Le futur n’est pas toujours simple !

Le futur est un temps de l’indicatif. Comme son nom l’indique, il expose une action se déroulant dans l’avenir.

Exemple
J’irai chercher les enfants cet après-midi.

Les différents types de futurs

Le futur peut se décliner en trois temps : le futur simple, le futur antérieur et le futur proche. Le futur proche possède un statut particulier, en raison de sa construction avec le semi-auxiliaire aller conjugué au présent de l’indicatif et d’un infinitif. Par ailleurs, le futur simple marque une action dans le futur, tandis que le futur antérieur souligne l’antériorité d’une action par rapport à une autre dans le futur.

Exemples
Lorsqu’il aura fini (futur antérieur) de manger, je l’emmènerai (futur simple) au collège.
Il va manger (futur proche) avec nous.

Le futur simple

Le futur simple est employé pour exprimer une action qui se déroule dans le futur. Il peut également être utilisé pour évoquer une supposition ou une injonction en relation avec l’avenir. Il est aussi parfois employé pour faire preuve de politesse ou atténuer un propos, témoigner d’une vérité générale ou d’une référence historique.

Exemples
Action ayant lieu dans le futur : Le petit garçon terminera vite son château pour y jouer.
Supposition : Il ne sera certainement pas à son travail.
Injonction : Tu copieras cinquante fois “en cours, j’écoute mon professeur”.
Formule de politesse ou d’atténuation : Vous comprendrez qu’il m’est impossible de baisser de nouveau le prix.
Vérité générale : Les hommes seront dépendants de leur environnement.
Référence historique : Louis XIV sera le roi de l’art à la française.

La conjugaison du futur simple

Les terminaisons du futur sont identiques pour tous les groupes de verbes (premier, deuxième et troisième groupes). Il faut toutefois veiller aux modifications concernant les verbes irréguliers où le radical peut changer (par exemple, le verbe venir : je viendrai).

Personnes Terminaisons du futur simple Exemples
Je -rai J’aimerai
Tu -ras Tu aimeras
Il, elle, on -ra Il, elle, on aimera
Nous -rons Nous aimerons
Vous -rez Vous aimerez
Ils, elles, eux -ront Ils, elles, eux aimeront

Quel est votre taux de plagiat ?

En 10 minutes, vous pouvez savoir si vous avez commis du plagiat et comment l’éliminer.

  • La technologie de Turnitin
  • Un résumé de toutes les sources trouvées
  • Une comparaison avec une base de données énorme

Faites la détection anti-plagiat

Le futur antérieur

Le futur antérieur est utilisé pour exprimer l’antériorité d’une action par rapport à une autre se déroulant dans le futur. Il peut également exprimer une supposition ou une certitude au sujet d’un moment où une action sera accomplie, ainsi qu’un constat. Enfin, de façon beaucoup plus rare, il peut permettre de manifester une émotion particulière par rapport à un fait.

Exemples
Antériorité d’une action : Dès qu’il aura terminé ses révisions, je lui donnerai son cadeau.
Supposition : Il aura certainement réservé ses vacances d’ici mars.
Certitude : Jeanne aura réussi tous ses concours d’ici la fin de l’année.
Constat : Éric aura consacré sa vie au foot.
Émotion : On aura vraiment tout vu !

La conjugaison du futur antérieur

Le futur antérieur se construit avec l’auxiliaire être ou avoir conjugué au futur simple et le participe passé du verbe conjugué.

Personnes Futur antérieur avec l’auxiliaire avoir Futur antérieur avec l’auxiliaire être
Je J’aurai aimé Je serai parti
Tu Tu auras aimé Tu seras parti
Il, elle, on Il, elle, on aura aimé Il, elle, on sera parti
Nous Nous aurons aimé Nous serons partis
Vous Vous aurez aimé Vous serez partis
Ils, elles, eux Ils, elles, eux auront aimé Ils, elles, eux seront partis

Le futur proche

Comme le futur proche se construit avec le verbe aller au présent de l’indicatif et un infinitif (je vais manger), il est davantage ancré dans le présent que le futur simple (je mangerai). Ce constat entraîne un sens légèrement différent. En effet, ce rapprochement avec le présent implique que le fait évoqué est plus certain et par conséquent moins hypothétique que le futur simple : je vais manger/je mangerai.

Le futur proche est plus fréquemment utilisé à l’oral, mais il peut également l’être à l’écrit en fonction du contexte. Il est toutefois nécessaire de l’éviter dans tous les types d’écrits nécessitant un registre de langue soutenu, en raison du caractère oral qui lui est associé.

On nomme aussi le futur proche le futur périphrastique. En effet, les temps dits périphrastiques se construisent avec un semi-auxiliaire, en l’occurrence ici le verbe aller, suivi d’un infinitif. Dans les temps composés, les auxiliaires être ou avoir sont des outils destinés à la conjugaison. Dans les temps périphrastiques comme le futur proche, le semi-auxiliaire conserve, lui, une partie de son sens.

Exemples
Amandine va avoir un bébé.
Il va imprimer son livre.
Son jeu de scène va impressionner toute la salle.

La conjugaison du futur proche

Le futur proche se construit avec le verbe aller conjugué au présent de l’indicatif et un infinitif.

Personnes Futur proche
Je Je vais arriver
Tu Tu vas arriver
Il, elle, on Il, elle, on va arriver
Nous Nous allons arriver
Vous Vous allez arriver
Ils, elles, eux Ils, elles, eux vont arriver

Le futur de l’indicatif… n’est pas le conditionnel présent !

