Conditionnel : le cours complet

Le conditionnel est connu pour exprimer une condition, un fait éventuel. Toutefois, ses emplois sont nombreux, à tel point que les spécialistes ne s’accordent pas complètement sur le fait qu’il soit un mode ou un temps.

Exemples
J’aimerais tellement que tu sois là. → Souhait
Pourriez-vous me passer le sel s’il vous plaît ? → Formule de politesse
Si je devais changer de pays, je choisirais certainement le Danemark. → Condition

Qu’est-ce que le conditionnel ?

Le conditionnel est un mode, ou un temps, comprenant trois formes :

  • le conditionnel présent (j’aimerais),
  • le conditionnel passé première forme (j’aurais aimé),
  • le conditionnel passé deuxième forme (j’eusse aimé).

Il se situe en quelque sorte à cheval entre l’imparfait et le futur du mode indicatif. En effet, pour construire la conjugaison du conditionnel présent, il est nécessaire d’utiliser le radical du verbe au futur et de lui ajouter les terminaisons de l’imparfait (j’aimerais). De plus, le conditionnel est parfois utilisé pour exprimer un futur, ce qui explique notamment les désaccords sur le fait qu’il soit un mode ou un temps.

Exemples
Jeanne songea que dès que l’école serait finie, elle irait chercher Juliette. → Futur

Quand employer le conditionnel ?

Le conditionnel peut exprimer :

  • une condition ;
  • une formule de politesse ;
  • un souhait ;
  • une hypothèse ;
  • un futur ;
  • une situation imaginaire ;
  • un conseil ;
  • un reproche ;
  • un regret/un remords.
Exemples
Si j’avais le temps, je lirais une bibliothèque entière ! Condition
Pourrais-tu fermer la fenêtre s’il te plaît ? Formule de politesse
J’aimerais tellement que tu viennes pour mon oral. Souhait
Les pertes s’élèveraient à des milliards d’euros. Hypothèse
Il annonça que lorsque le vent s’élèverait son bateau repartirait pour de bon. Futur
Toi, tu serais le cow-boy et, moi, je serais l’Indien. Situation imaginaire
Tu devrais également réviser ce sujet. Conseil
Tu pourrais arrêter de me faire des reproches ! Reproche
J’aurais aimé être un meilleur frère. Regret/remords

Combien de fautes dans votre document ?

Nos correcteurs corrigent en moyenne 150 fautes pour 1 000 mots. Vous vous demandez ce qui sera corrigé exactement ? Déplacez le curseur de gauche à droite !

Faites corriger votre document

Conditionnel présent et conditionnel passé

Le conditionnel peut prendre trois formes différentes, il peut se conjuguer au :

  • présent ;
  • passé première forme ;
  • passé deuxième forme.
Exemples

Le tableau ci-dessous présente le verbe travailler en exemple.

Conditionnel présent Conditionnel passé première forme Conditionnel passé deuxième forme
Je travaillerais J’aurais travaillé J’eusse travaillé
Tu travaillerais Tu aurais travaillé Tu eusses travaillé
Il, elle, on travaillerait Il, elle, on aurait travaillé Il, elle, on eût travaillé
Nous travaillerions Nous aurions travaillé Nous eussions travaillé
Vous travailleriez Vous auriez travaillé Vous eussiez travaillé
Ils, elles, eux travailleraient Ils, elles, eux auraient travaillé Ils eussent travaillé

Conditionnel présent

Le conditionnel présent se conjugue en utilisant le radical du verbe au futur de l’indicatif suivi des terminaisons de l’imparfait de l’indicatif.

Les verbes du troisième groupe étant irréguliers, les formes qu’ils prennent peuvent varier et ne correspondent pas systématiquement aux exemples ci-dessous.

Exemples
Verbes du 1er groupe – Verbe aimer Verbes du 2e groupe – Verbe aboutir Verbes du 3e groupe – Verbe prendre Auxiliaire être Auxiliaire avoir
J’aimerais J’aboutirais Je prendrais Je serais J’aurais
Tu aimerais Tu aboutirais Tu prendrais Tu serais Tu auras
Il, elle, on aimerait Il, elle, on aboutirait Il, elle, on prendrait Il, elle, on serait Il, elle, on aura
Nous aimerions Nous aboutirions Nous prendrions Nous serions Vous auriez
Vous aimeriez Vous aboutiriez Vous prendriez Vous seriez Nous aurions
Ils,elles, eux aimeraient Ils, elles, eux aboutiraient Ils, elles eux prendraient Ils, elles, eux seraient Ils, elles, eux auraient

Particularités du conditionnel

La conjugaison du conditionnel présent peut engendrer des particularités relatives à la formation du futur. Elles sont exposées dans le tableau ci-dessous.

