L’oral d’une VAE : comment réussir cette étape finale ?

Pour les nombreux candidats à une VAE venus de tous horizons, l’oral final peut susciter une source d’angoisse.

S’il est bien préparé et si le livret 2 a été rempli avec soin, l’oral ne représente qu’une formalité et la dernière ligne droite vers l’obtention du diplôme visé.

Qu’est-ce que l’oral final d’une VAE ?

L’oral final d’une VAE représente la dernière étape avant l’obtention potentielle du diplôme préparé.

Cet entretien en face à face permet au candidat d’apporter des compléments d’information par rapport à son parcours, à ses activités et à ses compétences. Le but est ainsi de venir compléter le livret 2 rédigé au préalable.

De son côté, le jury utilise cet entretien pour vérifier l’authenticité du dossier du candidat et son niveau de maîtrise des compétences qui sont requises pour le diplôme préparé.

Pour ce faire, les membres du jury discutent avec le candidat et posent diverses questions sur ses activités et compétences.

Quand a lieu l’oral d’une VAE ?

À noter que l’attente entre le rendu du livret 2 et le jour de l’oral est estimée entre un et deux mois.

Si certains organismes mettent en place la session de l’entretien au moment où le candidat est prêt, d’autres structures comme les universités, prévoient des sessions orales deux à trois fois par an seulement.

Durée de l’oral de VAE et composition du jury

Le jury d’une VAE se compose de 4 à 8 personnes. Il s’agit d’enseignements et professionnels du secteur, entre 4 et 8 personnes.

En moyenne, l’oral final d’une VAE dure entre 30 minutes et 1 heure.

Dans le cadre d’une VAE pour obtenir une haute qualification (master ou doctorat) l’oral peut durer jusqu’à 2 heures.

Déroulement d’un oral de VAE

Un oral de VAE se déroule en deux temps :

  • la présentation du candidat ;
  • un échange question/réponse entre le candidat et le jury.

La présentation du candidat

L’oral peut s’organiser de différentes façons en fonction du jury. Néanmoins, l’entretien démarre le plus souvent par la présentation générale du candidat.

Il doit alors se présenter durant 10 à 15 minutes selon les indications de temps du jury.

Il est important de suivre différentes étapes de présentation :

  • décliner son identité et son statut professionnel ;
  • annoncer son niveau d’études et son niveau de formation ;
  • présenter brièvement son parcours professionnel ;
    • en seulement 2 à 3 minutes, ce qui est court : il est donc conseillé de s’entraîner avant le jour de l’oral,
    • le jury connaissant néanmoins déjà le parcours du candidat après la lecture du livret 2, celui-ci devra apporter quelques éléments supplémentaires, par exemple sur l’évolution de ses responsabilités au fil de son parcours.
  • expliquer ensuite le but et le projet de la VAE ;
    • présenter les motivations qui ont poussé le candidat à réaliser cette validation des acquis de l’expérience. L’intérêt ici est de montrer en quoi la réalisation de la VAE est la suite logique par rapport à l’évolution du parcours professionnel et des compétences acquises ,
    • essayer de rattacher chaque activité et chaque apprentissage à des compétences demandées par le livret du diplôme préparé.
  • faire mention des différentes difficultés rencontrées lors de la rédaction de son dossier ;
  • faire une conclusion de quelques phrases au sujet de sa motivation à valider cette VAE et son attachement au métier en question.

L’ensemble de ces étapes est à réaliser en moins de 15 minutes, ce qui représente un vrai exercice.

Il est ainsi conseillé de s’entraîner avant le jour J en répétant sa présentation avec un proche.

Les questions/réponses

À la suite de la présentation du candidat, le jury pose un ensemble de questions à afin de vérifier qu’il est bien l’auteur de la candidature de VAE, et qu’il maîtrise les compétences décrites.

Les questions régulièrement posées par le jury peuvent être :

  • Pourquoi avoir choisi spécifiquement ce diplôme plutôt qu’un autre ?
  • Que peut vous apporter cette VAE dans votre parcours professionnel et personnel ?
  • Vous avez indiqué maîtriser la compétence X à travers l’activité Y, pouvez-vous nous en dire plus ?
  • Pouvez-vous nous indiquer quelles sont les qualités requises pour cette activité ?
  • Pensez-vous maîtriser l’ensemble des compétences demandées ? Plus particulièrement et au vu du référentiel de certification, quelle(s) compétence(s) pensez-vous le mieux maîtriser / le moins bien ?
  • Par rapport au métier X, quelles sont les compétences développées grâce à l’activité Y ?
  • Pouvez-vous décrire une situation ou la compétence X a été mise en pratique ?

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

Résultats de l’oral d’une VAE

Après l’entretien, le jury a le choix entre une délibération immédiate pour indiquer au candidat s’il valide ou non sa VAE immédiatement, ou bien une délibération ultérieure. Dans ce cas, le candidat obtiendra ses résultats sous trois semaines en moyenne.

