Tout savoir sur la section “discussion” de l’article scientifique

La discussion est la dernière partie d’un article construit en suivant la structure IMRAD.
Particulièrement utilisée dans le domaine des sciences dures, cette partie s’articule avec les sections précédentes, dont elle fait l’analyse et le bilan.

Dans cet article, nous vous donnons les clés pour comprendre le rôle de la discussion, la rédiger et la construire correctement.

Besoin d’aide ?
Scribbr offre un service de relecture et correction pour vous aider à soumettre un article prêt pour publication.

Qu’est ce que la partie “discussion” de l’article scientifique ?

La discussion de l’article scientifique expose un raisonnement important : elle analyse les données collectées par les études menées. Elle constitue la dernière étape de la structure dite “IMRAD” (Introduction, Méthodologie, Résultats, And [et], Discussion).

Attention ! Cette section est uniquement analytique : aucune nouvelle information ne doit y apparaître. La méthodologie, les données et résultats de la recherche sont présentés dans les parties précédentes, et doivent donc déjà être connus du lecteur.

Le rôle de la discussion

La discussion est l’une des dernières étapes de l’article scientifique : elle permet d’analyser et d’interpréter les résultats des études menées. Son raisonnement est directement en lien avec la question de recherche à laquelle elle donne des éléments de réponse.

C’est dans cette partie que l’originalité de la recherche est montrée par rapport à d’autres recherches et à partir des références bibliographiques qu’elle peut contenir. Enfin, elle peut aussi être le lieu de nouvelles questions ou pistes de recherches à explorer.

La taille de la discussion d’un article scientifique

La discussion de l’article scientifique fait généralement 20 % à 40 % de l’article. Sa taille dépend du nombre de données à discuter afin de délivrer les éléments de réponse à la question de recherche.

Dans certains cas, la discussion peut faire office de conclusion. Si c’est le cas, elle sera plus développée qu’une discussion suivie d’une partie conclusion

La place de la section “discussion” dans l’article scientifique

La section “discussion” se situe à la fin du raisonnement, après les parties dédiées à l’introduction, la méthodologie et les résultats.

C’est la suite logique des sections précédentes qui présentent les informations sans leur donner d’interprétation.

Rédiger la discussion de l’article scientifique

Pour bien rédiger la discussion de l’article scientifique, il est important de construire une structure adaptée au contenu, tout en évitant quelques erreurs et en adoptant un style de rédaction scientifique

La discussion de l’article scientifique : sa structure

Il n’existe pas de structure fixe ou pré-établie pour la section des résultats. Les sous-sections, si elles sont autorisées par la revue scientifique, sont librement organisées par l’auteur.

Selon le sujet et les choix de l’auteur, les sous-sections peuvent être organisées :

  • de manière hiérarchique : les résultats les plus significatifs peuvent être interprétés en premier, pour ensuite passer aux éléments plus secondaires
  • dans l’ordre des études (expériences, recherches) menées : si plusieurs études sont menées, chaque sous-section être dédiée à l’analyse d’une étude.
  • par thématique : les sous-sections de la discussion peuvent correspondre à des thématiques précises (organisation chronologique, spatiale, séparation des causes et des effets, etc.).
Attention ! La section “discussion” comporte généralement peu de graphiques, de tableaux ou de figures. Ces dernières sont surtout réservées à la partie des résultats qui présente de nombreuses données et informations.
Exemple
Voici un exemple, tiré de l’article « Évolution de la mortalité au cours de la transition du socialisme planifié au capitalisme d’État à Shanghai ». La discussion de cet article est divisée en 5 parties, chacune s’appuyant sur des résultats différents :1 – Comparaison des schémas de mortalité à Shanghai, en Europe de l’Est et en Russie
2 – Explication de la mortalité liée aux réformes à Shanghai
3 – Une mortalité peu liée aux réformes à Shanghai
4 – Caractère transitoire de la mortalité liée au réformes à Shanghai
5 – Les limites de l’étude

Le style de rédaction

Le style de rédaction de la discussion doit s’aligner au style de l’article scientifique. Puisqu’elle peut comporter un nombre conséquent d’analyses et d’interprétations, il est important d’amener les informations de manière claire et précise.