Particularités Exemples
Certains verbes se terminant par -yer voient leur y se transformer en i lorsqu’ils sont conjugués. Les verbes se terminant en -ayer peuvent se conjuguer avec les deux formes i et y. Verbe employer

J’emploierais

Tu emploierais

Il, elle, on emploierait

Nous emploierions

Vous emploieriez

Ils, elles, eux emploieraient

Verbe balayer

Je balayerais/balaierais

Tu balayerais/balaierais

Il, elle, on balayerait/balaierait

Nous balayerions/balaierions

Vous balayeriez/balaieriez

Ils, elles, eux balayeraient/balaieraient

La consonne de certains verbes terminant en -eler ou -eter peut être doublée. Verbe appeler

J’appellerais

Tu appellerais

Il, elle, on appellerait

Vous appelleriez

Nous appellerions

Ils, elles, eux appelleraient

Pour certains verbes terminant par -rir, le i disparaît dans la conjugaison Courir

Je courrais

Tu courrais

Il, elle, on courrait

Nous courrions

Vous courriez

Ils, elles, eux courraient

Un e dans l’avant-dernière syllabe de l’infinitif d’un verbe devient un è. Verbe acheter

J’achèterais

Tu achèterais

Il, elle, on achèterait

Nous achèterions

Vous achèteriez

Ils, elles, eux achèteraient

Conditionnel passé

Le conditionnel passé première forme se construit avec l’auxiliaire être ou avoir conjugué au conditionnel présent suivi d’un participe passé.

Le conditionnel passé deuxième forme se forme à partir de l’auxiliaire être ou avoir conjugué à l’imparfait du subjonctif suivi du participe passé du verbe conjugué. Cette forme est ainsi identique au plus-que-parfait du subjonctif. Elle correspond à un langage très soutenu et se retrouve principalement dans la littérature.

Si vous souhaitez savoir quels verbes se conjuguent avec les auxiliaires être et avoir, nous vous invitons à lire notre article sur le passé composé.

Exemples
Conditionnel passé première forme – Verbe aimer Conditionnel passé deuxième forme – Verbe aimer
J’aurais aimé J’eusse aimé
Tu aurais aimé Tu eusses aimé
Il, elle, on aurait aimé Il, elle, on eût aimé
Nous aurions aimé Nous eussions aimé
Vous auriez aimé Vous eussiez aimé
Ils, elles, eux auraient aimé Ils, elles, eux eussent aimé

Le mode conditionnel ou le temps conditionnel ?

Plusieurs constatations font dire à certains grammairiens que le conditionnel est un temps et non un mode.

Tout d’abord, le conditionnel peut servir à exprimer un futur situé dans le passé, ou un futur hypothétique. Lorsqu’une phrase ayant un verbe introducteur au passé est transformée du style direct au style indirect, la proposition subordonnée qui exprime un futur prendra la forme d’un conditionnel dans le style indirect (voir les exemples ci-dessous).

Par ailleurs, le conditionnel permet d’exprimer de nombreux autres aspects que la condition. Sa proximité dans sa construction avec le futur et l’imparfait de l’indicatif poussent aussi certains spécialistes à le ranger plutôt du côté des temps de l’indicatif.

La question ne faisant pas consensus, le conditionnel est le plus souvent présenté comme un mode dans les tableaux de conjugaison afin de respecter la tradition passée.

Exemples

Cet exemple permet d’illustrer ce qui est abordé dans le second paragraphe de cette partie. Il est issu de notre article sur le discours direct et indirect, si vous recherchez de plus amples renseignements sur le sujet.

  • Verbe introducteur au passé
  • Futur de l’indicatif
  • Conditionnel présent
Phrase au discours direct
Serge indiqua : “J’irai voir mon père demain.”
Phrase au discours indirect
Serge indiqua qu’il irait voir son père le lendemain.

“Si vous voulez en savoir plus”

Le conditionnel dans les écrits académiques

Le conditionnel dans les écrits académiques aura plus vocation à être utilisé pour émettre des hypothèses ou évoquer une condition.

Vous devrez prêter attention à l’utiliser lorsque son emploi approprié. Si un résultat est certain, son usage n’aura pas lieu d’être. En revanche, si, par exemple, vous émettez une perspective dans la conclusion de votre mémoire et que son issue reste incertaine, le conditionnel sera adéquat.

Le conditionnel est souvent usité dans les écrits de type journalistique pour faire part d’une hypothèse, d’une supposition. En effet, dans ce contexte, son usage permet d’indiquer rapidement une information qui est hautement probable, comme : “Les blessés seraient nombreux.” Les écrits académiques diffèrent complètement des articles journalistiques en raison de leur style et de leur but. N’oubliez pas de rester sobre et factuel, de rédiger des phrases simples (sujet, verbe, complément) et rapidement compréhensibles, car ceux qui vous relisent lisent des dizaines d’autres documents.

