Étude qualitative et quantitative : définitions et différences

Nombreux sont ceux qui doivent collecter des données pour leurs recherches : un étudiant qui rédige un mémoire ou un professionnel qui effectue un travail de recherche.

Pour mener à bien votre collecte de données empiriques, deux méthodes peuvent alors être employées :

  1. L’étude qualitative : est descriptive et se concentre sur des interprétations. Les résultats sont exprimés avec des mots.
  2. L’étude quantitative : permet de prouver ou démontrer des faits. Les résultats sont exprimés en chiffres (statistiques).

Études qualitatives et quantitatives : définitions

Dans un travail de recherche, les études qualitatives et les études quantitatives représentent des approches complémentaires. Il s’agit pour son auteur de bien distinguer la première de la seconde.

1. Études qualitatives

Une étude qualitative a pour but de comprendre ou d’expliquer un phénomène (comportement de groupe, un phénomène, un fait ou un sujet).

Il s’agit d’une méthode de recherche plus descriptive et qui se concentre sur des interprétations, des expériences et leur signification.

Ce type d’étude s’appuie sur une collecte de données obtenues grâce à deux méthodes principales :

Ces données, qui ne sont pas mesurables statistiquement, doivent être ensuite interprétées de façon subjective.

Les résultats d’une étude qualitative se concentre sur des interprétations et leur signification. Ils sont en général exprimés avec des mots.

Exemple d’étude qualitative

Pour un mémoire qui porterait sur l’efficacité du métro à Paris : l’auteur pourrait effectuer une étude qualitative en interrogeant les utilisateurs à travers un entretien, pour ensuite interpréter les résultats.

Les résultats seraient présentés sous cette forme :
Certains parisiens se plaignent des travaux de rénovations qui perturbent certains lignes pendant des mois : « Malheureusement, ca fait 3 mois que la ligne 3 ne s’arrête plus à la station Opéra. Je dois faire un détour de 30 minutes chaque jour. » (Monsieur Dupont).

2. Études quantitatives

Une étude quantitative sert à prouver ou démontrer des faits en quantifiant un phénomène. Les résultats sont souvent exprimés sous forme de données chiffrées (statistiques).

Cette méthode peut par exemple être menée à l’aide :

  • D’un sondage (réponse à une question).
  • D’un questionnaire (réponses à plusieurs questions).

Les résultats d’une étude quantitative s’expriment en données chiffrées et permettent de calculer des moyennes, compter la fréquence d’une certaine réponse, diviser les données en pourcentages…

Le plus souvent, on retrouve les résultats d’études quantitatives sous forme de tableaux statistiques ou de graphiques.

Exemple d’étude quantitative

Pour un même mémoire sur le métro à Paris, un étudiant peut aussi entreprendre une étude quantitative. Il peut faire un sondage auprès des parisiens pour analyser le taux de satisfaction ou d’insatisfaction.

Les résultats seraient présentés sous cette forme :
D’après notre sondage, 75 % des Français sont insatisfaits. Ils ont répondu NON à la question « Etes-vous satisfait du métro à Paris ?”.

À noter : les résultats chiffrés de satisfaction révélés par une étude quantitative peuvent être complétés par l’analyse d’une étude qualitative qui posera des questions plus précises pour cerner le contentement ou le mécontentement des utilisateurs du métro.

Les différences entre les études qualitatives et quantitatives

Que ce soit à travers leur concept ou leur méthodologie de recherche pour obtenir les résultats souhaités, les études qualitatives et les études quantitatives diffèrent en de nombreux points. Nous les avons résumés dans le tableau ci-dessous.

