Le guide d’entretien : définition, caractéristiques, structure et exemple

Pour un étudiant ou un professionnel qui souhaite réaliser un entretien de recherche, le guide d’entretien (aussi appelé “grille d’entretien”) s’avère être un outil efficace.

Formes, structures et types des questions : l’article présente le guide d’entretien en donnant la définition et les caractéristiques principales de cet outil.

Le guide d’entretien : définition générale

Le guide d’entretien est un document qui regroupe l’ensemble de vos questions à poser ou vos thèmes à aborder lors d’une entrevue. Il est structuré selon le type d’entretien que vous souhaitez mener (entretien directif, semi-directif ou non directif).

« Dans le cadre de notre thèse, nous avons réalisé des entretiens à Paris et à Cordoue (un terrain qui venait en point d’éclairage du cas central parisien), à partir d’un guide général visant à référencer les principales thématiques à aborder et les questions à poser aux acteurs. Dans une démarche semi-directive, ce guide d’entretien n’a pas été utilisé de manière systématique ou linéaire, mais s’est avéré utile pour orienter et rythmer les discussions. » (Nez, 2011)

Plus qu’une simple liste d’interrogations, le guide d’entretien a pour but de fournir un cadre général ordonné à l’entretien.

Il est surtout utilisé dans la phase de préparation d’un entretien semi-directif et directif, car les entretiens non directifs ne nécessitent pas particulièrement de guide d’entretien.

Les caractéristiques du guide d’entretien

Le guide d’entretien peut prendre la forme d’une succession de questions inscrites dans un document.

Pour plus d’efficacité, celui-ci peut être rédigé sous forme de tableau, c’est pour cela qu’on utilise parfois le terme de “grille d’entretien”. Une colonne est réservée aux thèmes généraux et une autre est dédiée aux questions.

Dans un guide d’entretien, les questions sont souvent ordonnées selon la technique du sablier (ou de l’entonnoir) : de la question la plus générale (simple) à la question la plus précise (compliquée).

Utilisation

Le guide d’entretien peut être utilisé :

Le contenu du guide d’entretien

Le guide d’entretien est constitué de trois parties :

  1. Introduction et présentation : présentation du travail de recherche et de son thème, explication de ce que l’entretien doit apporter à ce travail.
  2. Coordonnés de la personne interrogée : nom, prénom, sexe, âge et profession.
  3. Liste de questions : écrire les questions à poser et les thèmes auxquels celles-ci se réfèrent.

En résumé

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

La forme des questions dans un guide d’entretien

Dans un guide d’entretien, les questions peuvent prendre une forme, une structure, ou un type différent.

Les questions du guide d’entretien peuvent prendre deux formes différentes :

  1. Une forme semi-structurée ou structurée.
  2. Une forme non structurée.

1. Forme semi-structurée et structurée : le questionnaire

Ce modèle de guide d’entretien est utilisé pour mener un entretien directif ou semi-directif.

Pendant un entretien semi-directif, vous pouvez changer l’ordre des questions du questionnaire et ajouter d’autres questions.

Pour un entretien directif, vous devez impérativement conserver l’ordre et la structure exacte des questions.

2. Forme non-structurée : liste de questions et/ou sujets

Si vous avez fait le choix de réaliser un guide d’entretien pour un entretien non directif, c’est ce modèle qu’il faut utiliser.

Il s’agit d’une liste de sujets ou thèmes généraux ne doit présenter aucune question détaillée : n’y indiquez que des idées de questions à poser si nécessaire pendant l’entretien.

L’ordre des questions

Avant de se lancer dans la rédaction de votre guide d’entretien, il faut penser à l’ordre dans lequel poser les questions.

L’ordre de celles-ci peut influencer les réponses de la personne interrogée. Il ne faut donc pas négliger cette étape.

Les questions peuvent être organisées de trois façons différentes :

  • Option 1 : De la question la plus générale à la plus difficile (technique du sablier)
Exemple

Dans le cadre d’un mémoire sur le réchauffement climatique, cette option reviendrait à s’interroger sur le phénomène global (la pollution) pour tendre vers un aspect particulier de cette pollution (gaz d’échappement des voitures).

