Le mode indicatif : le mode de la réalité

L’indicatif est un mode personnel exprimant une action réelle ou présentée comme telle. Les différents modes se divisent en modes personnels (qui comportent plusieurs personnes grammaticales : je, tu, il…) et impersonnels (qui n’en comportent pas : les modes infinitif, participe et gérondif).

Exemples
Beethoven a composé cette symphonie.
L’auteur écrira la suite de ce premier volume.
Il fut surpris par sa réaction.

Les différents temps du mode indicatif

L’indicatif est le mode de la réalité ou d’une action présentée comme réelle. Cette action peut se situer dans le passé, le présent ou le futur. Les huit temps de l’indicatif permettent d’exprimer avec précision quand se situe l’action et si elle se prolonge ou non.

Temps simples Temps composés

Présent

Le présent exprime un fait décrit durant le moment présent et quelquefois le futur.

Exemples :

Il aime cette plante.

Simon a une dictée jeudi prochain (présent employé pour indiquer le futur).

Passé composé

La passé composé indique une action terminée s’étant déroulée dans un passé récent.

Exemple :

Il a aimé cette plante.

Imparfait

L’imparfait exprime une action du passé pouvant durer, avoir encore cours ou se répéter. Il est le temps utilisé pour la description.

Exemples :

Il aimait cette plante.

Christophe regardait devant lui (description).

Plus-que-parfait

Le plus-que-parfait permet d’exprimer l’antériorité d’une action par rapport à une autre dans le passé (indiquée généralement au passé composé, au passé simple ou à l’imparfait). Sa durée est indéfinie et il peut également exprimer une action répétée ou une habitude.

Exemples :

Il avait aimé cette plante.

L’étudiant avait révisé ce sujet durant plusieurs semaines (action répétée).

Passé simple

Le passé simple exprime une action du passé terminée, ponctuelle et qui le plus fréquemment ne s’étire pas dans la durée.

Exemple :

Il aima cette plante.

Passé antérieur

Le passé antérieur exprime l’antériorité d’une action par rapport à une autre exprimée au passé simple. Il décrit une action terminée, généralement brève.

Exemple :

Il eut aimé cette plante.

Futur simple

Le futur simple exprime une action se déroulant dans le futur, une injonction ou une supposition concernant l’avenir.

Exemples :

Il aimera cette plante.

Tu me donneras ce document (injonction).

Il ne parviendra pas à réviser tout le programme en deux jours (supposition concernant l’avenir).

Futur antérieur

Le futur antérieur exprime l’antériorité d’une action par rapport à une autre déjà exprimée dans le futur. Il peut également indiquer une supposition ou une certitude concernant le moment où un fait sera accompli, ainsi qu’un constat du passé.

Exemples :

Il aura aimé cette plante.

Les étudiants auront terminé leurs révisions d’ici le mois de juin (certitude d’un fait accompli dans le futur).

Il aura certainement gagné la partie (supposition).
Il aura consacré sa vie à faire le bien autour de lui (constat).

Zoom sur le futur antérieur

Nous accorderons dans les deux parties qui suivent une attention particulière au futur et au passé antérieurs, car ces derniers suscitent fréquemment de nombreuses questions.

Le futur antérieur se compose de l’auxiliaire être ou avoir conjugué au futur simple et du participe passé du verbe conjugué. Il intervient souvent dans les phrases construites avec plusieurs propositions et dont l’une est au futur.

Le futur antérieur peut exprimer :

  • l’antériorité d’une action par rapport à une autre action indiquée au futur ;
  • une supposition ;
  • la certitude d’un fait qui sera accompli à un certain moment ;
  • un constat du passé.
Exemples
Antériorité d’une action : Une fois qu’il aura reçu son panier, il pourra rentrer chez lui.
Supposition : Elle sera certainement reçue dans cette classe.
Certitude d’un fait qui sera accompli : Il aura terminé toutes ses scènes d’ici la fin du mois.
Constat : Elle aura définitivement fermé la porte à ses anciennes fréquentations.

Combien de fautes dans votre document ?

Nos correcteurs corrigent en moyenne 150 fautes pour 1 000 mots. Vous vous demandez ce qui sera corrigé exactement ? Déplacez le curseur de gauche à droite !

Faites corriger votre document

Zoom sur le passé antérieur

À l’image du futur antérieur, le passé antérieur est un temps composé comprenant un auxiliaire être ou avoir conjugué au passé simple et un participe passé. Il est également souvent présent dans les phrases comprenant plusieurs propositions et dont l’une est conjuguée au passé simple. Ce temps est très rarement employé à l’oral.

