Choisir les méthodes d’analyse pour son travail de recherche

Les méthodes d’analyse permettent à un chercheur ou à un étudiant de collecter des informations pertinentes pour ses travaux.

L’article présente les différentes méthodes d’analyse dans un travail de recherche.

Méthodes d’analyse : définition générale

Les méthodes d’analyse sont diverses :

Elles permettent à un chercheur de collecter des informations pertinentes à travers une étude spécifique.

Le chercheur peut sélectionner une ou plusieurs méthodes d’analyse. En fonction des informations qu’il souhaite collecter, certaines méthodes d’analyses sont plus adaptées que d’autres.

“Une recherche en sciences humaines et sociales est toujours une aventure. La recherche qualitative de terrain, en particulier, comporte de nombreuses inconnues, car ses opérations ne sont pas aussi prévisibles que, disons, une recherche expérimentale. ” (Pierre Paillé, Alex Mucchielli 2012).

Les différentes types de méthodes d’analyse

Plusieurs méthodes d’analyse existent pour collecter des informations dans le cadre d’un mémoire ou d’une thèse.

Voici 8 exemples de méthodes d’analyse efficaces.

1. L’analyse des politiques publiques

L’analyse des politiques publiques permet à l’étudiant de définir l’action de l’État sur un sujet donné.

Cette méthode d’analyse est une étude de l’action de l’État (l’action publique). Elle peut être employée dans de nombreuses disciplines, comme la sociologie ou l’économie.

Ce travail vise à comprendre comment le gouvernement met en place ses politiques publiques et quels en sont les effets sur la société.

Elle est utile pour établir un bilan de l’action de l’État sur le sujet que l’on étudie, en apportant une critique (positive ou négative) de cette l’action.

Exemple

Sujet : la précarité étudiante.

L’analyse des politiques publiques mettrait en avant les réformes votées pour lutter contre cette précarité étudiante. Le travail d’analyse devra également mettre en relief les améliorations à apporter ou divers manquements de l’action publique.

2. L’analyse de discours

L’analyse de discours est une approche multidisciplinaire. Elle permet d’analyser un discours de façon précise pour faire émerger certaines données informatives.

La comparaison de deux discours peut également révéler des points de divergences ou de convergences, intéressants pour l’étudiant.

Exemple

Sujet : l’élection présidentielle de 2022 en France est-elle déjà jouée à l’avance ?

Étude du discours de Marine Le Pen, lors de ses vœux à la presse, le 15 janvier 2020 : déclaration de candidature surprise.

Cette analyse de discours pourrait apporter des informations utiles pour comprendre si un duel Macron – Le Pen est déjà écrit, deux ans et demi avant le scrutin du premier tour.

3. La pyramide de Maslow

La pyramide de Maslow est un outil d’analyse utile pour catégoriser les besoins d’un individu ou d’un groupe d’individus.

Dans le cadre d’un mémoire ou d’une thèse, la pyramide de Maslow peut être utilisée pour réaliser une étude de cas ou pour analyser des données empiriques.

Cette méthode est principalement utilisée en sciences sociales, en psychologie ou en management.

Exemple

Sujet : pourquoi Blablacar se lance dans le voyage en bus ?

La pyramide de Maslow sera utile dans le cadre de ce sujet pour comprendre pourquoi l’entreprise Blablacar a décidé de se lancer sur le marché de transport en bus.

La pyramide de Maslow permettra donc de comprendre les besoins des consommateurs qui peuvent justifier le positionnement de l’entreprise.

4. La matrice SWOT

La matrice SWOT (Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces) est une méthode d’analyse régulièrement utilisée pour réaliser un diagnostic sur une entreprise ou une stratégie d’entreprise particulière.

Grâce à cette technique, l’étudiant peut analyser les différentes options qui composent un domaine d’activité stratégique.

Exemple

Sujet : Facebook, perspectives et avenir du réseau social.

Dans le cadre de ce mémoire, la méthode d’analyse de la matrice SWOT s’avère utile en plusieurs points.

Cet outil permet d’analyser les forces et les faiblesses de l’entreprise, pour comprendre la stratégie de la marque.

Grâce à cette analyse, l’étudiant chercheur pourra collecter des données informatives pouvant l’aider dans son travail de recherche.

5. L’analyse PESTEL

La méthode d’analyse PESTEL peut être utilisée pour comprendre le développement d’un marché en particulier ainsi que le positionnement d’une entreprise.

