Les dossiers VAE : livret 1 et livret 2

Pour tous professionnels, la préparation d’un dossier VAE (livret 1 et livret 2) est un véritable défi.

L’article présente, pas à pas, comment produire les documents pour obtenir votre VAE.

  • Le dossier de recevabilité (livret 1).
  • Le dossier sur vos expériences (livret 2).

Besoin d’aide avec votre dossier VAE ?
Scribbr offre un service de relecture et correction pour vous aider à rendre un dossier VAE parfait.

Que sont les dossiers VAE ?

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est un droit individuel dont peut bénéficier toute personne issue de la population active (travailleur, professionnel en reconversion, chômeur).

À travers l’analyse des compétences et des activités effectuées par une personne, la VAE permet de délivrer un diplôme, un titre professionnel, ou un certificat de qualification en adéquation avec les compétences présentées.

Le dossier général d’une VAE se décompose en deux dossiers à préparer :

  1. Le dossier de recevabilité, également appelé livret 1.
  2. Le dossier VAE de description des activités et des compétences, également appelé livret 2.

Ces deux dossiers constituent l’ensemble du dossier VAE complet que le candidat doit préparer pour obtenir sa validation des acquis de l’expérience.

L’oral final devant le jury permettra au candidat de valider définitivement la VAE.

Les étapes de la VAE

Pour réaliser un dossier de VAE, et plus largement une VAE dans son ensemble, le professionnel devra passer par 4 étapes de travail avant la décision finale.

1. Préparation du dossier

Cette étape consiste à faire le point sur votre projet professionnel, à réfléchir à quel type de diplôme vous pourriez prétendre à partir de vos compétences, et à choisir un organisme certificateur.

Lors de cette étape, le professionnel peut demander de l’aide à des conseillers de différentes structures (Pôle Emploi, Mission locale, CIO) et se renseigner sur le financement de son projet.

2. Dossier de recevabilité (livret 1)

La deuxième étape consistera à préparer un premier dossier de recevabilité aussi appelé “livret 1”.

Ce travail permettra à l’organisme certificateur sélectionné de vérifier que le dossier respecte les conditions d’éligibilité de la VAE, et que le projet professionnel et les compétences de la personne sont en adéquation avec le diplôme préparé.

3. Dossier VAE (livret 2)

Le second dossier VAE, appelé “livret 2”, représente le cœur du travail d’une validation d’acquis de l’expérience.

C’est dans ce livret que le professionnel devra présenter ses diverses compétences avec précision, pour prouver que celles-ci équivalent au diplôme préparé.

4. Examen jury final

L’examen final prend la forme d’un oral devant un jury composé de professionnels.

Il a pour but de vérifier les compétences du candidat et de lui poser certaines questions quant à son projet professionnel. C’est l’étape ultime avant de décrocher le diplôme souhaité.

Vérification de la structure

Vous n'arrivez pas à prendre du
recul sur votre plan ?

Vous avez du mal à savoir si votre document est équilibré
et bien structuré ?

Scribbr peut vous aider !

  • Suppression des répétitions
  • Amélioration des titres et sous-titres
  • Conseils sur la structure en commentaire
  • Rapport sur vos problèmes de structure

Plus d'infos

Préparer le dossier de recevabilité de sa VAE : le livret 1

Après avoir pris le temps de statuer sur son projet, le candidat doit remplir un premier dossier appelé “dossier de recevabilité” ou ‘livret 1”.

C’est l’organisme certificateur que le candidat aura choisi qui doit lui fournir ce document.

Il se compose de 4 parties.

  1. Un premier formulaire de candidature accompagné d’une signature manuscrite ou électronique.
  2. Pour justifier sa demande vis-à-vis du diplôme souhaité, le professionnel doit fournir des documents relatifs à la durée de son expérience (activités professionnelles, expériences associatives ou bénévoles, actions syndicales), mais également les différentes formations initiales ou celles menées en milieu professionnel.
  3. Des pièces justificatives doivent accompagner le dossier VAE de type livret 1.
    Par exemple : bulletin de salaire, attestations d’employeurs, déclarations fiscales.
  4. Une attestation sur l’honneur indiquant qu’une seule demande de VAE a été effectuée lors de l’année civile en cours.

Le dossier VAE de livret 2 : présentation et organisation

Une fois que le candidat a reçu une réponse positive pour son dossier de recevabilité (livret 1), il peut se lancer dans la rédaction du livret 2 de la VAE.

Ce travail représente l’essentiel du travail d’une validation des acquis de l’expérience.

La rédaction de cette partie peut prendre plusieurs mois, et doit présenter de façon précise les différentes expériences et les diverses compétences cumulées par le candidat.

Pour ce faire, le professionnel devra présenter son parcours et son expérience à travers 3 étapes.

Étape 1Réaliser un inventaire de l’ensemble des activités en indiquant les tâches générales effectuées dans chaque activité.
Étape 2Expliquer avec précision l’ensemble des activités en décrivant avec précision les tâches effectuées pour toutes les activités exercées.
Étape 3Décrire les diverses activités et tâches à travers une réflexion critique.

Quelle taille doit faire le dossier VAE de livret 2 ?

Le dossier VAE se compose en tout d’une dizaine de parties et compte en moyenne entre 50 et 100 pages. À noter que la quantité de pages ne fait pas la qualité d’un dossier VAE, et inversement.