La confusion entre le futur et le conditionnel présent est fréquente. Voici ci-dessous un tableau comparant leur conjugaison pour vous permettre de mieux les distinguer.

Personnes Futur simple de l’indicatif Conditionnel présent
Je Je finirai Je finirais
Tu Tu finiras Tu finirais
Il, elle, on Il, elle, on finira Il, elle, on finirait
Nous Nous finirons Nous finirions
Vous Vous finirez Vous finiriez
Ils, elles, eux Ils, elles, eux finiront Ils, elles, eux finiraient

Entre futur et conditionnel présent, seule l’orthographe change pour la première personne du singulier avec l’ajout du “s” pour le conditionnel (finirai/finirais). De plus, pour les premières et deuxièmes personnes du pluriel les formes restent assez proches, l’ajout du “i” les distinguant (finirons/finirions, finirez/finiriez).

Le futur et le conditionnel présent expriment des aspects différents. Le conditionnel présent est utilisé pour indiquer une condition, un souhait, une formulation polie ou une information incertaine.

Il existe une astuce simple pour éviter les erreurs : remplacer la forme voulue par la première personne du pluriel (nous).

Exemples
Tu finiras bien par y arriver ! → Nous finirons bien par y arriver !
Ici, “nous finirions” ne serait pas correct, le futur doit être utilisé.
Si j’avais de l’argent, j’achèterais une maison de campagne. → Si nous avions de l’argent, nous achèterions une maison de campagne.
Le futur “nous achèterons” ne serait pas correct dans cette proposition, le conditionnel est nécessaire ici.

“Si vous voulez en savoir plus”

Le futur dans les écrits académiques

Dans vos écrits académiques, nous vous recommandons d’utiliser le futur simple dans votre introduction lorsque vous devez présenter le plan de votre document.

Ce temps peut également être utilisé lorsque vous évoquez les perspectives relatives à l’étude, néanmoins il sera alors souhaitable d’atténuer votre propos avec un adverbe de doute (probablement peut-être…).

En revanche, nous vous déconseillons d’employer le futur proche qui est considéré comme un temps plus oral et moins académique. Le registre de langue souhaité dans ce type de documents est soutenu. Ainsi, une tournure telle que “l’entreprise va décider” doit être remplacée par la formulation “l’entreprise décidera”.

Si vous recherchez plus de renseignements sur les temps à utiliser dans vos documents académiques, nous vous suggérons la lecture de notre article qui y est consacré.

Exercices sur le futur – quiz

Quel futur est employé dans les phrases suivantes ?

1 – Je serai la première à intervenir sur ce dossier.

2 – Dès qu’il aura transmis son mémoire, nous l’enverrons au service de correction.

3 – Je vais marcher jusqu’à Pornic.

Dans les phrases suivantes, déterminez si les verbes doivent être conjugués au futur ou au conditionnel présent.

4 – Au cas où je viendrai/viendrais, sors la bouteille de Merlot !

5 – Si vous venez, je serai/serais ravie.

6 – Si vous veniez, je serai/serais ravie.

Pour les verbes irréguliers suivants, retrouvez quelle est la conjugaison du futur simple selon les personnes demandées.

7 – Appeler, première personne du pluriel.

8 – Choyer, première personne du singulier.

9 – Acquérir, première personne du pluriel.

1 – Je serai (futur simple) la première à intervenir sur ce dossier.

2 – Dès qu’il aura transmis (futur antérieur) son mémoire, nous l’enverrons (futur simple) au service de correction.

3 – Je vais marcher (futur proche) jusqu’à Pornic.

4 – Au cas où je viendrais, sors la bouteille de Merlot !

→ Pour cette phrase, il est possible de remplacer la première personne du singulier par la première personne du pluriel : “Au cas où nous viendrions, sors la bouteille de Merlot !” Il faut donc employer le conditionnel présent, d’autant plus en utilisant “au cas où”.

5 – Si vous venez, je serai ravie.

→ En remplaçant avec “nous” : “ Si vous venez, nous serons ravis”. Le futur simple doit être employé ici. De plus, afin de respecter la concordance des temps, lorsque le verbe de la proposition subordonnée est au présent de l’indicatif, le verbe de la proposition principale est au futur simple.

6 – Si vous veniez, je serais ravie.

→ “Si vous veniez, nous serions ravies.” Lorsque le verbe de la proposition subordonnée est conjugué à l’imparfait de l’indicatif, le verbe de la proposition principale est au conditionnel présent.

7 – Appeler, première personne du pluriel : ils, elles, eux appelleront.

→ Au futur, les verbes terminant par -eler (appeler) et -eter doublent leur consonne ou prennent un accent (appelleront).

8 – Choyer, première personne du singulier : je choierai.

→ Au futur, les verbes terminant par -yer se construisent avec -ier puis la terminaison (choierai).

9 – Acquérir, première personne du pluriel : nous acquerrons.

→ Certains verbes terminant par -ir perdent le “i” avant l’ajout de la terminaison (acquerrons).

Qu’est-ce que le futur ?

Le futur de l’indicatif est utilisé pour indiquer une action réelle se déroulant dans l’avenir. Le futur peut se décliner en trois temps : le futur simple, le futur antérieur et le futur proche.

Comment conjuguer au futur ?

Les terminaisons du futur simple sont les suivantes : -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.

Cet article est-il utile ?
Agathe Costes

Écrivain public depuis 2011, Agathe s’est spécialisée dans la correction et la rédaction d’articles et de comptes rendus. Titulaire de deux BTS et d’une licence, elle connaît parfaitement les contraintes que peuvent rencontrer les étudiants.