Nous vous proposons la lecture de notre article sur l’emploi des temps dans les thèses, mémoires et rapports de stage si jamais vous recherchez de plus amples informations sur ce sujet.

Exemples
Nous avons cherché à vérifier si le nombre d’hôtels en France détenus par Accor serait réellement supérieur à celui de Marriott. → Hypothèse
Si la température moyenne mondiale venait à atteindre 2 degrés de plus, nous supposons que cela entraînerait une montée des océans comprise entre 30 et 80 centimètres. → Condition

Exercices sur le conditionnel – quiz

Conjuguez les verbes des phrases suivantes au conditionnel.

1 – Je – être – bien embêté si je devais changer de voiture.

2 – Même si Jean-Louis partait, il – devoir – continuer de te verser une rente.

3 – Simon – pouvoir – partir avant qu’il ne soit trop tard.

4 – Le nombre de personnes hospitalisées dans ce cadre – s’élever – actuellement à plusieurs milliers.

5 – Marc – aimer – tellement pouvoir créer son propre restaurant.

Le texte ci-dessous est issu de l’article du Nouveau Magazine littéraire intitulé “L’Académie française, à quoi sert-elle encore ?”. Vous devez retrouver les deux conditionnels qui s’y cachent…

“De nos jours, le travail technique de régulation du français n’est plus mené par l’Académie mais par la Commission d’enrichissement de la langue en lien avec des offices nationaux d’autres pays francophones ; d’ailleurs, ces liens devraient être bien plus forts, si on souhaite préserver une bonne unité de la langue. Nos grammaires et dictionnaires de référence sont publiés par des maisons d’édition privées, et c’est sur ces bases que sont conçus les correcteurs automatiques d’orthographe intégrés à nos logiciels. Tous les outils dont nous avons besoin pour aborder et comprendre la langue sont conçus sans aucun apport de l’Académie française. Si, en tant qu’institution, elle disparaissait soudainement, personne ne s’en apercevrait !”

1 – Je serais bien embêté si je devais changer de voiture.

2 – Même si Jean-Louis partait, il devrait continuer de te verser une rente.

3 – Simon aurait pu partir avant qu’il ne soit trop tard.

4 – Le nombre de personnes hospitalisées dans ce cadre s’élèverait actuellement à plusieurs milliers.

5 – Marc aimerait tellement pouvoir créer son propre restaurant.

“De nos jours, le travail technique de régulation du français n’est plus mené par l’Académie mais par la Commission d’enrichissement de la langue en lien avec des offices nationaux d’autres pays francophones ; d’ailleurs, ces liens devraient être bien plus forts, si on souhaite préserver une bonne unité de la langue. Nos grammaires et dictionnaires de référence sont publiés par des maisons d’édition privées, et c’est sur ces bases que sont conçus les correcteurs automatiques d’orthographe intégrés à nos logiciels. Tous les outils dont nous avons besoin pour aborder et comprendre la langue sont conçus sans aucun apport de l’Académie française. Si, en tant qu’institution, elle disparaissait soudainement, personne ne s’en apercevrait !”

Quand utiliser le conditionnel ?

Le conditionnel est principalement utilisé pour exprimer une condition, une hypothèse, une formule de politesse ou un souhait.

Condition : Si j’avais le temps, je lirais une bibliothèque entière !
Hypothèse : Les pertes s’élèveraient à des milliards d’euros.
Formule de politesse : Pourrais-tu fermer la fenêtre s’il te plaît ?
Souhait : J’aimerais tellement que tu viennes pour mon oral.

Est-ce que le conditionnel est un mode ?

Cette question fait débat auprès des spécialistes. Comme le conditionnel possède beaucoup d’usages, et pas uniquement celui de la condition, et qu’il peut servir à exprimer un futur dans le passé, beaucoup le considèrent comme un temps. Il est toutefois traditionnellement présenté comme un mode dans les manuels scolaires et les tableaux de conjugaison.

Comment conjuguer le conditionnel ?

Le conditionnel présent se construit à partir du radical du verbe au futur suivi des terminaisons de l’imparfait : j’aimerais, tu aimerais, il aimerait, nous aimerions, vous aimeriez, ils aimeraient.

Cet article est-il utile ?
Agathe Costes

Écrivain public depuis 2011, Agathe s’est spécialisée dans la correction et la rédaction d’articles et de comptes rendus. Titulaire de deux BTS et d’une licence, elle connaît parfaitement les contraintes que peuvent rencontrer les étudiants.

Un commentaire

Agathe Costes
Agathe Costes (Scribbr Team)
13 mai 2020 à 15:15

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à commenter si vous avez des questions :).

Laissez un commentaire

Please click the checkbox on the left to verify that you are a not a bot.