Cette technique permet d’analyser les facteurs macroéconomiques qui peuvent influencer l’environnement d’une entreprise.

Comme la matrice SWOT, l’analyse PESTEL est un outil pour les analyses externes ainsi que pour les analyses de force-faiblesse.

Exemple

Sujet : la voiture électrique, perspectives et avenir.

La méthode d’analyse PESTEL permet à l’étudiant de réaliser une étude de cas sur les forces et faiblesses d’une marque en particulier.

Il peut ainsi analyser les facteurs macroéconomiques qui influencent les décisions du groupe Renault en France.

La demande des consommateurs a pu pousser la marque française à développer leur branche électrique de voiture.

La méthode PESTEL permet d’analyser le positionnement de l’entreprise sur le marché des voitures électriques.

6. Le modèle des 5 forces de Porter

Le modèle des 5 forces de la concurrence de Porter doit permettre d’analyser les facteurs de succès, ainsi que les différentes stratégies à établir pour les entreprises.

Ces stratégies permettent aux entreprises de dégager un avantage concurrentiel sur ses concurrents.

Exemple

Sujet : coursier à vélo, le match Uber Eats contre Deliveroo.

Dans cette enquête l’étudiant pourra déterminer grâce au modèle des 5 forces de la concurrence de Porter, les forces en présence. Par exemple les forces de Uber Eats par rapport à son concurrent direct Deliveroo.

Cette méthode d’analyse doit permettre de dire, grâce à quelle technique, une entreprise arrive à prendre l’ascendant sur une entreprise concurrente partageant le même marché.

7. La recherche-action

La méthode d’analyse “recherche-action” est une stratégie de recherche qui invite le chercheur à rester en contact avec le terrain et la réalité.

L’objectif de la “recherche-action” est d’apprendre à définir les besoins et les problèmes d’une enquête, tout en établissant une stratégie pour obtenir des réponses.

Le but de cette méthode d’analyse est de trouver des solutions réelles face à un problème social concret.

Exemple

Sujet : le phénomène de désindustrialisation dans les territoires français.

Pour obtenir des informations sur le phénomène étudié, le chercheur peut mettre en place une stratégie de recherche sur le terrain.

Celle-ci doit lui permettre de collecter des informations pour expliquer le phénomène qu’il étudie.

Pour cela il dispose de plusieurs outils :

  1. L’observation
  2. L’entretien
  3. Le focus group
  4. Le questionnaire ou le sondage

8. L’étude de cas

L’étude de cas est une méthode d’analyse connue. Elle permet à l’étudiant de justifier ces arguments dans le cadre d’une étude qualitative.

L’étude de cas étudie un sujet spécifique permettant de tirer des conclusions plus générales.

Exemple

Sujet : l’abandon des sites sportifs après les Jeux Olympiques.

Pour ce sujet, l’étude de cas pourrait se porter sur le Brésil et plus particulièrement la ville de Rio.

Après les Jeux Olympiques de 2016, les sites sportifs sont peu à peu tombé à l’abandon, malgré les centaines de millions de dollars investis dans les infrastructures.

Cette étude de cas doit permettre de démontrer le gâchis des installations sportives au lendemain des Jeux Olympiques.

Combien de fautes dans votre document ?

Nos correcteurs corrigent en moyenne 150 fautes pour 1 000 mots. Vous vous demandez ce qui sera corrigé exactement ? Déplacez le curseur de gauche à droite !

Faites corriger votre document

Méthodes d’analyse : utilité et choix

Les différentes méthodes d’analyse s’avèrent utiles pour mener un travail d’enquête. Cependant, encore faut-il choisir la bonne méthode d’analyse par rapport aux informations que l’on cherche. Comment faire ?

L’utilité des méthodes d’analyse dans un travail de recherche

Dans un travail de recherche, les méthodes d’analyse sont utiles pour collecter des informations.

Ces données informatives permettent de :

  • Trouver des réponses aux hypothèses de travail.
  • Étudier de nouvelles pistes d’analyse.
  • Parfaire ses connaissances sur le sujet ou sur le phénomène étudié.
  • Développer de nouvelles hypothèses de travail pour approfondir l’analyse de son sujet.
  • Améliorer la pertinence de la partie empirique de son mémoire ou de sa thèse dans le cadre d’une étude qualitative ou quantitative.

