Le nom

Le nom est un mot ou groupe de mots désignant un être ou une chose (un objet, un concept, une action, une émotion, une notion…). Il est aussi appelé substantif, car il détermine la substance de ce qu’il nomme. Le nom est le noyau du groupe nominal, il en est un élément indispensable. Les noms se distinguent en deux catégories : les noms communs et les noms propres.

Exemples
Noms communs
Chat, pensée, coiffeur, arbre, type, accord, idée, guitare, adulte, pluie, porte, bibliothèque…
Noms propres
Amélie, Paris, Everest, Jonathan, Népal, Napoléon, Julie, La Joconde, le Louvre, Saint-Denis…

Le nom commun, définition

Contrairement au nom propre qui nomme spécifiquement un être, un lieu, etc., le nom commun désigne des êtres, des objets, des choses ou des notions de manière générale. À de rares exceptions près, il est presque toujours accompagné d’un déterminant. Sa première lettre est une minuscule, sauf lorsqu’il commence une phrase.

Exemples de noms communs

Un livre, une personne, un lieu, une fleur, une pomme, un muscle, un vêtement, une sensation, une impression, une diffusion, un parfum, une roue, un mémoire, un stage, une formation…

Le genre du nom commun

Nous supposons que cette question est particulièrement difficile pour un étranger, et notamment pour les étudiants qui veillent à rédiger correctement un écrit académique en français. En effet, pour des raisons arbitraires, certains noms communs sont féminins, d’autres masculins, d’autres sont dits épicènes (ils gardent la même forme pour le féminin et le masculin), d’autres s’écrivent de deux façons différentes selon qu’ils soient employés au féminin ou au masculin et certains peuvent avoir des sens différents selon leur genre. Enfin, trois noms changent de genre en passant du singulier au pluriel.

Pour s’y retrouver, il est nécessaire de séparer les noms animés (êtres vivants) des noms inanimés (autres). Pour les noms animés, il existe généralement une différenciation entre les sexes : un garçon/une fille, un renard/une renarde, etc. En revanche, pour les noms inanimés, il n’existe pas de règle établie, il est nécessaire de connaître le genre du nom : une poire, un marteau, etc.

Exemples
Noms communs exclusivement féminins
Une tomate, une chanson, une composition, une huile, une marque, une boîte, une souris, une pince, une couleur…
Noms communs exclusivement masculins
Un ordinateur, un film, un violon, un air, un sachet, un stylo, un économe, un tibia, un portemanteau, un pinceau, un orage…

Noms communs épicènes
Un enfant/une enfant, un adulte/une adulte, un spécialiste/une spécialiste, un athlète/une athlète, un ostéopathe/une ostéopathe…

Noms communs s’écrivant de deux manières différentes selon leur genre
Un maître/une maîtresse, un voisin/une voisine, un chanteur/une chanteuse, un professionnel/une professionnelle, un tigre/une tigresse…
Noms communs ayant des sens différents selon leur genre
Un cache/une cache, un livre/une livre, un mode/une mode, un manche/une manche, un voile/une voile, un espace/une espace…
Noms communs changeant de genre en fonction du singulier ou du pluriel
Un orgue (masculin) devient des orgues (féminin), un délice (masculin) devient des délices (féminin), un amour (masculin) devient des amours (féminin).

Le changement de genre de ces mots n’est pas visible avec l’ajout du pluriel, mais les groupes de mots les entourant dans la phrase doivent être accordés en conséquence, par exemple : il a des amours éhontées.

Le pluriel du nom commun

Au même titre que pour le genre, le pluriel du nom commun demande quelques connaissances préalables, le français comportant de nombreuses exceptions. Le tableau récapitulatif ci-dessous dresse un portrait général du pluriel des noms communs.

Formation du plurielExemplesExceptions
La majorité des noms prennent un “s” au pluriel.Un chat/des chats

Une bouteille/des bouteilles

Les noms terminant avec “eu” prennent un “x” au pluriel.Un feu/des feux

Un adieu/des adieux

Ce n’est pas le cas pour pneu (pneus) et bleu (bleus).
Les noms terminant par “(e)au” prennent un “x” au pluriel.Une eau/des eaux

Un cadeau/des cadeaux

Ce n’est pas le cas pour landau (landaus) et sarrau (sarraus).
Les noms terminant par “ou” prennent un “s” au pluriel.Un fou/des fous

Un clou/des clous

Bijou, caillou, hibou, chou, genou, joujou et pou prennent un “x” au pluriel.
Les noms terminant par “al” forment leur pluriel avec “aux”.Un journal/des journaux

Un canal/des canaux

Ce n’est notamment pas le cas pour bal, carnaval, festival, régal, chacal, aval, récital qui se terminent avec un “s”.
Les noms terminant en “ail” prennent un “s” au pluriel.Un détail/des détails

Un portail/des portails

Les mots soupirail, bail, corail, fermail, émail, travail, vantail, vitrail forment leur pluriel avec “aux”.
Les noms se terminant avec s, x, et z au singulier restent identiques au pluriel.Un prix/des prix

Un nez/des nez

Le nom composé

Le nom composé est un nom formé par plusieurs mots (deux noms, un nom et un adjectif, un nom et un verbe…), reliés ou non par un trait d’union.

Exemples
Un abat-jour, un tête-à-tête, une année-lumière, un timbre-poste, une grand-mère, un pot-au-feu…

Le nom collectif

Le nom collectif correspond à un nom indiquant un ensemble composé des mêmes personnes, animaux, objets ou choses.

