Tout savoir sur les conditions VAE

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est ouverte à toutes les personnes issues de la population active. Pour faire reconnaître ses compétences et obtenir un diplôme, un titre professionnel ou un certificat de qualification, il faut remplir certaines conditions..

L’article présentera l’ensemble des conditions requises pour pouvoir se lancer dans un travail de VAE.

Besoin d’aide avec la correction de votre dossier VAE ?
Scribbr propose un service de relecture et correction pour vous aider à rendre un dossier VAE parfait pour obtenir votre certification.

Quelles sont les conditions d’éligibilité pour faire une VAE ?

La VAE est un droit inscrit dans le code du travail qui permet à l’ensemble des personnes actives (salarié en CDD ou CDI, demandeur d’emploi, bénévole, intérimaire, agent public, candidat à un concours administratif), de faire valider leurs acquis de l’expérience.

Qu’importe le diplôme, l’âge, la nationalité, ou le statut professionnel, tous les professionnels peuvent prétendre à une validation des acquis de l’expérience.

Pour le candidat, il existe une seule condition pour pouvoir se lancer dans un travail de VAE : avoir cumulé plus d’une année d’expérience en rapport direct avec le diplôme visé, soit 1 607 heures.

Ce nombre d’heures peut avoir été obtenu à temps partiel ou temps plein, de façon continue ou non. Pour les candidats demandeurs d’emploi, ceux-ci doivent impérativement être disponibles à l’emploi tout au long de la rédaction de leur dossier VAE.

Depuis août 2016, la loi exige un an d’ancienneté contre trois ans auparavant. Cette période représente le temps minimum dont a besoin un candidat pour maîtriser les compétences inscrites dans le référentiel d’activité du diplôme préparé.

Exemple
Pour un professionnel qui souhaite réaliser une VAE d’aide-soignant, celui-ci devra avoir cumulé plus de 1 607 heures de travail en rapport direct avec le diplôme d’État d’aide-soignant. Le candidat indiquera dans le livret 1 les activités menées en lien avec le métier d’aide-soignant. S’il compte 1 607 heures d’expérience, il pourrait être recevable pour passer au livret 2.

L’expérience professionnelle dans les conditions VAE

L’expérience professionnelle représente la principale condition pour pouvoir mener un travail de validation des acquis de l’expérience.

Dans le cadre d’une VAE, les 1 607 heures nécessaires doivent avoir été faites durant les 10 dernières années en France ou à l’étranger. Elles peuvent avoir été réalisées en plusieurs fois.

Exemple
Pour un candidat qui souhaite décrocher le diplôme d’aide-soignant, celui-ci pourra avoir cumulé les 1 607 heures à travers plusieurs activités :

  • juin 2013 – janvier 2014 : aide auxiliaire dans une maison de retraite ( 7 mois : 900 heures) ;
  • mars 2014 – août 2014 : aide à domicile ( 5 mois : 750 heures).

Qu’est-ce que l’expérience professionnelle ?

Pour les candidats qui souhaitent réaliser une validation des acquis de l’expérience, il n’est pas toujours simple de comprendre ce qui peut être considéré comme une “expérience professionnelle”.

Les activités prises en compte dans l’expérience professionnelle sont des activités de :

  • salarié et non salarié ;
  • bénévolat, volontariat, activité syndicale ;
  • inscription sur la liste des sportifs de haut niveau ;
  • mandat électoral ;
  • participation à des activités d’économie solidaire.

Les activités non prises en compte dans l’expérience professionnelle sont des activités liés :

  • aux périodes d’apprentissage ;
  • à la formation initiale ou continue ;
  • aux stages pratiques en milieu professionnel pour l’obtention d’un diplôme si le niveau du
  • candidat ne dépasse pas le niveau V (BEP/CAP).

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

Conditions VAE : le livret 1 comme passeport

Le livret 1 (aussi appelé livret de recevabilité) permet à l’organisme certificateur de vérifier que le candidat respecte bien les conditions d’éligibilité de la VAE.

Ce livret est un passeport pour pouvoir lancer officiellement son aventure de VAE.

Le candidat devra donc indiquer dans le livret 1 VAE :

  • son identité
  • son niveau de formation ;
  • ses activités réalisées ;
  • ses compétences.

L’organisme certificateur jugera par rapport aux conditions fixées par la loi au sujet de la VAE, si le dossier du candidat est recevable ou non.

Si le dossier est jugé non recevable, le candidat pourra retenter sa chance après avoir pris connaissance des éléments qui manquent à son dossier.

Si le dossier est jugé recevable, le candidat pourra passer à la rédaction du livret 2 qui aura pour but de décrire avec précision, les activités menées et les compétences acquises au cours de celle-ci.

 

 

La validation des acquis de l’expérience est ouverte au plus grand nombre. La VAE est en effet un droit dont chaque personne issue de la population active peut profiter.

Les conditions d’éligibilité à la VAE se limitent principalement à la durée de l’expérience professionnelle et aux compétences acquises. Il suffit pour une personne d’avoir cumulé une année d’expérience pour tenter d’obtenir un diplôme ou une certification par le biais de la VAE.

Attention, être éligible à la VAE ne signifie pas que celle-ci sera forcément validée en fin de parcours. Un candidat jugé éligible grâce à une expérience de plus d’un an peut se voir refuser totalement ou partiellement son diplôme si le jury pense qu’il ne possède pas l’ensemble des compétences du référentiel d’activité.

 

Quelles sont les conditions pour passer une VAE d’aide-soignante ?

Pour pouvoir réaliser une VAE d’aide-soignante, il faut avoir réalisé au minimum 1 an d’activité en rapport avec le métier. Il est néanmoins conseillé d’avoir 3 ans d’ancienneté pour augmenter ses chances de décrocher le diplôme d’État du DEAS, soit 4 200 heures.

Combien d’années d’expérience professionnelle dois-je avoir pour passer une VAE ?

Depuis le changement de la loi en août 2016, il est demandé au candidat d’avoir au minimum une année d’expérience professionnelle.

Cet article est-il utile ?
Gaspard Claude

Gaspard est rédacteur pour Scribbr. Il était étudiant en journalisme, puis en Sciences Politiques il y a peu. Il tente d’aider au mieux les étudiants à travers des articles pédagogiques utiles et clairs.