Étude quantitativeÉtude qualitative
Concept
  • Se traduit par une recherche de faits.
  • Lorsque le sujet de recherche traite d’une réalité objective et immuable.
  • Répond à des questions de recherche en fonction d’interprétations et d’expériences.
  • À utiliser avec un sujet à la réalité interprétative et dynamique.
Méthodologie
  • Données provenant de mesures chiffrées.
  • Données analysées par comparaisons numériques et déductions statistiques.
  • Résultats représentés par des analyses statistiques et des corrélations.
  • Données provenant d’entretiens et d’observations.
  • Données analysées à l’aide de codifications inductives ou déductives.
  • Résultats sont représentés par des descriptions verbales.
Méthodes possibles
  • Sondage ou questionnaire
  • Sondage téléphonique ou en ligne
  • Echantillon
  • Recherche transversale
  • Recherche documentaire
  • Entretien
  • Groupe de discussion
  • Observation
  • Analyse de discours
  • Analyse de politiques publiques
Mots-clés
  • Probabilité
  • Risque
  • Prédictif
  • Contrôle
  • Statistiques
  • Réplication
  • Objectiviste
  • Taille
  • Corrélations
  • Complexité
  • Contexte
  • Signification
  • Perception
  • Compréhension
  • Subjectiviste
  • Profondeur
  • Ouvert
  • Dynamique

Besoin d'aide sur la structure de votre mémoire ?

Le service de vérification de la structure de Scribbr peut vous aider :

  • Suppression des répétitions
  • Amélioration des titres et sous-titres
  • Conseils sur la structure en commentaire
  • Rapport sur vos problèmes de structure

Plus d'infos

Étude qualitative ou quantitative : laquelle choisir ?

Quel est le statut de votre travail de recherche ?

  • Vous recherchez plusieurs vérités (à comprendre à travers l’interrogation de plusieurs personnes).
  • Vous recherchez une vérité unique (à quantifier par des données chiffrées objectives).

À travers la réponse à cette question, il est possible de choisir entre l’étude qualitative ou quantitative. Il vous faudra néanmoins étudier plusieurs facteurs, afin de faire les bons choix avant de vous lancer.

1. Que cherchez-vous à démontrer ?

Quel type d’étude pourrait vous permettre d’apporter une bonne réponse à votre problématique de départ ? Laquelle serait la plus efficace dans l’aboutissement de votre réflexion ?

Exemple

Si vous voulez savoir comment les réfugiés ont vécu leur arrivée en France, une étude qualitative est plus appropriée (entretiens individuels).

Si vous voulez savoir à quelle fréquence et dans quelles situations les réfugiés en France utilisent les Restos du Cœur, une approche quantitative est préférable (questionnaires).

2. Choisissez entre généralité et détail

Souhaitez-vous faire des comparaisons standardisées (quantitatives) ou étudier un phénomène particulier (qualitativement) ?

Exemple

Pour un mémoire sur les nouveaux comportements alimentaires, vous pouvez faire le choix de réaliser une étude qualitative sur le veganisme (étude d’un phénomène particulier) ou de comparer statistiquement différentes habitudes alimentaires avec une étude quantitative (comparaisons standardisées).

3. Faites des recherches sur les publications et études existantes

Comment les autres chercheurs ont-ils traité votre sujet ? De manière qualitative ou quantitative ?

Exemple

Analyser si d’autres étudiants et/ou chercheurs, ayant travailler sur le même sujet que vous, ont préféré l’étude qualitative ou quantitative pour mener à bien leurs recherches.

4. Analysez les considérations pratiques

Avez-vous le temps, l’argent, la disponibilité, pour mettre en place votre étude ? Les personnes à interroger sont-elles toutes disponibles ?

Exemple

Pour une recherche quantitative, soyez attentif à ce que la taille de votre échantillon soit pertinente. Votre but est de pouvoir généraliser. Ce n’est pas le cas avec une étude qualitative où votre échantillon est plus restreint.

5. Collectez des connaissances

En apprenez-vous plus sur votre sujet si vous avez une approche quantitative ou qualitative ? En outre, quelle approche produit l’information la plus utile ?

Exemple

Une étude concernant un sujet de mémoire “tabou” peut avoir des résultats plus probants en utilisant une collecte de données de façon anonymes (étude quantitative avec un questionnaire en ligne).

6. Votre préférence naturelle

Ce choix personnel pour l’étude qualitative ou l’étude quantitative forge l’identité que vous voulez donner à votre recherche.

Exemple

Un travail sur l’évolution du nombre de personnes sans-abris en France n’aura pas forcément la même essence, si vous choisissez l’étude qualitative ou l’étude quantitative. Selon votre choix (préférer un entretien aux chiffres d’un sondage par exemple), vous donnerez à votre recherche toute sa singularité.

