Le COI : complément d’objet indirect

Les compléments d’objet regroupent les COD (compléments d’objet directs) et les COI (compléments d’objet indirects).

Exemples
COD – Le tuteur du mémoire relit le mémoire.
COI – Le tuteur du mémoire veille à ce que celui-ci soit correctement structuré.

Définition du COI

Le COI, complément d’objet indirect, est un complément d’objet introduit par une préposition (à, de, dans, par…) répondant aux questions “à qui”, “à quoi”, “de qui”, “de quoi”, “pour qui”, “pour quoi”, “contre qui”, contre quoi”…

Le COI est un complément du verbe et fait partie du groupe verbal. Il correspond à l’être, l’objet, la notion, etc. qui subit l’action du sujet de manière indirecte. Il est constitué d’un mot ou d’un groupe de mots.

Exemples
Tu peux compter sur moi. (Sur qui ?)
Les étudiants s’attendent à ce que les examinateurs les interrogent de manière soutenue. (À quoi ?)
Cette voiture est à Samuel. (À qui?)

Comment reconnaître le COI ?

Le COI suit les généralités suivantes.

  • Il est le plus souvent positionné après le verbe, sauf lorsqu’il correspond à un pronom
Il parle à Émilie. (Groupe nominal)
Il lui parle. (Pronom)
  • Il répond aux questions “à qui”, “à quoi”, “de qui”, “de quoi”…
Il a répondu à cet imposteur sur un ton affable. (À qui ?)
  • Il est introduit par une préposition (à, de, pour, sur, sans…)
Pierre a appris à se servir de son nouveau Smartphone.

Distinguer le COI (complément d’objet indirect) du COD (complément d’objet direct)

Alors que le COD répond aux questions “qui” et “quoi’, le COI répond aux questions avec préposition (“à qui”, “à quoi”, “de qui”, “de quoi”…). Qui plus est, contrairement au COD, le complément d’objet indirect est le plus fréquemment introduit par une préposition, sauf quand il prend la forme d’un pronom.

Exemples
COD – Le chien appelle son maître. (Qui?)
COI – Il parle à Benoît. (À qui ?)
COI (pronom) – Il lui parle. (À qui?)

Le COS : complément d’objet second

Le complément d’objet indirect, COI, prend l’appellation de complément d’objet second, COS, lorsqu’il est utilisé avec un COD dans une phrase.

Exemples
CODCOS
Le chien lèche les mains de son maître. (Quoi ?de qui ?)
Elle présente son ami à son père. (Qui ?à qui ?)
Elle lui présente son ami. (Qui ?à qui ?)
Anaïs envoie un courrier à sa cousine. (Quoi ?à qui ?)

“Si vous voulez en savoir plus”

Au même titre que le COD, le COI peut être de différentes natures. Les exemples ci-dessous récapitulent celles dont il peut prendre la forme.

Exemples
Groupe nominal – Le tableau appartient à Théo.
Pronom – Le tableau lui appartient.
Groupe infinitif – Il s’attendait à l’entendre.
Proposition subordonnée – Ils se plient à tout ce qu’on leur demande.

Exercices sur le COI – quiz

Déterminez si les compléments suivants sont des COD ou COI.
1 – Pedro parle à sa mère.
2 – Muriel aime le vin.
3 – Yan a apporté la caisse.

Indiquez où se trouvent les COI ci-dessous.
4 – Il doit impérativement parler à son oncle.
5 – Il lui parle gentiment.
6 – Thierry s’attend à se faire remarquer.

Précisez où se situent les COD, COI et COS dans les phrases suivantes.
7 – Donne-lui ta main !
8 – Isabelle lui a emprunté son album de Jimi Hendrix.

1 – À qui ? À sa mère : COI
2- Quoi ? Le vin : COD
3 – Quoi ? La caisse : COD

4 – Il doit impérativement parler à son oncle.
5 – Il lui parle gentiment.
6 – Thierry s’attend à se faire remarquer.

CODCOICOS
7 – Donne-lui ta main !
8 – Isabelle lui a emprunté son album de Jimi Hendrix.

Cet article est-il utile ?
Agathe Costes

Écrivain public depuis 2011, Agathe s’est spécialisée dans la correction et la rédaction d’articles et de comptes rendus. Titulaire de deux BTS et d’une licence, elle connaît parfaitement les contraintes que peuvent rencontrer les étudiants.

6 commentaires

Le correcteur
29 septembre 2020 à 16:42

Il y a plusieurs exemples faux, confusion complément circonstanciel et COI, sur cette page.

Répondre

Caroline
Caroline (Scribbr Team)
30 septembre 2020 à 16:57

Bonjour, je vous remercie pour votre retour.
Effectivement, j'ai fait des confusions : j'ai repéré dans mon article plusieurs compléments circonstanciels de but, un d'accompagnement et un de manière, vous avez raison. Nous passerons les corrections sur cet article dès que nous le pourrons.
Cordialement, Agathe Costes

Répondre

Tom
30 juillet 2020 à 18:14

Je me pose la question en ce qui concerne les compléments d'objets, directs ou indirects. Ces derniers sont toujours associés à des verbes transitifs. Si on prend un exemple: "On pense beaucoup à sa mère" ou "on parle de son projet"(COI).
En revanche, pourquoi le verbe aller ne peut pas avoir de COI bien qu'il doive être utiliser avec un à. En effet, nous ne pouvons pas dire: Nous allons... Mais nous allons à l'école(ce qui n'est pas un COI). Pouvez vous me dire pourquoi ?
De même pour ramper, la vipère rampe sous les feuilles. Quand ce ne sont pas des COD ou COI, c est quoi comme fonction alors?
Est-ce que par ailleurs, la fonction peut changer en dépendant du verbe.Comme par exemple:" Il conduit vers la côte." Nous pouvons enlever le "vers la côte". C'est donc un Complément circonstanciel de lieu, non? Alors que pour: "il se dirige vers la côte." Nous pouvons pas enlever "vers la côte", je me demande donc ce que c'est...
Merci beaucoup pour votre réponse!!

Répondre

Caroline
Caroline (Scribbr Team)
31 juillet 2020 à 19:04

Bonjour Tom,
Oui c'est une question assez courante en effet.
Dans tous les cas que vous évoquez, ce ne sont effectivement pas des COI, mais des compléments circonstanciels de lieu : de direction ou de destination pour « Nous allons à l'école » et « Il conduit vers la côte », et de situation pour « La vipère rampe sous les feuilles ».
Bien à vous.

Répondre

Agathe Costes
25 juin 2020 à 15:20

Merci Ayeb, je suis ravie si notre article a pu vous aider à y voir plus clair :-)

Répondre

Ayeb
24 juin 2020 à 13:54

Merci pour cet article très clair !

Répondre

Laissez un commentaire

Please click the checkbox on the left to verify that you are a not a bot.