Les types d’articles scientifiques : guide indispensable

Avant d’entamer tout travail de recherche, de lecture ou de rédaction scientifique, il est utile de connaître les différents types d’articles scientifiques. Il en existe plusieurs :

  • l’article de recherche ;
  • l’article de synthèse ;
  • la note de recherche ;
  • la lettre à l’éditeur ;
  • la revue systématique ;
  • la méta-analyse ;
  • le cas clinique.

Pour bien les comprendre et les différencier, nous avons décidé de créer un guide spécial.

Important : pour tous les types d’articles scientifiques, un niveau académique et linguistique élevés sont attendus. Scribbr peut vous aider en relisant et corrigeant votre article !

L’article scientifique : son rôle

Rôle principal des articles scientifiques

Un article scientifique est une publication écrite d’un chercheur, expert, doctorant ou scientifique, le plus souvent au sein d’une revue scientifique ou d’un ouvrage collectif.

Tout article scientifique est une transmission d’informations qui peut avoir plusieurs objectifs :

  • partager une découverte ;
  • croiser plusieurs informations ;
  • transmettre les résultats d’une avancée ;
  • générer une synthèse d’observations croisées (afin de comparer plusieurs résultats) ;
  • rendre compte d’une expérimentation ou une nouvelle technique ;
  • créer un nouvel objet pédagogique.

Avant d’être publiés, les articles scientifiques sont évalués par un comité scientifique. Une fois publiés, ils peuvent servir de référence bibliographique pour d’autres recherches et ainsi faire avancer la science.

Anecdote : d’après le Planetoscope, environ 5000 articles scientifiques seraient publiés par jour dans le monde, soit plus d’un milliard par an ! Les pays les plus actifs en terme de publication seraient la Chine et les États-Unis.

Quel type d’article scientifique pour quel usage ?

Les types d’articles scientifiques sont très variés. Ils s’adaptent aux demandes, au niveau et au profil des lecteurs.

Pour la découverte d’un domaine
  • article de synthèse
  • article de recherche (dans une revue vulgarisatrice)
Pour se spécialiser et apprendre à propos d’un sujet
  • article de recherche
  • note de recherche
Pour découvrir des opinions
  • lettre à l’éditeur
Pour avancer davantage dans le concret
  • cas clinique
  • article de revue systématique
  • méta-données

Les principaux types d’articles

Ces articles scientifiques sont les plus communs. Ils représentent une grande part des articles rédigés, publiés et cités dans les bibliographies d’autres articles.

L’article de recherche

L’article de recherche est l’article scientifique le plus répandu. Son objectif est d’énoncer une avancée scientifique dans un domaine de recherche précis. Il vise donc l’originalité et la nouveauté à travers les résultats qu’il transmet. Sa publication peut avoir lieu avant ou après une recherche, et cette dernière répond à certains codes de rédaction. Il comporte souvent des illustrations comme des tableaux ou des schémas.

On le retrouve sous d’autres termes :

  • original research ;
  • article expérimental ;
  • data paper ;
  • article théorique.
Exemples d’articles de recherche

Corradi Federico, « L’image de l’auteur dans l’œuvre de La Fontaine », Le Fablier, Revue des Amis de Jean de La Fontaine, n°20, 2009, pp. 95-100. Lire l’article.

Bacon Lily et Rajotte Thomas, « Réflexions portant sur le développement d’un programme de mathématiques pour les communautés d’Ivujivik et Puvirnituq au Nunavik », Études Inuit Studies, vol. 40, n°2, 2016, pp. 71–91. Lire l’article.

Gauthier Yvon, « De l’observateur local à l’observateur transcendantal, De Kant et Husserl aux fondements de la physique contemporaine », Philosophiques, vol. 46, n°1, printemps 2019, pp. 155–177. Lire l’article.

L’article de synthèse

L’article de synthèse est un état de l’art, c’est-à-dire une mise au point dans un domaine particulier. Il réalise un bilan sur les recherches et connaissances déjà acquises. Même s’il ne propose pas de nouvelles avancées (contrairement à l’article de recherche par exemple), il demeure tout de même original et peut proposer de nouvelles pistes. Ce type d’article se démarque des autres par une bibliographie longue et variée.