  • Option 2 : Une séquence chronologique pour une situation précise.
Exemple

Toujours pour un mémoire sur le réchauffement climatique, les questions pourraient servir à étudier les changements causés par ce phénomène, de l’an 2000 à aujourd’hui.

  • Option 3 : D’un problème, d’une cause, d’un effet, jusqu’aux solutions possibles.
Exemple

Pour un mémoire sur le réchauffement climatique, le questionnaire s’intéresserait dans ce cas aux conséquences de ce phénomène, pour se diriger ensuite vers ses solutions.

Le type de questions

Le type des questions ne sera pas le même si vous menez un entretien directif, semi-directif ou non directif. Il en existe deux types :

  1. Les questions ouvertes.
  2. Les questions fermées.

1. Les questions ouvertes

Les questions ouvertes sont utilisées pour un entretien semi-directif ou non directif. Le répondant à plus de liberté pour répondre à une question factuelle (qui interroge un fait établi) ou d’opinion (qui interroge un point de vue).

Question factuelle : Quels éléments nous permettent d’affirmer que le réchauffement climatique est une réalité ?
Réponse : De nombreux faits et arguments peuvent être développés.

Question d’opinion : Que pensez-vous du réchauffement climatique ?
Réponse : L’enquêté peut prendre le temps d’exprimer son point de vue.

Avantages Limites
Les questions ouvertes permettent d’obtenir des informations plus précises. C’est utile pour comprendre le fond d’un sujet ou d’un phénomène. Les questions ouvertes ne permettent pas de mettre en place une analyse statistique des réponses. Lors d’un entretien, si l’enquêteur fait le choix de poser que des questions ouvertes attendant des réponses longues, il pourra poser moins de questions à son interlocuteur.

2. Les questions fermées

Les questions fermées sont utilisées pour mener un entretien directif. La possibilité de réponses est limitée le plus souvent à OUI/NON ou des choix pré-définis pour un QCM.

Question OUI/NON : Le réchauffement climatique est-il une réalité ?
Réponse :
1. Oui.
2. Non.

QCM : Quelle est l’industrie la plus polluante sur terre ?
Réponse :
1. L’industrie automobile.
2. L’industrie du textile.
3. L’industrie agroalimentaire.

Avantages Limites
Les questions fermées permettent d’obtenir de réponses précises. Plus petites, elles s’avèrent pratiques pour poser un plus grand nombre de questions.

Cela permet de poser un plus grand nombre de questions. Lors d’un entretien directif, il est alors plus facile d’établir une analyse statistique pour comparer les réponses aux différents entretiens.

Qui dit questions courtes dit aussi réponses courtes. Ce type de question ne vous permet pas d’étudier le fond d’un problème ou d’un phénomène.

La personne interrogée peut être frustrée de ne pas pouvoir donner l’ensemble de son point de vue (ce que l’entretien semi-directif et non directif lui permettent).

Exemple complet de guide d’entretien

Pour un mémoire sur l’évolution du réchauffement climatique depuis le début du siècle, voici trois exemples de guide d’entretien pour :

Ces exemples démontrent qu’il est possible d’aborder les mêmes thèmes dans les trois types d’entretiens. Les données informatives récoltées ne seront pourtant pas les mêmes. Il vous faudra donc réfléchir en amont aux résultats que vous voudriez obtenir pour vous aider dans votre recherche lorsque vous sélectionnez votre type d’entretien : cela aura un impact important sur la préparation du guide d’entretien.

Le guide d’un entretien directif

Pour un entretien directif, les questions doivent être fermées.

Le guide d’entretien apparaît sous forme de questionnaire ou de QCM. Il doit comporter des thèmes et des questions précises classés dans un ordre réfléchi et figé.

Pour le sujet du mémoire sur le réchauffement climatique, il est intéressant de choisir l’entretien directif pour établir une analyse statistique entre les réponses récoltées lors de plusieurs entretiens (ex : si vous interrogez vos proches).