Il existe trois cas de figure dans la décision finale du jury.

  1. La VAE est validée dans son entièreté : le candidat valide dans sa totalité sa VAE (environ 40 % à 50 % des cas), il obtient donc le diplôme visé qui a la même valeur qu’un diplôme obtenu au cours d’un parcours scolaire de formation.
  2. La VAE est partiellement validée : le jury ne valide que partiellement le diplôme préparé par le candidat (environ 30 % à 40 % des cas). Cela signifie que le candidat ne possèdent pas l’ensemble des compétences demandées par le diplôme visé. Dans cette situation, le candidat a alors plusieurs solutions pour valider dans son entièreté sa VAE :
    1. réaliser une formation complémentaire pour valider l’ensemble des blocs de compétences ;
    2. entreprendre une nouvelle activité pour développer les compétences manquantes à travers cette nouvelle expérience ;
    3. rédiger des travaux supplémentaires demandés ou non par le jury (mémoire, rapports, press book, …).
  3. La VAE n’est pas validée : si le jury émet un refus de validation (ce qui est assez rare : dans 10 % à 20 % des cas), le candidat pourra retenter sa chance l’année suivante en sélectionnant par exemple un diplôme plus en adéquation avec ses compétences réelles.

Conseils méthodologiques pour l’oral d’une VAE

Pour mettre toutes les chances de son côté lors du jour J, le candidat peut suivre ces conseils afin de se préparer au mieux à cette épreuve finale.

Avant l’entretien

Avant l’entretien, le candidat peut se préparer de plusieurs façons.

  • La première étape sera de préparer la partie présentation de l’oral. Le candidat doit s’entraîner à présenter sa formation, son parcours professionnel, et expliquer son intérêt à réaliser une VAE, le tout en 10 à 15 minutes.
  • Pour une préparation efficace, il peut rédiger de façon synthétique les informations générales avant de les énoncer à un proche en se chronométrant.
  • Conseil : attention, se chronométrer en récitant son texte de présentation dans sa tête risque d’indiquer un temps erroné. L’intérêt est ici de réciter son texte à haute voix avec un proche ou seul, pour connaître le vrai temps de sa présentation.
  • Avant l’entretien, le candidat doit également relire le référentiel de certification pour avoir en tête les compétences demandées par la VAE qu’il s’apprête à valider.

Pendant l’entretien

  • Au cours de l’entretien, le candidat ne doit pas uniquement réciter le contenu de son livret 2 que le jury connait déjà. Le but est d’apporter des précisions quant à son projet et par rapport aux activités exercées.
  • Le candidat se doit également de rester honnête dans ses réponses sans inventer des compétences qu’il n’aurait pas : le jury de professionnels saurait les repérer rapidement et la sanction pourrait être forte.
  • Le candidat doit néanmoins éviter les détails inutiles et rester dans une explication synthétique. Pour rappel, l’entretien ne dure qu’entre 30 minutes et 1 heure, les réponses ne doivent donc pas prendre chacune 10 minutes.

Le jour de l’entretien

Le jour de l’entretien, le candidat doit présenter :

  • sa carte d’identité ;
  • sa convocation ;
  • son livret 2 de sa VAE

Il est attendu du candidat que celui-ci se présente dans une tenue correcte et qu’il emploie un vocabulaire professionnel.

 

L’oral face au jury est donc la dernière étape avant la validation totale ou partielle d’une VAE. Le candidat doit s’y préparer correctement afin de mettre toutes les chances de son côté.

Si le but du jury est de vérifier la véracité des éléments avancés par le candidat, celui-ci doit se servir de cet entretien pour affiner ses explications et apporter de nouveaux éléments argumentatifs qui prouvent qu’il a bien le niveau pour le diplôme préparé.

Qu’est-ce que l’oral final d’une VAE ?

L’oral final d’une VAE est la dernière étape avant l’éventuelle validation du diplôme. Cet entretien consiste à vérifier les compétences du candidat selon les activités que celui-ci dit avoir menées.

Qui est le jury lors d’un oral de VAE ?

Le jury d’une VAE peut être composé de professionnels et de professeurs.

Quel est le délai de réponse d’un oral de VAE ?

Le jury a le choix entre donner le résultat immédiatement à la fin de l’oral ou transmettre la réponse par courrier. Il faudra alors attendre en moyenne trois semaines pour connaître la décision.

Combien de temps dure l’oral final d’une VAE ?

L’oral dure en moyenne entre 30 minutes et 1 heure. Jusqu’à 2 heures pour certaines hautes qualifications (master ou doctorat).

Combien y a-t-il de personne dans le jury d’un oral VAE ?

Le jury d’une VAE est le plus souvent constitué de 4 à 8 personnes.

Cet article est-il utile ?
Gaspard Claude

Gaspard est rédacteur pour Scribbr. Il était étudiant en journalisme, puis en Sciences Politiques il y a peu. Il tente d’aider au mieux les étudiants à travers des articles pédagogiques utiles et clairs.