Dans le milieu de la recherche, l’article de synthèse peut aussi être appelé :

  • review paper ou Review ;
  • revue narrative ;
  • revue bibliographique ;
  • revue de littérature ;
  • article de revue ;
  • revue de synthèse générale ;
  • revue générale.
Exemples de revues de synthèse

Nicolas Arnaud, « Pour une perspective communicationnelle et pratique de la compétence collective », Communication et organisation, 50 | 2016, pp. 215-244. Lire l’article.

Pasturel Alain, Jakse Noël, Jarry Philippe, « Apports de l’ingénierie quantique des métaux liquides à la compréhension de leur solidification », SF2M info, décembre 2013, pp.17-24. Lire l’article.

Malher X.1 , Magdelaine P.2 , Duclos M.J.3, « Diversité et résilience dans les filières avicoles », Innovations Agronomiques 68 (2018), 2018, pp. 107-127. Lire l’article.

Anecdote : la “Mini Review” (ou Short topic review) est une forme d’article de synthèse miniature. Cette forme est davantage utilisée dans les pays anglo-saxons que dans les pays francophones. Elle ne peut pas dépasser un nombre restreint de pages et doit résumer un sujet ou une thèse de manière claire en quelques paragraphes.

Par exemple : Yin, J., Pollock, C. & Kelly, K., « Mechanisms of cancer metastasis to the bone », Cell Res, n°15, 2005, pp. 57-62. Lire l’article

La note de recherche

La note de recherche est liée à un domaine plus expérimental. Ce type d’article se base sur les connaissances d’un domaine pour proposer une spécialisation, souvent issue d’une expérience scientifique. La note de recherche peut être accompagnée d’un article de recherche plus complet.

Généralement plus courte qu’un article de recherche, la bibliographie de la note de recherche est souvent très fournie. L’article comporte toutefois moins d’illustrations et propose un style clair et compréhensible.

Exemples de notes de recherche

Houdayer, Hélène. « Note de recherche. La marge en cause dans le discours de toxicomanes », Déviance et Société, vol. 25, n°1, 2001, pp. 99-110. Lire l’article.

Durand, Cédric. « L’envers de l’économie numérique : un capitalisme intellectuel monopoliste », Note de recherche IFRIS, n°7, février 2018, 13 p. Lire l’article.

Rot, Gwenaële, « Le travail dans le cinéma. Note de recherche », Raison présente, n°162, 2007, pp. 7-17. Lire l’article.

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

Les autres types d’articles spécifiques

Contrairement aux articles de recherche, de synthèse et aux notes de recherche, certains types d’articles sont moins répandus. En effet, ils sont propres à un domaine scientifique unique et s’adressent parfois à un public ciblé.

La lettre à l’éditeur

On retrouve souvent ce type d’article sous le nom de Letter to the Editor. Bien qu’il en porte le nom, il n’a pas la forme épistolaire d’une lettre : il s’agit bel et bien d’un article possédant des codes de rédaction propres au monde de la recherche scientifique !

Surtout présent dans le domaine de la médecine, il permet d’exprimer des points de vue et des prises de position. Il s’agit d’une forme assez récente d’article scientifique, encore peu répandue. La publication d’une lettre à l’éditeur permet de remettre en cause certains faits récemment publiés, de discuter une thèse, de débattre et d’argumenter certaines idées.

Exemples de lettres à l’éditeur

Bucher, Bernadette, « Lettre à l’éditeur », L’Homme, tome 32, n°122-124 : La Redécouverte de l’Amérique, 1992, pp. 407-408. Lire l’article.

« Lettre à l’éditeur », Travailler, vol. 13, n°1, 2005, pp. 135-140. Lire l’article.