Établir un choix de méthodes d’analyse

Dans le cadre d’un travail de recherche, l’étudiant doit prendre en compte les caractéristiques des méthodes d’analyse.

En fonction des résultats qu’il souhaite obtenir, l’étudiant peut se tourner vers telle ou telle méthode d’analyse susceptible de lui fournir des informations sur son sujet d’étude.

Pour ce faire, il doit commencer par définir son sujet, afin de cerner les attentes de celui-ci. Cette étape de travail lui permettra de choisir la ou les méthodes d’analyse les plus adaptées à son cas.

Afin de bien cadrer son sujet, l’étudiant peut utiliser la technique des 3 QPOC. Il pourra rentrer ces informations sous forme de tableau.

Le tableau peut être agrémenté de deux colonnes supplémentaires qui résument les hypothèses et les éléments de réponse que l’on souhaite obtenir.

Exemple

Sujet : les effets du dérèglement climatique sur l’environnement en France depuis le début du siècle.

Qui ?L’environnement.
Quoi ?Les effets du dérèglement climatique sur l’environnement.
Quand ?Depuis l’an 2000.
Pourquoi ?Dégradation de l’environnement.
Où ?En France.
Comment ?Pollution massive, dégradation de la biodiversité.
Hypothèses :
  • Le dérèglement climatique détériore l’environnement français de façon de plus en plus visible.
  • Il existe également des conséquences invisibles sur l’environnement.
  • Les effets du dérèglement climatique se ressentiront sur plusieurs dizaines d’années même si l’on arrête le phénomène.
Éléments de réponses à obtenir :
  • Les effets visibles du dérèglement climatique sur l’environnement.
  • Les effets invisibles du dérèglement climatique sur l’environnement.
  • L’évolution des effets visibles et invisibles.
  • Les effets à long terme de ce phénomène.

Après avoir défini les hypothèses sur le sujet et cadré les attentes ainsi que les réponses à obtenir, l’étudiant peut choisir quelle(s) méthode(s) d’analyse lui seront utiles pour trouver des réponses.

L’étudiant se basera sur les caractéristiques de chaque méthode d’analyse pour définir laquelle ou lesquelles seront les plus efficaces.

Méthodes d’analyse : exemple complet

Après avoir présenté les différentes méthodes d’analyse, il est possible de définir lesquelles serait utiles.

Sujet : les effets du dérèglement climatique sur l’environnement en France depuis le début du siècle.

Analyse politique publiqueCette méthode d’analyse doit permettre à l’étudiant de collecter des informations quant à l’action de l’État au sujet de la lutte contre le réchauffement climatique. Ce qui a été fait, ce qui reste à faire, ce qui peut être amélioré.
Recherche-actionCette méthode d’analyse est sans doute celle qui permettra de récolter le plus d’informations par rapport à ce sujet. L’étudiant met en place une stratégie de recherche sur le terrain pour obtenir collecter des données informatives :

1- Un questionnaire auprès de la population.

2- Un entretien semi-directif avec un professionnel pour analyser les résultats du questionnaire.

3- Un entretien libre avec un professionnel pour comprendre les causes.

Analyse de discoursL’étudiant réalisera une analyse de discours afin de collecter de nouvelles données. Le discours à analyser est celui de Nicolas Hulot, alors ministre de l’Écologie, en juin 2017 : (https://www.vie-publique.fr/taxonomy/term/8322 ).

L’analyse de ce discours doit donner des pistes de réflexions et des éléments de réponses par rapport au phénomène étudié.

Étude de casCette dernière méthode d’analyse se portera sur l’étude exclusive d’un phénomène. Par exemple : la fonte d’un glacier dans les Alpes françaises.

Les méthodes d’analyse permettent à l’étudiant de collecter des informations pertinentes pour le sujet ou le phénomène qu’il étudie.

Il doit tout d’abord analyser son sujet pour savoir quelles méthodes d’analyse sont susceptibles de collecter des informations pertinentes par rapport à son sujet de recherche.

Cet article est-il utile ?
Gaspard Claude

Gaspard est rédacteur pour la partie "méthodologie et recherche" de Scribbr. Il était étudiant en journalisme, puis en Sciences Politiques il y a peu. Il tente d’aider au mieux les étudiants à travers des articles pédagogiques utiles et clairs.

Laissez un commentaire