Par exemple, une interprétation complexe sera plus facile à comprendre si elle est divisée en plusieurs phrases courtes et simples. Les mots de transition tels que “tout d’abord”, “pourtant”, “donc”, “de plus” rendront les démonstrations plus fluides et organisées.

Astuce : pour éviter les répétitions excessives de certains termes qui peuvent altérer le style de l’article, il est possible de faire l’usage de synonymes. Par exemple : « La réaction de la chlorophylle face à la couleur verte nous permet de comprendre que celle-ci n’absorbe pas toutes les couleurs de la lumière. En effet, ce pigment présent dans les plantes assimile surtout le rouge et le bleu, et demeure neutre face aux autres nuances du spectre lumineux. »

Les erreurs à éviter

Dans toute discussion, quelques erreurs sont à éviter :

  • présenter une discussion désorganisée et sans hiérarchisation.
  • surcharger cette partie, alors qu’elle doit demeurer équilibrée par rapport au reste de l’article.
  • porter trop d’intérêt aux informations peu pertinentes, alors qu’elle doivent être présentées de manière secondaire.
  • analyser les résultats sans les relier à la question de recherche et sans mentionner leurs apports.

Éviter ces quelques erreurs rendra la discussion plus compréhensible et mettra en valeur la pertinence de son contenu.

Faites corriger votre document par des experts

Des correcteurs académiques relisent et corrigent votre dissertation en se focalisant sur :

  • Le style académique
  • Les fautes de français
  • La clarté et logique de vos propos

Plus d'informations

Exemple de discussion d’article scientifique

Voici un exemple de discussion en entier, issu de l’article « Évolution de la mortalité au cours de la transition du socialisme planifié au capitalisme d’État à Shanghai » disponible en ligne.

La discussion se situe à la page 19 : https://www.cairn.info/revue-population-2015


Télécharger l’exemple

Qu’est-ce que la discussion de l’article scientifique ?

C’est la dernière section de la structure dite “IMRAD” : elle analyse les données collectées par les études. Pour cela, elle s’appuie sur les résultats présentés dans la section qui la précède.

Quelle est la structure de la section “discussion” de l’article scientifique ?

La discussion ne possède pas de structure pré-définie. Sa construction dépend des choix de l’auteur et de la revue. Quand l’utilisation de sous-sections est autorisée par la revue, il est possible de les utiliser pour mieux hiérarchiser son contenu. Ces séparations peuvent être de différentes natures :

  • de manière hiérarchique : les résultats les plus significatifs peuvent être interprétés en premier, pour ensuite passer aux éléments plus secondaires
  • dans l’ordre des études (expériences, recherches) menées : si plusieurs études sont menées, chaque sous-section être dédiée à l’analyse d’une étude.
  • par thématique : les sous-sections de la discussion peuvent correspondre à des thématiques précises (organisation chronologique, spatiale, séparation des causes et des effets, etc.)
Quelle est la place de la discussion dans l’article scientifique ?

Dans l’article scientifique, la discussion se place avant la conclusion, et après les étapes d’introduction, de méthodologie et de résultats.

Quelle est la taille de la discussion de l’article scientifique ?

La taille de la section “discussion” est variable, mais fait généralement 20 % à 40 % de l’article. Elle dépend du nombre de résultats et d’informations à analyser. Pour la rendre plus facile à lire, il est possible de la diviser en sous-sections pour organiser son contenu.

Cet article est-il utile ?
Chloé Leterme

Chloé est rédactrice pour la partie “articles scientifiques” de Scribbr. Encore étudiante en lettres modernes il y a peu, elle partage ses connaissances du monde universitaire avec pédagogie afin d’aider au mieux les étudiants et doctorants.

Laissez un commentaire