Vérification de plagiat : comment savoir si son texte est conforme ?

Que ce soit pour un rapport de stage, un mémoire universitaire, ou une thèse, il est vivement conseillé de vérifier que votre travail de rédaction ne comporte aucun plagiat.

Pour rendre un travail irréprochable, il est donc conseillé d’effectuer une vérification du plagiat.

Grâce à des outils logiciels de détection du plagiat, vous serez assuré de rendre un travail conforme, sans plagiat.

Le risque d’un texte plagié

« Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur […] est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. »

Article L122-4 du Code de la propriété intellectuelle

Le plagiat est une faute grave qui peut être lourdement sanctionnée par votre université en cas de plagiat avéré.

De plus en plus d’étudiants se font en effet épingler pour plagiat dans leur rendu de travaux universitaires.

Un grand nombre d’établissements est maintenant équipé d’outils de détection de plagiat pour ses étudiants.

Pour éviter tout risque de plagiat dans le travail universitaire que vous vous apprêtez à rendre (que ce soit un mémoire, un rapport de stage ou une thèse de doctorat), vous devez impérativement vous assurer que celui-ci ne comporte aucun passage plagié.

Les outils anti plagiats des universités, extrêmement performants, parviennent à détecter les citations reformulées utilisant des synonymes ou avec certains mots changés.

Si vous avez reformulé certaines citations pour éviter le plagiat, assurez-vous que le logiciel de vérification de plagiat ne le détecte pas.

Comment fonctionne un vérificateur de plagiat ?

Pour vérifier que votre travail universitaire respecte les règles de plagiat, il existe un grand nombre d’outils logiciels vous permettant de rendre un travail irréprochable.

Les logiciels anti plagiats gratuits ou payants vous permettront de vérifier l’ensemble de votre texte.

En seulement quatre étapes, les logiciels vous indiquent les passages à modifier avant de rendre votre travail.

Étape 1 : télécharger votre travail

La première étape consiste à télécharger votre travail de rédaction pour que le logiciel de vérification de plagiat puisse l’analyser.

Avec la vérification de plagiat Scribbr, vous pouvez conserver votre bibliographie et vos sources dans votre document. L’outil de Scribbr se charge de tout.

Après quelques minutes de téléchargement, votre texte sera près à être analysé par le logiciel.

Le contenu de votre travail universitaire restera 100 % confidentiel et ne sera jamais publié, partagé, ou ajouté à une base de données. Tout est sécurisé !

Étape 2 : la détection du plagiat

Après le téléchargement, l’outil de vérification plagiat scanne votre texte et l’analyse.

La vérification du plagiat permet de passer en revue l’ensemble de votre texte pour détecter les éventuels passages plagiés.

En partenariat avec Turnitin, Scribbr propose un système de vérification anti plagiat qui compare votre texte à une base de données large de plus de 70 milliards de sources internet et plus de 69 millions de publications académiques : rien ne lui échappe !

Étape 3 : les résultats

Dix minutes après le lancement de l’analyse, l’outil de vérification de plagiat vous donne les résultats détaillés de son analyse.

Les passages plagiés ou potentiellement plagiées sont alors soulignés afin de les faire ressortir de votre texte.

Pour chaque passage relevé, Scribbr vous montre les sources trouvées qui laissent penser que cette partie du texte est plagiée.

Scribbr parvient à identifier toutes les formes de plagiat, également pour les citations ayant été modifiées.

Étape 4 : la correction et la suppression du plagiat

Grâce à l’analyse et aux résultats indiqués par le système de vérification du plagiat, vous pouvez désormais enlever de votre texte l’ensemble des passages plagiés.

En supprimant ou modifiant ces passages, vous vous assurez de rendre un travail irréprochable, tout en maximisant vos chances de réussite dans la notation de votre travail universitaire.

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

Conclusion

La vérification du plagiat vous permet de vérifier que votre travail universitaire ne contient aucun passage pouvant poser problème.

En faisant cette vérification de plagiat, vous vous assurez de rendre un travail aux normes.

Vous pourrez alors attendre votre note finale en toute sérénité !

Questions fréquentes

Qu’est-ce que la vérification de plagiat ?

La vérification du plagiat permet de vous assurer que votre travail universitaire ne contient aucun passage plagié. Vous devez vous en assurer avant de rendre votre travail afin que celui-ci soit jugé conforme par les membres du jury.

Comment faire une vérification de plagiat ?

Pour faire une vérification de plagiat vous pouvez utiliser des outils anti plagiats : ce sont des logiciels qui analysent votre texte et qui le comparerons à leur base de données pour trouver les éventuels passages plagiés.

Cet article est-il utile ?
Gaspard Claude

Gaspard est rédacteur pour Scribbr. Il était étudiant en journalisme, puis en Sciences Politiques il y a peu. Il tente d’aider au mieux les étudiants à travers des articles pédagogiques utiles et clairs.

Un commentaire

Gaspard Claude
Gaspard Claude (Scribbr Team)
30 octobre 2020 à 16:10

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à commenter si vous avez des questions :).

Laissez un commentaire

Please click the checkbox on the left to verify that you are a not a bot.