Barrier, Philippe, « Lettre à l’éditeur, à propos et autour de l’article : ASCID : Le noyau central de douze facteurs expliquant la conduite en éducation thérapeutique du patient par Dieudonné Leclercq », EDP Science, 2011, 2 p. Lire l’article.

Anecdote : ce type d’article s’appelle “lettre à l’éditeur” car il inclut la notion d’adresse d’un chercheur à un autre. En effet, la lettre à l’éditeur est un type d’article qui se focalise davantage sur les chercheurs que sur les faits scientifiques. On dit alors qu’il est “researcher-centered” là où les autres types d’articles sont plutôt “research-centered”.

La revue systématique

La revue systématique, ou systematic review en anglais, répond à une question. Sa méthode de rédaction et de recherche et très rigoureuse, car elle doit analyser et synthétiser plusieurs données scientifiques. Elle propose donc une vue d’ensemble de plusieurs résultats d’études scientifiques répondant à une même questions.

Elle possède plusieurs étapes : une phase de question et de protocole, et une phase de synthèse et de discussion liée aux résultats.

Exemples de revue systématique

Campo, Mickaël, et al. « Promotion de l’activité physique chez les seniors. Revue systématique des programmes d’intervention centrés sur les barrières affectives », Staps, vol. 110, n°4, 2015, pp. 115-127. Lire l’article.

Belotte-Laupie, Lorraine et al., « Dysfonctionnement de l’appareil manducateur et malocclusions : existe-t-il une relation ? », Revue d’Orthopédie Dento-Faciale, vol. 45, n°2, juin 2011, pp. 197-206. Lire l’article.

Doudou, Halidou et al., « Supplémentation en spiruline dans le cadre de la réhabilitation nutritionnelle : revue systématique », Revue d’Épidémiologie et de Santé Publique, vol. 56, n°6, pp. 425-431. Lire l’article.

La méta-analyse

La méta-analyse (meta-analysis en anglais) est similaire à la revue systématique. La différence se situe au niveau de la recherche des résultats : elle propose une analyse statistique qui combine les données de nombreux articles et publications.

Son résultat est donc original car elle établit un panorama unique de résultats qui révèle des tendances, et permet d’avoir une vision globale à propos d’une thématique, d’une expérience ou question. Les domaines les plus régulièrement concernés par les méta-analyses sont ceux du climat, de l’écologie et de la santé.

Exemples de méta-analyses

Delmotte, P. et al., « VEGF et survie des patients atteints d’un cancer pulmonaire. Revue systématique avec méta-analyse », Revue des maladies respiratoires, n°19, octobre 2002, pp. 577-584. Lire l’article.

Ngaroua et al. « Incidence des infections du site opératoire en Afrique sub-saharienne: revue systématique et méta-analyse », The Pan African medical journal, vol. 24, juin 2016. 10 p. Lire l’article.

Philipsborn, Rebecca et al., « Climatic Drivers of Diarrheagenic Escherichia coli Incidence: A Systematic Review and Meta-analysis », The Journal of Infectious Diseases, vol. 214, july 2016, pp. 6-15. Lire l’article.

Le cas clinique

Le cas clinique est un type d’article avant tout basé sur une observation. Souvent retrouvé dans le domaine de la santé (médecine, psychologie, etc.), il transmet le compte-rendu d’un fait ou d’une manifestation observée chez les patients.

Exemples de cas clinique

Ghilain, Jean-Michel et al., « Colite lymphocytaire associée à la prise de lansoprazole », Gastroentérologie Clinique et Biologique, vol. 24, n°10, novembre 2000, p. 96. Lire l’article

Taillé, C., « Cas clinique n° 6 : Un asthme avec obstruction bronchique persistante, Revue des Maladies Respiratoires Actualités », vol. 9, n°1, mars 2017, pp. 43-48. Lire l’article

Cet article est-il utile ?
Chloé Leterme

Chloé est rédactrice pour la partie “articles scientifiques” de Scribbr. Encore étudiante en lettres modernes il y a peu, elle partage ses connaissances du monde universitaire avec pédagogie afin d’aider au mieux les étudiants et doctorants.

Laissez un commentaire