Thèmes Questions
  • L’évolution du climat
  • Le climat se dégrade-t-il plus vite qu’au siècle précédent ?
  • Le réchauffement climatique se stabilise-t-il ?
  • La France en fait-elle assez pour produire une évolution positive du phénomène ?
  • Votre expérience
  • Ressentez-vous le réchauffement climatique ?
  • Croyez-vous les scientifiques qui alertent sur la gravité de la situation ?
  • Le phénomène est-il plus “visible” qu’au siècle précédent ?
  • Avez-vous peur de ce phénomène ?
  • Sentez-vous responsable de ce phénomène ?
  • Change-t-il votre manière de vivre ?
  • Pouvez-vous vous définir comme écologiste ?
  • Les gestes du quotidien
  • Pensez-vous que de petits gestes individuels au quotidien puissent être utiles ?
  • Effectuez-vous certains de ces gestes ?
  • Pour endiguer ce phénomène, qui doit faire des efforts, les gouvernements ou les citoyens ?
  • Le réchauffement climatique à l’avenir
  • Le phénomène du réchauffement climatique va-t-il encore se renforcer d’ici 2050 ?
  • Les mesures mises en place sont-elles efficaces ?
  • Peut-on vraiment lutter contre ce phénomène ?

Le guide d’un entretien semi-directif

Pour un entretien semi-directif, les questions du guide d’entretien doivent être ouvertes.

À travers ce type de questions, l’entretien semi-directif invite la personne interrogée à répondre plus longuement à chaque interrogation.

Si les thèmes abordés sont les mêmes que pour l’exemple de l’entretien directif, les réponses peuvent apporter plus d’informations.

L’entretien semi-directif peut-être utile si vous interrogez une personne ayant des connaissances importantes dans ce domaine.

Thèmes Questions
  • L’évolution du climat
  • Que pouvez-vous dire quant à l’évolution du climat ?
  • Comment peut-on stabiliser l’évolution de ce phénomène ?
  • Quel est le rôle de la France (positif ou négatif) dans l’évolution de ce phénomène ?
  • Votre expérience
  • En quoi ce phénomène est-il plus “visible” qu’au siècle précédent ?
  • À partir de quand peut-on se dire écologiste ?
  • Pourquoi ne nous sentons pas individuellement responsable de ce phénomène ?
  • Les gestes du quotidien
  • En quoi les petits gestes du quotidien peuvent-ils être utiles ?
  • Face à l’évolution du réchauffement climatique, qui doit fournir l’effort principal ?
  • Pourquoi est-il nécessaire aujourd’hui d’adopter une autre façon de vivre ?
  • Le réchauffement climatique à l’avenir
  • Comment va évoluer ce phénomène à l’avenir ?
  • Que peut-on faire aujourd’hui ?

Le guide d’entretien non directif (libre)

Pour l’entretien non directif, le guide d’entretien n’est pas obligatoire. Il peut être utilisé comme pense-bête.

Pour ce type d’entretien, les questions ne doivent pas être préparées à l’avance et de façon précise. Elles doivent se former tout au long de l’échange selon les éléments soulevés par l’enquêté.

L’entretien non directif est souvent utilisé quand le chercheur fait face à une personne très qualifiée sur le sujet : celle-ci à le temps d’exprimer l’ensemble de son point de vue sur un thème donné.

Thèmes Questions/sujets à aborder
  • L’évolution du climat
  • Comment qualifier cette évolution ?
  • Pourquoi cette évolution ?
  • Rôle de la France
  • Votre expérience
  • Phénomène plus visible qu’avant ?
  • Notre responsabilité
  • Être écologiste, c’est quoi ?
  • Les gestes du quotidien
  • L’utilité des petits gestes individuels
  • Changer notre façon de vivre
  • Qui doit agir ? Comment ?
  • Le réchauffement climatique à l’avenir
  • Quel avenir ?
  • Quelle(s) solution(s) aujourd’hui pour demain ?

En fonction du type d’entretien choisi, le guide d’entretien prend une forme variable. Son but reste le même : structurer votre entretien de recherche pour le rendre le plus efficace possible.

Présentation gratuite

Vous pouvez utiliser cette presentation pour vos cours ou comme pense-bête.

Sur Google SlidesEn version PowerPoint

Cet article est-il utile ?
Gaspard Claude

Gaspard est rédacteur pour Scribbr. Il était étudiant en journalisme, puis en Sciences Politiques il y a peu. Il tente d’aider au mieux les étudiants à travers des articles pédagogiques utiles et clairs.