L’étude de cas dans un travail de recherche

L’étude de cas dans le cadre d’un mémoire ou d’une thèse permet de collecter des informations à partir d’une l’étude précise.

Les étudiants chercheurs peuvent se servir de l’étude de cas comme une méthode analytique leur permettant de collecter des informations autour de leur sujet de recherche.

Qu’est-ce que c’est ?

L’étude de cas peut également se révéler utile pour mener un travail de recherche dans un mémoire ou une thèse. Cette méthode d’analyse qualitative permet en effet à l’étudiant de valider ou d’invalider une ou plusieurs hypothèses.

Le sujet de l’étude de cas devra donc être en lien direct avec le sujet d’étude et le problème de recherche.

La méthodologie à suivre pour une étude de cas dans un travail de recherche

La méthodologie d’une étude de cas dans un travail de recherche se divise en 4 étapes de travail :

  1. Trouver un cas à étudier.
  2. Mener l’enquête.
  3. Analyser les données.
  4. Conclure et vérifier ses hypothèses.

1. Trouver un cas à étudier

Selon le sujet que l’on étudie, l’étude de cas doit permettre d’apporter des éléments d’informations utiles pour cette recherche.

L’étude de cas doit donc avoir un rapport avec le sujet principal. L’étudiant chercheur doit également prendre en compte la faisabilité de son étude de cas.

Il doit également faire attention au temps qu’il a pour mener cette étude de cas, afin de s’assurer qu’il aura le temps de la mener à bien.

Exemple

Si l’étudiant réalise un mémoire sur l’évolution de l’attraction touristique de la ville de Paris, il pourra par exemple effectuer une étude de cas sur l’attractivité d’un monument comme la Tour Eiffel.

L’étude de cas portant sur la Tour Eiffel doit lui permettre de collecter des informations qui lui serviront pour expliquer : comment l’attractivité touristique de Paris a évolué dans le temps pour ce monument, quelle nationalité le visite le plus, y a-t-il eu des baisses de fréquentation ces dernières années.

Selon l’étudiant en début de travail, l’évolution de l’attraction de Paris s’explique presque uniquement par des causes économiques. C’est cette hypothèse que l’étude de cas devra confirmer ou infirmer.

2. Mener l’enquête pour collecter des informations

La seconde étape de la méthodologie de l’étude de cas dans un travail de recherche consiste à mener l’enquête pour collecter des informations.

L’étudiant peut ainsi établir un plan d’action, comme pour la méthode d’analyse de la recherche-action.

Il doit ainsi se demander comment il peut faire pour obtenir des renseignements sur l’entreprise ou l’institution qu’il souhaite étudier.

Pour y parvenir, l’étudiant chercheur peut par exemple :

Réaliser une recherche littéraire ou documentaire.
Réaliser des entretiens.
Collecter des documents sur l’entreprise ou l’institution qu’il étudie.
Faire une étude de documents.

Exemple

Dans le cadre du mémoire sur l’évolution de l’attraction touristique de la ville de Paris, l’étudiant cherche à collecter des informations à propos de la fréquentation de la Tour Eiffel. Il tente également de comprendre pourquoi il y eu des baisses ou des hausses de la fréquentation d’une année à l’autre.

Pour mener son enquête, l’étudiant consulte divers documents qui doivent lui apporter des éléments d’information sur l’évolution de fréquentation du lieu.

Dans un second temps, il prend rendez-vous avec un responsable de l’Office du tourisme de la ville de Paris afin d’avoir des explications sur les chiffres de fréquentation qu’il a lui-même obtenue.

3. Analyser les données collectées

La troisième étape vise à analyser l’ensemble des données collectées lors de l’enquête.

C’est cette analyse des données qui va amener cette étude de cas à devenir une étude qualitative.

Pour une étude de cas sur une entreprise, afin d’analyser une situation à partir des données qu’il a en sa possession, l’étudiant peut se servir de divers outils comme :

4. Conclure et vérifier ses hypothèses

L’ensemble des données collectées doivent aider l’étudiant à aboutir à une conclusion.

La conclusion de son étude de cas doit lui permettre d’affirmer ou d’infirmer certaines hypothèses de départ, et d’apporter des explications par rapport au sujet ou au phénomène étudié.

Exemple

Lors de l’entretien, l’étudiant à noter un élément important qu’a expliqué le professionnel : les chiffres de fréquentation de la Tour Eiffel seraient représentatifs de la fréquentation touristique générale de la ville de Paris.

Cette étude de cas lui permet ainsi d’affirmer que la fréquentation touristique de la ville de Paris varie selon un facteur économique. Mais l’étude de cas nous a permis de découvrir que ce n’était pas le seul facteur. En effet, les grèves, les mouvements sociaux, et la sécurité, peuvent impacter la fréquentation d’une ville comme Paris. Une affirmation prouvée par les chiffres de fréquentation de la Tour Eiffel.

Combien de fautes dans votre document ?

Nos correcteurs corrigent en moyenne 150 fautes pour 1 000 mots. Vous vous demandez ce qui sera corrigé exactement ? Déplacez le curseur de gauche à droite !

Faites corriger votre document

Exemple complet

Vous trouverez ici un exemple complet d’étude de cas dans le cadre d’un travail de recherche.

Télécharger l’exemple d’étude de cas

L’étude de cas dans un travail de recherche est ainsi utile pour collecter par soi-même des informations.

Cet outil analytique permet de développer son sens analytique et d’acquérir des connaissances sur le sujet général que l’on traite, grâce à l’analyse d’un cas précis.

Cet article est-il utile ?
Gaspard Claude

Gaspard est rédacteur pour la partie "méthodologie et recherche" de Scribbr. Il était étudiant en journalisme, puis en Sciences Politiques il y a peu. Il tente d’aider au mieux les étudiants à travers des articles pédagogiques utiles et clairs.

Un commentaire

Gaspard Claude
Gaspard Claude (Scribbr-team)
11 février 2020 à 11:57

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à commenter si vous avez des questions :).

Laissez un commentaire

Please click the checkbox on the left to verify that you are a not a bot.