Style de recherche et paradigmes

À partir de la vision que vous avez en tant que chercheur (votre paradigme), se formera votre technique de recherche. Le choix entre études qualitatives et études quantitatives vous permettra ainsi d’affirmer votre modèle de pensée.

Exemple

Si vous êtes un positiviste (qui croit en l’existence d’une réalité unique qui est la même pour tout le monde), il y a de fortes chances que vous vouliez produire des données objectives avec lesquelles vous pourrez découvrir des lois. Votre style de recherche sera alors probablement quantitatif.

Si vous êtes un subjectiviste (qui croit qu’il existe plusieurs vérités), alors vous voudrez probablement comprendre comment les gens vivent les choses et quelles sont les opinions et les visions individuelles. Dans ce cas vous irez plus vers de une étude qualitative.

Cet article est-il utile ?
Gaspard Claude

Gaspard est rédacteur pour la partie "méthodologie et recherche" de Scribbr. Il était étudiant en journalisme, puis en Sciences Politiques il y a peu. Il tente d’aider au mieux les étudiants à travers des articles pédagogiques utiles et clairs.

19 commentaires

Adama Seck
16 novembre 2019 à 00:19

Texte très instructif. Merci beaucoup.

Répondre

Claude
23 octobre 2019 à 21:34

Article très clair et complet
Merci !

Répondre

Capucine Laurent
Capucine Laurent (Scribbr-team)
25 octobre 2019 à 18:55

Merci pour votre retour positif :-)
Capucine

Répondre

Dhul Quarnayn
18 juin 2019 à 06:47

Article vraiment lisible et intelligible . Merci.

Répondre

Léa
19 mai 2019 à 21:12

Article très clair mais je n'arrive pas à résoudre une question:
est-ce que la méthode quantitative est compatible avec une recherche inductive ?
Est-ce impossible de partir de résultats chiffrés pour arriver à une conclusion inductive ?

Merci!

Répondre

Aristide ngoa ayissi
4 mai 2019 à 22:20

L'article parrait interessant. J'aimerais avoir plus d'echanges avec son autrice. Merci.

Répondre

halima
24 avril 2019 à 21:22

merci infiniment

Répondre

Ongbinde Batouan pulcherie
16 avril 2019 à 08:31

Merci ,vous êtes un ange😘

Répondre

dodo
3 décembre 2018 à 00:53

enquête qualitative VS enquête quantitative:règles commune et points divergents

Répondre

messi
27 novembre 2018 à 18:30

Merci encore pour vos connaissances cummulees qui m'ont eclaire d'avantage

Répondre

kouassi
24 novembre 2018 à 21:11

merci pour l'explication. Cela m'a permis de comprendre au mieux ces deux méthodes

Répondre

Rafik
20 octobre 2018 à 22:30

Bonsoir,

je vous remercier pour vos efforts fournit afin de nous expliquer ça, vraiment il est utile.

Répondre

Capucine Laurent
Capucine Laurent (Scribbr-team)
23 octobre 2018 à 11:57

Bonsoir,

Nous sommes heureux de pouvoir vous aider.

Capucine

Répondre

Norma
13 octobre 2018 à 12:04

Bonjour,

Avez-vous un modèle de rédaction de ces deux parties svp?

Niveau timing je suis assez serrée et j'essaie de trouver des exemples ou modèles. Merci par avance pour toute aide.

Répondre

Julia
Julia (Scribbr-team)
15 octobre 2018 à 11:27

Bonjour,

Non, malheureusement, nous n'avons pas de modèles rédigés pour ces éléments là.

Bon courage,

Julia

Répondre

Desanti Octavio
11 octobre 2018 à 12:59

Cet article vient de m'éclairer. Je viens de comprendre que la méthodologie de la recherche qui est ce qui précède est différent des tâches effectuées au cours d'un stage et des techniques de collecte de l'information.
Merci

Répondre

Kouassi charlene
17 mai 2018 à 17:59

Cet article ma permis d'avoir de plus ample information sur ces deux recherches.
Merci.

Répondre

Laissez un commentaire