Tout savoir sur la VAE auxiliaire de puériculture

Pour de nombreux professionnels travaillant dans le secteur de la puériculture et de la petite enfance, la validation des acquis de l’expérience (VAE) permet de décrocher un diplôme d’État synonyme de reconnaissance officielle.

L’article présentera la marche à suivre pour réaliser une VAE auxiliaire de puériculture avec succès.

Besoin d’aide avec votre dossier VAE auxiliaire de puériculture ?
Scribbr offre un service de relecture et correction pour vous aider à rendre un dossier VAE parfait.

Qu’est-ce qu’une VAE auxiliaire de puériculture ?

La VAE auxiliaire de puériculture permet aux candidats d’obtenir un diplôme professionnel sans devoir passer par les formations diplômantes initiales.

La VAE peut permettre de décrocher plusieurs diplômes de différents niveaux comme le diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (DEAP) ou un CAP petite enfance.

Le but de la VAE est de vérifier si le niveau du candidat correspond aux attentes et aux compétences exigées par le métier, afin d’obtenir le diplôme souhaité.

Quel est le coût et la durée d’une VAE auxiliaire de puériculture ?

Une VAE auxiliaire de puériculture dure entre 6 mois et 1 an.

Elle coûte entre 700 € et 1 500 € selon l’organisme certificateur choisi.

À qui s’adresse la VAE auxiliaire de puériculture ?

Pour pouvoir se lancer dans un travail de VAE d’auxiliaire de puériculture, le candidat doit respecter plusieurs règles pour que son dossier soit jugé recevable.

Depuis 2016 et la loi El Khomri, le candidat n’est plus obligé d’avoir 3 ans d’ancienneté dans le domaine d’activité en question, une seule année est demandée. Néanmoins, le candidat augmentera ses chances de réussite s’il cumule un temps d’activité plus élevé.

Le candidat devra avoir développé un ensemble de compétences et de savoir-faire inscrit dans le référentiel d’activité durant ce temps de travail en rapport direct avec la puériculture.

Les savoir-faire à maîtriser

Pour pouvoir valider une VAE d’auxiliaire de puériculture, le candidat doit savoir :

  • accompagner une personne dans la réalisation de ses activités ; quotidiennes ;
  • accueillir et orienter des personnes, des groupes, des publics ;
  • identifier, analyser, évaluer et prévenir les risques relevant de son domaine, définir les actions correctives/préventives ;
  • identifier, évaluer, choisir des matériels, des outils adaptés à la réalisation des activités de son domaine ;
  • évaluer une prestation, un projet, une solution, relatifs à son domaine de compétence ;
  • identifier/analyser des situations d’urgence spécifiques a son domaine de compétence et définir les actions ;
  • analyser/évaluer la situation clinique d’une personne, d’un groupe de personnes, relative à son domaine de compétence ;
  • éduquer, conseiller le patient et son entourage dans le cadre du projet de soins.

Les connaissances requises

Le candidat devra avoir divers connaissances dans les domaines suivants :

  • puériculture ;
  • premiers secours ;
  • psychologie de l’enfant et de l’adolescent ;
  • addictologie ;
  • communication et relation d’aide ;
  • bio-nettoyage et hygiène des locaux ;
  • nutrition infantile ;
  • droit des enfants et de la protection de la petite enfance.

Combien de fautes dans votre document ?

Nos correcteurs corrigent en moyenne 150 fautes pour 1 000 mots. Vous vous demandez ce qui sera corrigé exactement ? Déplacez le curseur de gauche à droite !

Faites corriger votre document

Préparer le livret 1 d’une VAE auxiliaire de puériculture

Comme pour tout travail de validation des acquis de l’expérience, le livret 1 (aussi appelé “dossier de recevabilité”) de la VAE auxiliaire de puériculture doit permettre de juger si le candidat a les compétences requises pour tenter d’obtenir le diplôme visé.

Pour ce faire, il doit lister et présenter brièvement les activités menées et les tâches de travail réalisées dans le livret 1. Le candidat devra également fournir des éléments de preuves (certificat, attestation d’un employeur, etc.).

À partir de là, l’organisme certificateur jugera si le profil du candidat est recevable ou non. Il peut ainsi refuser totalement le dossier, ou partiellement.

En résumé, le livret 1 demande au candidat de présenter :

  1. son identité ;
  2. son parcours ;
  3. ses activités ;
  4. son niveau de formation.
Exemple
Statut au moment des activités Emploi ou fonction occupée Nom et adresse de l’organisme Famille professionnelle de l’emploi Certification et niveau de formation suivie Périodes d’exercice des activités Modalité de temps de travail Durée totale de chaque période d’activité Activités exercées en rapport direct avec la certification visée
14 Stage dans une maison de retraite 23 rue de la libération 86 000 Poitiers Aide auxiliaire de puériculture. Baccalauréat professionnel, mention aide à la personne. Du 23/09/2017 au 23/12/2017 25 heures par semaine 200 heures Apprentissage des gestes de la petite enfance et des règles élémentaires, tâches administratives.
1 Emploi salarié d’aide à la personne 1 rue Molière, 86 000 Poitiers Employé dans une structure pour la petite enfance. Depuis le 30/02/2018 35 heures par semaine Plus de 3400 heures Gestion d’enfants en bas âge, gardes, tâches administratives, apprentissage des gestes de première nécessité.

