Comment déterminer la qualité d’un article scientifique ?

Dans le cadre théorique de votre thèse ou de votre mémoire, vous confirmer ou infirmer vos hypothèses à l’aide d’articles scientifiques dans votre revue de littérature. Il s’agit de consulter des études antérieures sur votre sujet. Ces études sont souvent publiées sous la forme d’articles scientifiques dans des revues (publications scientifiques).

La qualité d’un article scientifique, pourquoi c’est important ?

Plus les articles scientifiques que vous utilisez dans votre revue de littérature seront de bonne qualité, plus votre propre recherche sera solide. Si vous utilisez des articles qui ne font pas autorité, vous courrez le risque de tirer des conclusions infondées nuisibles à votre mémoire ou thèse. Votre superviseur vérifiera toujours les sources des conclusions que vous tirez.

Nous utiliserons un exemple pour expliquer comment vous pouvez juger de la qualité d’un article scientifique. Nous nous baserons sur l’article suivant :

Article utilisé comme exemple

Perrett, D. I., Burt, D. M., Penton-Voak, I. S., Lee, K. J., Rowland, D. A., & Edwards, R. (1999). Symmetry and Human Facial Attractiveness. Evolution and Human Behavior20, 295-307. Consulté sur http://www.grajfoner.com/Clanki/Perrett%201999%20Symetry%20Attractiveness.pdf

Cet article traite du lien possible entre la symétrie faciale et attractivité d’un visage humain.

Vérifier la qualité d’un article scientifique en 5 étapes

1. Où l’article scientifique a-t-il été publié ?

La revue (ou la publication scientifique) dans laquelle l’article scientifique est publié témoigne de la qualité de l’article. Les revues sont classées dans la Journal Quality List (JQL). Si la revue que vous utilisez est bien classée dans la JQL, alors vous pouvez supposer que l’article est de bonne qualité.

Si une revue n’est pas listée sur la Journal Quality List, faites une recherche sur Google. Cela vous permettra d’en savoir plus sur la qualité de la revue.

Exemple

L’article de l’exemple est publié par la revue Evolution and Human Behavior. Cette revue n’est pas répertoriée dans la Journal Quality List, mais d’après nos recherches sur Google, il semble que de nombreuses sources la présentent néanmoins comme l’une des meilleures revues en psychologie (cf. Classement des revues sur http://www.ehbonline.org/ et facteur d’impact sur http://www.impactfactorsearch.com/IF.html). La qualité de la source semble ainsi assez bonne pour qu’on l’utilise.

2. Qui est l’auteur de l’article scientifique ?

L’étape suivante consiste à déterminer l’auteur de l’article scientifique.

  • Que savez-vous de la personne qui a écrit cet article scientifique ?
  • L’auteur a-t-il de nombreuses recherches à son actif dans ce domaine ?
  • Que disent les autres de cet auteur ?
  • Quels sont les antécédents de l’auteur de l’article scientifique ?
  • Dans quelle université l’auteur travaille-t-il ? Cette université a-t-elle une bonne réputation ?
Exemple

L’auteur principal de l’article (Perrett) a déjà réalisé de nombreuses recherches dans le domaine, y compris des études antérieures sur les prédicateurs de l’attractivité. Penton-Voak, l’un des autres auteurs, a également contribué à ces études. En 1999, Perrett et Penton-Voak étaient tous deux professeurs à l’Université St Andrews, au Royaume-Uni. Cette université fait partie des 100 meilleures universités du monde. On trouve moins d’informations sur les autres auteurs. Il est possible qu’il s’agisse d’étudiants qui assistent les professeurs.

3. Quelle est la date de publication de l’article scientifique ?

En quelle année l’article scientifique a-t-il été publié ? Plus l’étude est récente, mieux c’est. Si l’étude semble relativement ancienne, il vaut mieux vérifier s’il existe des études complémentaires menées à sa suite. L’auteur pourrait avoir continué ses recherches et publié des résultats plus utiles.

Un conseil : si vous recherchez un article dans Google Scholar, cliquez sur « Depuis 2016 » dans la colonne de gauche. Si vous ne trouvez rien (de plus), sélectionnez « Depuis 2015 ». Si vous élargissez ainsi le périmètre de recherche progressivement, vous trouverez les études les plus récentes.

Exemple

L’article de l’exemple a été publié en 1999. Cela n’est pas extrêmement vieux, mais il existe probablement quelques études complémentaires réalisées depuis. Ainsi, j’ai rapidement trouvé sur Google Scholar un article de 2013, traitant d’une étude sur l’influence de la symétrie dans l’attractivité des visages chez les enfants. L’article de 1999 peut probablement servir de base pour lire sur le sujet, mais il est conseillé de creuser les évolutions plus récentes des recherches sur l’influence de la symétrie sur l’attractivité des visages.

4. Que disent les autres chercheurs à propos de l’article scientifique ?

Identifiez les experts de votre domaine de recherche. Soutiennent-ils les conclusions de l’étude, ou se montrent-ils critiques ?

Exemple

En cherchant sur Google Scholar, je constate que l’article a été cité au moins 325 fois ! Cela signifie que l’article est mentionné dans au moins 325 autres articles. Si je regarde les auteurs des autres articles, je vois qu’il s’agit d’experts du domaine de recherche. Les auteurs qui citent l’article ne le critiquent pas et, au contraire, s’appuient sur ces conclusions.

5. Déterminez la qualité de l’article scientifique

Faites le bilan : combien de points l’article a-t-il marqué par rapport aux critères ci-dessus ? Sur cette base, vous pouvez déterminer la qualité de l’article.

Exemple

L’article de l’exemple remplit tous les critères avec un niveau « raisonnable ». On peut donc considérer l’article comme étant de bonne qualité, et qu’il est donc utile, par exemple, dans une revue de littérature. Cependant, comme l’article est déjà relativement ancien, il semble judicieux d’aller chercher des études plus récentes.

Cet article est-il utile ?
Rayan Hasnaoui

Rayan est le responsable du marché français pour Scribbr. Il était étudiant il y a peu et il est donc au courant des attentes des établissements universitaires. Il tente d'aider au mieux les étudiants en écrivant des articles constructifs afin de partager ses connaissances.

Laissez un commentaire