Le dossier peut prendre plusieurs formes différentes. Cependant il est conseillé de faire apparaître certains éléments dans l’ordre qui suit.

1. La page de garde

La page de garde (ou page de couverture) est extrêmement importante : c’est à partir de celle-ci que le jury va se faire une première idée du dossier. Elle doit contenir le nom et le prénom de la personne qui réalise la VAE, ainsi que le titre complet du dossier.

Conseil …
Le titre doit être synthétique tout en présentant de manière globale le dossier présenté.

2. Les remerciements

Bien que facultative, la partie sur les remerciements peut vous permettre de mettre en avant la ou les personnes ayant aidé ou soutenu ce long travail de VAE.

Pour les dossiers manquant de pages, la partie des remerciements permet également de donner du volume au dossier.

3. Le sommaire

Dans un dossier VAE comme dans tous types de dossier académique, le sommaire est obligatoire.

Il permet au jury de se retrouver dans le dossier à lire, mais également d’avoir une vue d’ensemble sur la structure du dossier.

4. Un glossaire

Si le glossaire n’est pas obligatoire, il permet néanmoins d’apporter un petit plus à un dossier VAE.

En définissant des mots issus d’un jargon professionnel, des termes techniques, ou des abréviations, le rédacteur de la VAE permet au jury et aux autres personnes de comprendre l’ensemble des mots employés.

Le glossaire est donc une option souhaitable pour présenter un dossier VAE abouti.

5. Un CV

Le CV permettra aux membres du jury d’avoir une vue globale sur le parcours du professionnel.

Au cours de leur lecture, ceux-ci pourront revenir à ce CV pour vérifier ou se remémorer de certains éléments sur le parcours du candidat.

6. L’introduction

Le professionnel rentre dans le cœur du sujet à partir de l’introduction.

Celle-ci permet de présenter les motivations et les raisons du candidat à se lancer dans une VAE, ainsi que les diverses formations et expériences du professionnel.

L’introduction peut également faire mention du plan rédigé si le développement à suivre est composé de plusieurs grandes parties distinctes.

7. Le développement

Le développement représente la partie la plus importante d’un dossier VAE.

Il permet en effet d’organiser le corps du dossier en expliquant les différentes compétences acquises.

Le professionnel doit dans cette partie prouver qu’il a développé des compétences à travers les diverses activités menées.

Pour cela, il doit décrire précisément les tâches de travail pour chaque activité présentée.

8. Les preuves

Cette partie vise à fournir les documents qui prouvent les activités présentées précédemment.

Cela peut être :

  • Des preuves administratives : diplômes, attestations et programmes des formations suivies, certificats, …
  • Des preuves en rapport avec l’expérience : rapports d’activité, revues de presse, mémoires professionnels, schémas, plans de fabrication, comptes rendus de réunions, …

9 La conclusion

La conclusion permet d’ajouter une touche finale récapitulative à un argumentaire.

Cette partie peut être utile pour le candidat pour rappeler brièvement pourquoi il a tenté cette VAE, et pourquoi l’ensemble des activités et compétences présentées méritent d’obtenir le diplôme souhaité.

10. La bibliographie

La bibliographie sera obligatoire pour un candidat qui aurait utilisé des sources ou cité des auteurs, des études, ou des articles de journaux par exemple.

L’ensemble des sources doit ainsi être cité dans la bibliographie.

11. Les annexes

Bien que facultatives, les annexes sont utiles pour citer des documents explicites et diversifiés tels que des photographies, des tableaux, des graphiques, etc…

Ajouter des documents annexes peut apporter du volume au dossier VAE. Il est conseillé de donner des annexes pour appuyer un dossier et le rendre plus crédible auprès du jury.

 

Présenter un dossier VAE dans son intégralité représente une longue tâche de travail étalée sur plusieurs mois. La clarté de son expression et la logique de l’argumentation sont des éléments essentiels pour décrocher le diplôme souhaité.

 

Combien de temps prend une VAE ?

Pour faire VAE, de ses débuts jusqu’à l’examen final devant le jury, il faut compter au minimum entre 6 et 12 mois.

Comment préparer un dossier VAE ?

Pour constituer un dossier VAE, il faudra remplir le livret 1 (dossier de recevabilité) pour présenter votre projet qui sera accepté ou non, puis le livret 2 qui détaillera l’ensemble de vos activités et de vos compétences.

Quelles sont les étapes d’une VAE ?

Le travail de VAE se décompose en 5 étapes :

  1. Définir votre projet
  2. Obtenir des renseignements et faire une demande de recevabilité : la rédaction du livret de recevabilité (livret 1) pour présenter votre projet qui sera accepté ou à retravailler.
  3. Rédiger un dossier VAE (livret 2) : le dossier du livret 2 qui aura pour but de décrire avec précisions les activités réalisées et les compétences acquises.
  4. Passer l’épreuve de validation avec le jury : le passage devant le jury pour valider définitivement le parcours VAE en donnant des explications complémentaires sur votre parcours et en justifiant vos explications écrites.
  5. Obtenir une décision finale favorable
Cet article est-il utile ?
Gaspard Claude

Gaspard est rédacteur pour la partie "méthodologie et recherche" de Scribbr. Il était étudiant en journalisme, puis en Sciences Politiques il y a peu. Il tente d’aider au mieux les étudiants à travers des articles pédagogiques utiles et clairs.

Laissez un commentaire