Préparer le livret 2 d’une VAE auxiliaire de puériculture

Pour toute validation des acquis de l’expérience, le livret 2 du dossier VAE demande au candidat
d’apporter des précisions sur les activités menées et sur les compétences acquises.

Le jury doit pouvoir, à la lecture du document comptant en moyenne 50 à 100 pages, se faire une idée sur le niveau de pratique du candidat. C’est à partir de ces éléments, et après l’oral final, que le jury délivrera ou non, le diplôme visé.

Tableau récapitulatif du livret 2
Livret 2 Caractéristiques
Utilité Expliquer avec précision les activités menées et les compétences acquises.
Temps de rédaction 6 mois à 1 an minimum en moyenne
Nombre de page 50 à 100 pages

Financer une VAE auxiliaire de puériculture

Pour financer sa VAE, qui coûte en moyenne entre 600 € jusqu’à 1 500 €, les candidats peuvent avoir recours à diverses formes de financements en fonction de leur statut.

Pour tout professionnel, y compris ceux du domaine de la petite enfance, il existe plusieurs types de subventions :

  • pour les salariés du privé, il existe divers recours comme avec le fonds de gestions des congés individuels de formation (Fongecif), le plan de développement des compétences, ou le compte personnel de formation (CPF) ;
  • pour les salariés du public le professionnel pourra demander son droit individuel à la formation (DIF) ou profiter d’un congé de VAE ;
  • pour les intérimaires, il est possible de faire une demande auprès du FAT.TT ;
  • pour les bénévoles, des aides peuvent exister selon chaque cas. Le candidat doit ainsi se tourner vers la mission locale de sa ville ou son centre CIO afin d’étudier les pistes de financement qui s’offre à lui ;
  • pour les personnes au chômage, ceux-ci peuvent demander une aide financière à leur centre Pôle emploi et à la région de leur lieu d’habitation afin d’obtenir un “Passeport VAE” ou un “Chéquier VAE”.
Statut Financement possible
Salarié du public Droit individuel à la formation (DIF) ou

Congés VAE

Salarié du privé Compte personnel de formation (CPF),

Fonds de gestion des congés individuels de formation (Fongecif), ou

Plan de développement des compétences

Salarié du public Droit individuel à la formation (DIF) ou

Congés VAE

Demandeur d’emploi Pôle emploi

Conseil régional : passeport VAE, chéquier VA

Bénévole CIO

Mission locale

Intérimaire FAT.TT

Exemple de VAE auxiliaire de puériculture

Voici un exemple de livret 1 d’auxiliaire de puériculture à remplir.

Source : https://admin.fortrainjobs.com/uploads/PE/Docs/Livret_1_VAE_Auxiliaire_de_puericulture_DEAP.pdf


Télécharger l’exemple

Voici un exemple de livret 2 d’auxiliaire de puériculture à remplir.

Source : https://admin.fortrainjobs.com/uploads/PE/Docs/Livret_2_VAE_Auxiliaire_de_puericulture_DEAP.pdf


Télécharger l’exemple

 

Pour réaliser avec succès une VAE auxiliaire de puériculture, il est donc conseillé d’avoir exercé pendant au moins 3 ans une ou plusieurs activités en rapport direct avec le métier.

Ces activités doivent avoir permis au candidat de développer les différentes compétences demandées dans le référentiel d’activité.

C’est seulement si le candidat possède toutes ces compétences qu’il pourra décrocher la VAE dans son intégralité.

Quelles sont les conditions pour pouvoir passer une VAE auxiliaire de puériculture ?

Le candidat doit avoir réalisé une activité en lien avec le secteur de la petite enfance pendant au moins 1 an.

Combien de temps dure une VAE auxiliaire de puériculture ?

Pour une VAE auxiliaire de puériculture, il faut compter entre 6 et 12 mois pour réaliser ce travail.

Combien coûte une VAE auxiliaire de puériculture ?

Le coût d’une VAE auxiliaire de puériculture varie entre 700 € et 1 500 €.

Cet article est-il utile ?
Gaspard Claude

Gaspard est rédacteur pour Scribbr. Il était étudiant en journalisme, puis en Sciences Politiques il y a peu. Il tente d’aider au mieux les étudiants à travers des articles pédagogiques utiles et clairs.