La négation

La négation regroupe un ou plusieurs mots permettant de nier certains aspects de manière totale ou partielle.

Exemple
Il n’est pas adepte de la musique folk.
Les couturières de cette entreprise ne sont jamais mal payées.

Définition de la négation

La négation, ou forme négative, sert à nier et peut s’employer dans les quatre types de phrases que compte la grammaire (déclarative, interrogative, impérative, exclamative). Elle apparaît le plus fréquemment sous la forme de corrélation, c’est-à-dire avec l’emploi de deux mots détachés dans la phrase mais fonctionnant ensemble.

Exemples
La phrase déclarative
Je pourrai aller au concert des White Stripes.
Je ne pourrai pas aller au concert des White Stripes.
La phrase interrogative
Pourquoi aimes-tu le bœuf bourguignon ?
Pourquoi n’aimes-tu guère le bœuf bourguignon ?
La phrase impérative (dite aussi injonctive)
Viens ici !
Ne viens pas ici !

La phrase exclamative
Je peux finalement aller au concert des White Stripes !
Je ne peux finalement pas aller au concert des White Stripes !

La forme négative

La négation, ou forme négative, peut être employée avec une corrélation (ne… pas, ne… jamais, etc.), mais peut également être formulée à l’aide d’un seul mot (ne, personne, etc.). Elle peut prendre la forme d’une négation totale (phrase dans son ensemble) ou d’une négation partielle (partie de la phrase).

Exemples
Négation totale
Il n’habite pas chez elle.
Il s’agit d’un fait réfuté : il est faux de dire qu’il habite chez elle.
Négation partielle
Sophie n’aime pas trop les lasagnes.
Elle peut en manger, mais ne les apprécie pas vraiment.

Tableau et exemples de différentes formes de négation

La négation, ou forme négative, ne s’exprime pas systématiquement par le biais d’une corrélation (ne…guère, ne…pas, etc.). Elle peut aussi faire appel à des mots négatifs spécifiques : nul, aucun, personne, rien, plus, jamais, guère, nulle part… Ces mots peuvent se combiner ou être utilisés seuls.

Forme positiveForme négative
Quelque chose – tout

Il y avait quelque chose entre eux.

Ne… rien

Il n’y avait rien entre eux.

Aussi

Billie vient aussi au chalet.

Ne… pas… non plus

Billie ne vient pas non plus au chalet.

Toujours – quelquefois – parfois – souvent

Billie vient toujours au chalet.

Ne… jamais

Billie ne vient jamais au chalet.

Toujours – encore

La pluie tombe encore ce matin.

Ne… plus

La pluie ne tombe plus ce matin.

Déjà

Le train est déjà arrivé à destination.

Ne… pas encore

Le train n’est pas encore arrivé à destination.

Quelqu’un – tout le monde – tous

Tout le monde était présent pour sa fête.

Personne – aucun

Personne n’était présent pour sa fête.

Beaucoup

Il l’apprécie beaucoup.

Ne… pas beaucoup – ne… guère

Il ne l’apprécie guère.

Partout – quelque part

Élise l’a emmené quelque part.

Ne… nulle part

Élise ne l’a emmené nulle part.

“Si vous voulez en savoir plus”

Toutes les formes négatives ne se ressemblent pas et certaines ont même parfois d’autres fonctions que la négation. Voici ci-dessous quelques exemples de ces négations particulières.

  • Le “ne” explétif

Il n’est pas obligatoire et son usage n’appartient pas au registre de la négation : il s’agit du “ne” explétif. Son registre est désormais uniquement l’écrit et il est probable que son inutilité (si ce n’est celle de l’esthétique) le fasse disparaître à l’avenir.

Exemple : Je crains qu’il vienne = Je crains qu’il ne vienne.

  • Ni

La conjonction de coordination “ni” est le versant négatif du “et”. Il est d’usage d’insérer une virgule avant “ni” seulement s’il apparaît plus de deux fois.

Exemple : Il ne prend ni le train,ni le bateau,ni l’avion.

  • Ne

La négation “ne” s’utilise parfois seule. Toutefois, cet emploi se limite à certaines expressions.

Exemple : Il ne cesse de regarder sa montre.

  • Ne… que

La négation “ne… que” signifie “seulement”. Si on lui ajoute “pas” ou “point”, son sens restrictif disparaît.

Exemples : Il n’applaudit que l’équipe de France. Il n’applaudit pas que l’équipe de France.

  • Non

L’adverbe “non” peut être utilisé de différentes manières pour exprimer la négation. Il peut prendre la valeur d’une phrase complète lorsqu’une réponse indique simplement : “Non.” Il peut être juxtaposé à une phrase : “Non, l’hirondelle ne chante pas.” Enfin, il peut aussi exclure un élément de la phrase : “Il entend l’hirondelle chanter et non le merle.”

Saviez-vous…

Qu'un mémoire, un rapport de stage ou une thèse sans plagiat est une obligation pour obtenir votre diplôme ? Évitez d’être recalé(e) pour du copier-coller !

Faire le test anti-plagiat

Définition de la double négation

La double négation correspond à une négation exprimée à deux reprises dans une phrase. Comme l’indique notre article sur le niveau de langue dans les mémoires, thèses, rapports de stage, il est préférable d’éviter la double négation dans le cadre des écrits académiques.

Utilisation de la double négation

La double négation se destine à ajouter une nuance aux propos et est souvent utilisée pour des raisons de style. Elle est également remarquable pour créer de manière involontaire des contresens venant de celui qui l’émet et des confusions pour celui qui l’entend et… cherche à la comprendre !

Exemples
Marius ne sait pas s’il ne va pas aller à l’école ce matin.
Angélique n’envisage pas de ne rien visiter ce week-end.
Il n’est pas sûr qu’il ne soit pas encore arrivé.

Exercice sur la négation

Transformez les phrases affirmatives suivantes en phrases négatives.

Niveau 1

Jean a marché durant l’heure de la sieste.
Isabelle est rentrée tardivement.
Elle a composé toutes les chansons de l’album.

Niveau 2

Jean marche toujours durant l’heure de la sieste.
Isabelle est aussi rentrée tardivement.
Elle a composé beaucoup de chansons dans cet album.

Niveau 3

Il a pris une tente, une bouteille d’eau et de la nourriture.
Tous lui ont conseillé de prendre sa tente.
Le groupe devait jouer quelque part.

Niveau 1
Jean n’a pas marché durant l’heure de la sieste.
Isabelle n’est pas rentrée tardivement.
Elle n’a pas composé toutes les chansons de l’album.
Niveau 2
Jean ne marche jamais durant l’heure de la sieste.
Isabelle n’est pas non plus rentrée tardivement.
Elle n’a guère composé de chansons dans cet album.
Niveau 3
Il n’a pris ni tente, ni bouteille d’eau, ni nourriture.Personne ne lui a conseillé de prendre sa tente.
Le groupe ne devait jouer nulle part.
Cet article est-il utile ?
Agathe Costes

Écrivain public depuis 2011, Agathe s’est spécialisée dans la correction et la rédaction d’articles et de comptes rendus. Titulaire de deux BTS et d’une licence, elle connaît parfaitement les contraintes que peuvent rencontrer les étudiants.

Laissez un commentaire