Exemples de noms collectifs
Un groupe, un tas, une horde, un ensemble, une collection, une pile, un millier, une foule…

Le nom propre, définition

Le nom propre se caractérise du nom commun par une majuscule initiale et, de façon générale, par l’absence de déterminant. Il désigne le nom d’une personne, d’une chose ou d’un objet particulier (un lieu, une fête, une marque, un titre d’œuvre ou de journal…).

Exemples
Pékin, la place du Tertre, Sainte-Inès, Matrix, Anna, un Milanais, Nathan, la Réunion, Lucky Luke, Renault…

Le pluriel du nom propre

Généralement, le nom propre est invariable. Il ne prend pas la marque du pluriel. Cependant, s’il est déjà au pluriel, il le reste : les Seychelles, les Canaries…, etc. Le cas particulier des habitants d’un lieu (aussi dits “gentilés”) fait l’objet d’un paragraphe particulier ci-dessous (ceux-ci étant variables).

Exemples
Les Martin sont venus manger ce samedi.
Elle a vu tous les Scorsese.
Selon ce sociologue, il existe deux France.
Il est originaire des Balkans. [On ne dit jamais “du Balkan” au singulier, c’est incorrect.]

Le genre du nom propre

Le genre du nom d’une personne dépend du sexe de celle-ci. Par exemple, on accordera Angélique au féminin (Angélique est belle) et Éric au masculin (Éric est beau). En revanche, le genre des noms de lieux est arbitraire et ne dépend pas de règles fixes.

Exemples
Isabelle Huppert est aussi une intellectuelle.
Simon est animateur.
La France est appréciée des touristes, mais le Maroc est également plébiscité par ses visiteurs.

Particularités du nom propre

Le nom propre peut faire l’objet de débats ou de transformations qui peuvent modifier ses usages habituels.

Les habitants d’un lieu

Les habitants de lieux, nommés également les gentilés, ne sont pas communément considérés comme des noms propres, bien qu’ils prennent une majuscule initiale. Le Bescherelle indique qu’ils n’appartiennent pas à la catégorie des noms propres, mais à celle des noms communs. À ce point s’ajoute le fait que les gentilés prennent la marque du pluriel et du genre. Il reste toutefois nécessaire de distinguer les adjectifs et noms d’habitants de lieu, car les adjectifs ne prennent pas de majuscule initiale.

Exemples de noms propres et adjectifs
Un Parisien
Un joueur parisien
Des Parisiens
Une Parisienne
Une femme parisienne

Le nom propre modifié

Avec l’usage, le nom propre peut s’éloigner de sa nature initiale et devenir un nom propre modifié.

Par exemple, historiquement, “frigidaire” correspondait à une marque déposée par General Motors. La figure de style transformant l’usage d’un nom propre vers un nom commun s’appelle l’antonomase (un don Juan est un séducteur, un apollon est un homme extrêmement beau, etc.).

Le nom propre peut aussi être employé avec un déterminant ou d’autres expansions, comme en témoignent les exemples ci-dessous.

Exemples
Julien est le Mozart du groupe !
Demain, on célèbre les Dupont.
La Julia est plutôt bougonne…
Christine a lu tous les Camus.

Enfin, beaucoup de spécialités gastronomiques prennent le nom de leur lieu de production. Elles commencent ainsi par une minuscule : un camembert, un morbier, un bourgogne…

“Si vous voulez en savoir plus”

Il n’est pas toujours évident de savoir si tel ou tel mot nécessite une majuscule, le cas des noms propres et des noms communs pose ainsi parfois question. Pour y voir plus clair, nous vous suggérons la lecture de notre article sur l’utilisation des lettres majuscules.

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

Exercices sur le nom – quiz

Précisez dans les phrases ci-dessous si les noms présents sont des noms propres ou noms communs.

1 – Lee Fields est un chanteur incroyable.
2 – Le bordeaux est notamment produit à Bordeaux.
3 – J’ai reçu une réponse de Greenpeace.

Retrouvez les noms communs et les noms propres dans les phrases suivantes.
4 – L’avion décolle de Nairobi ce soir.
5 – Louis n’aime pas du tout Marseille.
6 – Federer est le meilleur joueur de tennis du monde.

Procédez aux accords nécessaires (modifiez si besoin et ajoutez des majuscules si nécessaire aux noms propres) dans les phrases suivantes.

7 – astérix est un personnage d’uderzo.
8 – apple a longtemps été désigné comme le mieux coté en bourse.
9 – Les anglais n’apprécient guère les flambeurs parisiens.

1 – Lee Fields (nom propre) est un chanteur (nom commun) incroyable.
2 – Le bordeaux (nom commun : le vin) est notamment produit à Bordeaux (nom propre : la ville).
3 – J’ai reçu une réponse (nom commun) de Greenpeace (nom propre).

Nom propreNom commun
4 – L’avion décolle de Nairobi ce soir.
5 – Louis n’aime pas du tout Marseille.
6 – Federer est le meilleur joueur de tennis du monde.

Les mots modifiés apparaissent en jaune
7 – Astérix est un personnage d’Uderzo.
8 – Apple a longtemps été désignée comme la mieux cotée en bourse.
(Sous-entendu : la société Apple)
9 – Les Anglais n’apprécient guère les flambeurs parisiens.

Cet article est-il utile ?
Agathe Costes

Écrivain public depuis 2011, Agathe s’est spécialisée dans la correction et la rédaction d’articles et de comptes rendus. Titulaire de deux BTS et d’une licence, elle connaît parfaitement les contraintes que peuvent rencontrer les étudiants.

Laissez un commentaire