de plagiat :

  • le plagiat direct ;
  • le copier-coller ;
  • l’achat du travail d’autrui ;
  • l’auto-plagiat ;
  • la paraphrase sans citation.

Pour ces formes de plagiat, vous risquez d’obtenir la note de 0/20.

Il s’agit donc pour vous d’apporter une attention toute particulière lors de la relecture de votre travail, à ces différentes formes de plagiat.

Qu’importe le type de plagiat qui vous est reproché, vous risquez les mêmes sanctions.

L’expertise du détecteur de plagiat Scribbr

L’outil de Scribbr est un détecteur de plagiat en ligne 100 % sécurisé.

Cet outil digital vous permet de vous assurer de ne rendre aucun passage contenant des citations plagiées, quelles soient copier-coller ou paraphrasées.

En effet, le détecteur de plagiat de Scribbr détecte dans les mémoire tous les types de plagiat en 10 minutes.

Toutes les formes de plagiat détectées

Le détecteur de plagiat de Scribbr parvient à identifier les phrases et paragraphes identiques dans votre mémoire à partir des sources de sa base de données.
Le logiciel anti-plagiat détecte également le plagiat dans les paragraphes où :

  • des synonymes ont été utilisés ;
  • du texte provenant de deux sources a été combinés ;
  • la structure de la phrase a été modifiée ;
  • des mots supplémentaires ont été insérés.

La technologie de pointe de Scribbr

Le détecteur de plagiat de Scribbr utilise la technologie du logiciel anti plagiat leader sur le marché.

Le document que vous soumettez au détecteur Scribbr restera confidentiel à 100 % et ne sera jamais publié, partagé, ou ajouté à une base de données. Vous pouvez nous confier votre mémoire en toute confiance !

Une large base de données

Grâce au partenariat développé avec Turnitin, Scribbr met à votre disposition un détecteur de plagiat qui compare votre travail rédactionnel avec plus de 70 milliards de sources Internet, et plus de 69 millions de publications académiques.

Une base de données extrêmement large qui vous assure de ne laisser passer aucune citation plagiée pour votre travail de mémoire universitaire !

Conclusion

Pour votre mémoire universitaire, nous vous conseillons vivement de soumettre votre travail de rédaction à un détecteur de plagiat performant. Celui-ci vous assurera de rendre un mémoire irréprochable.

Pour un rendu parfait, profitez du détecteur de plagiat de Scribbr, mais également de l’outil de relecture et correction.

Questions fréquentes

Qu’est-ce qu’un détecteur de plagiat ?

Le détecteur de plagiat est un outil qui analyse un texte et le compare à une base de données comprenant des milliards de données. Le but du détecteur de plagiat est de vérifier qu’un texte ne comporte pas des passages plagiés, issus de textes déjà existants.

Qu’est-ce que permet un détecteur de plagiat pour votre mémoire universitaire ?

Le plagiat peut se définir comme étant une violation d’une propriété intellectuelle d’autrui. Le plagiat est une fraude lourde qui est sanctionnée par les universités quand celui-ci est présent dans les travaux rédactionnels. Le détecteur de plagiat permet alors de s’assurer qu’aucun passage de votre mémoire ne comporte pas de passages plagiés.

Cet article est-il utile ?
Gaspard Claude

Gaspard est rédacteur pour Scribbr. Il était étudiant en journalisme, puis en Sciences Politiques il y a peu. Il tente d’aider au mieux les étudiants à travers des articles pédagogiques utiles et clairs.