Le passé antérieur peut exprimer :

  • l’antériorité d’une action par rapport à une autre action indiquée au passé simple ;
  • une action généralement brève qui s’est terminée dans le passé.
Exemples
Antériorité d’une action : Lorsqu’elle eut terminé son livre, elle en chercha un nouveau.
Action brève terminée dans le passé : Dès qu’il eut franchi la porte, il fonça dans la salle de bain.

Exercices sur le mode indicatif – quiz

Niveau 1

Sélectionnez dans les deux citations de Spinoza ci-dessous les temps à l’indicatif.

Niveau 2

Précisez les temps des verbes à l’indicatif dans ces citations.

1 – J’ai pris grand soin de ne pas tourner en dérision les actions humaines, de ne pas les déplorer ni les maudire, mais de les comprendre.

2 – Si l’on commence à haïr la chose aimée, de sorte que l’amour soit complètement anéanti, on éprouvera pour elle, à motif égal, une haine plus grande que si on ne l’avait jamais aimée, et d’autant plus grande que notre amour aura été plus grand.

Niveau 3

Dans le texte suivant (vous trouverez des informations complémentaires sur celui-ci ci-dessous), vous devez retrouver les verbes conjugués à l’indicatif et préciser leur temps.

“Puis, à la fin, nous saisirons pourquoi tout fut bâti à partir d’un carcan si dur, d’un canon si tyrannisant. Tout naquit d’un souhait fou, d’un souhait nul : assouvir jusqu’au bout la fascination du cri vain, sortir du parcours rassurant du mot trop subit, trop confiant, trop commun, n’offrir au signifiant qu’un goulot, qu’un boyau, qu’un chas, si aminci, si fin, si aigu qu’on y voit aussitôt sa justification.”

Ce texte a été écrit par Georges Perec, il est extrait de son livre La Disparition. Ce livre a la particularité d’avoir été écrit sans avoir une seule fois laissé apparaître la lettre “e”. Cette ambitieuse contrainte d’écriture a ainsi poussé Georges Perec à faire un usage immodéré du passé simple dans cet ouvrage ! Enfin, pour votre culture personnelle, sachez que La Disparition est un lipogramme : un texte dans lequel sont volontairement exclues une ou plusieurs lettres de l’alphabet.

Niveaux 1 et 2

1 – J’ai pris (passé composé) grand soin de ne pas tourner en dérision les actions humaines, de ne pas les déplorer ni les maudire, mais de les comprendre.

Les autres verbes dans cette phrase 1 sont à l’infinitif.

2 – Si l’on commence (présent) à haïr la chose aimée, de sorte que l’amour soit complètement anéanti, on éprouvera (futur) pour elle, à motif égal, une haine plus grande que si on ne l’avait jamais aimée (plus-que-parfait), et d’autant plus grande que notre amour aura été (futur antérieur) plus grand.

Dans cette phrase 2, le verbe “haïr” est à l’infinitif, et “soit anéanti” est un subjonctif.

Niveau 3

“Puis, à la fin, nous saisirons (futur simple) pourquoi tout fut bâti (passé simple) à partir d’un carcan si dur, d’un canon si tyrannisant. Tout naquit (passé simple) d’un souhait fou, d’un souhait nul : assouvir jusqu’au bout la fascination du cri vain, sortir du parcours rassurant du mot trop subit, trop confiant, trop commun, n’offrir au signifiant qu’un goulot, qu’un boyau, qu’un chas, si aminci, si fin, si aigu qu’on y voit (présent) aussitôt sa justification.”

Les autres verbes de cet extrait sont à l’infinitif.

Qu’est-ce que le mode indicatif ?

L’indicatif est un mode personnel exprimant une action réelle ou présentée comme telle : Julien sort de la maison, Rémy achète des légumes, etc.

Comment reconnaître le mode indicatif ?

L’indicatif exprime une réalité ou une action qui est présentée comme réelle, que ce soit au passé, au présent ou au futur.

Cet article est-il utile ?
Agathe Costes

Écrivain public depuis 2011, Agathe s’est spécialisée dans la correction et la rédaction d’articles et de comptes rendus. Titulaire de deux BTS et d’une licence, elle connaît parfaitement les contraintes que peuvent rencontrer les étudiants.