Le trait d’union

On utilise trait d’union (-) en français dans plusieurs cas. Nous allons vous expliquer les règles à suivre.

Règles principales : il faut mettre un trait d’union (-) …
1 – Si vous devez diviser un mot qui n’entre pas entièrement en fin de ligne.
2 – Pour séparer les éléments de plusieurs noms composés.
3 – Entre un pronom personnel et les mots “même”, “ci” et “là”.
4 – Avec “y” et “en” si ils sont placés après un verbe.
5 – En cas d’inversion de la position du verbe et du pronom qui permet la formulation d’une question directe.
6 – Si un pronom suit un verbe à l’impératif.
7 – Entre certains préfixes et leur substantif (sous-, mi-, semi-, demi-, grand-, ex-).
8 – Pour les nombres, entre les dizaines et les unités (sauf avec « et »).
9 – Si les termes « anti- » et « bio- », sont reliés à un mot qui commence par un « i ».
10 – Si le terme « micro » est suivi d’une voyelle.
11 – Entre un verbe à la forme interrogative et le pronom sujet ou le démonstratif « ce ».
12 – Pour certaines locutions adverbiales.

Remarque
Pour plusieurs mots composés, la nouvelle orthographe autorise l’élimination du trait d’union et recommande la soudure.

1. Diviser un long mot dans un texte

Le trait d’union s’utilise pour diviser un mot qui n’entre pas entièrement à la fin d’une ligne (césure). Il faut le mettre après une syllabe, au bout de la ligne et poursuivre le mot au début de la ligne suivante.

Exemple

Le déterminant possessif permet d’identifier une relation d’appartenance avec le posse-sseur. Généralement, il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qui désigne ce qui est possédé.

2. Séparer les éléments de plusieurs noms composés.

Il s’agit d’unir plusieurs mots avec le trait d’union, afin de n’en former qu’un seul.

Exemple

Rez-de-chaussée

Attention !
Il faut bien vérifier l’orthographe des mots, car plusieurs noms composés ne nécessitent pas de trait d’union comme compte rendu ou pomme de terre. Vérifiez avec un dictionnaire si vous avez un doute.

Avec les noms propres

Les prénomsLes noms de familleLes noms de localitéLes régions et les départements
Le trait d’union différencie le prénom double de la suite de prénoms de l’état civil.Des noms de famille peuvent être reliés par un trait d’union (sauf avec particule nobiliaire et les articles “Le” ou “La”).Certains noms de villes sont reliés par un trait d’union.Certains noms de régions contiennent aussi un trait d’union.
Jean-ChristopheCamille Saint-Saëns

Exception : Pierre Mendès France.

Saint-Etienne

Marly-Gomont

Champagne-Ardennes

Les noms communs

Les noms composés les plus anciens s’écrivent en un seul mot (ex : bonhomme, gendarme), mais nous en forgeons et en importons de nouveaux (ex : contre-plongée, fast-food) .

Même si l’on tend à supprimer le trait d’union, certains types de mots le conservent.

Exemples

Anti-impérialisme

Extra-utérin

En théorie, un nom prend un trait d’union s’il a un sens différent des deux mots initiaux.

Exemples

Ma belle-fille est super.

Je garde mon sang-froid.

Le trait d’union s’impose lorsque deux noms (deux éléments distincts) sont perçus comme inséparables.

Avec un verbeAvec une prépositionEmprunt à une langue étrangère
tire-bouchon

faire-valoir

lave-linge

faire-part

porte-parole

arrière-boutique

sous-homme

en-tête

best-seller

hot-dog

Saviez-vous...

Que la qualité de votre texte et sa compréhension sont fortement liées à l'absence d'erreurs grammaticales et de fautes d’orthographe.

Ne soyez pas recalé(e) pour quelques fautes, faites relire et corriger votre texte !

Découvrez notre service de correction

3. Entre un pronom personnel et les mots “même”, “ci” et “là”

Il est d’usage de mettre un trait d’union entre un pronom personnel et certains mots.

Entre le pronom personnel et le mot « même »Après un nom rattaché aux adverbes « -ci »Après un nom rattaché aux adverbes « -là »
nous-mêmes

ellemême

par-ci

celle-ci

ci-dessus

ci-contre

ci-après

ci-joint

ci-inclus

ce livre-ci

cette maison-là

là-bas

là-dessus

là-dessous

ce matin-là

4. Avec “y” et “en”

Il faut utiliser un trait d’union si « y » et « en » sont placés après un verbe.

Exemples

Allons-y !

Gardez-en un peu pour la route.

5. Avec les questions directes

Le trait d’union intervient en cas d’inversion de la position du verbe et du pronom qui permet la formulation d’une question directe.

Exemples

Parle-t-il encore à son père ?

Sais-tu qui vient au concert de ce soir ?

Prend-il de longues pauses ?

Choisit-elle un bon thème pour son mémoire ?

Remarque
Ne pas ajouter la lettre « t » si le verbe se termine par un « d » ou un « t ».

6. Un pronom suit un verbe à l’impératif

Si un pronom suit un verbe à l’impératif, alors il faut ajouter un trait d’union.

Exemples

La prochaine fois, remarque-le.

Ce livre, prends-le.

La prochaine fois, parles-en à ton directeur de thèse.

7. Entre certains préfixes et leur substantif

Il faut ajouter un trait d’union entre les préfixes suivants et leur substantif :

  • sous-
  • mi-
  • semi-
  • demi-
  • grand-
  • ex-
  • non-
Exemples

Je ne vois plus mon ex-femme.

Elle ne fait pas grand-chose.

C’est un pays sous-développé.

Attention !
Les adjectifs formés avec le préfixe “non” ne prennent pas de trait d’union. Au contraire, il faut mettre un train d’union entre « non » et un substantif. Quand « non » précède un nom, il est suivi d’un trait d’union ; quand il précède un adjectif, il n’y a pas de trait d’union.
– La nonconformité de ce produit est condamnée.
– Les produits non conformes sont retirés de la vente.

8. Les nombres

Certains nombres prennent un trait d’union.

Exemples

Il a soixante-et-un (61) ans.

Six-cent-soixante-dix-neuf (679) est mon nombre préféré.

Lorsque l’on écrit les adjectifs numériques (en toutes lettres), le trait d’union s’impose entre les dizaines et les unités, mais jamais ailleurs.

Exemples

Vingt-quatre et quatre-vingts sont des nombres pairs.

Il a quatre-vingt-quatre ans.

Elle a cent quatre ans.

Elle coûte quatre mille euros.

Avec la conjonction de coordination “et” entre la dizaine et l’unité, on ne met pas de traits d’union.

Exemple

Il a vingt et un an.

9. Avec “anti” et “bio”

On doit mettre un trait d’union avec « anti- » et « bio-« , si l’élément auquel il est relié commence par un « i ».

Exemple

La bio-industrie est une spécialité intéressante.

Elle est anticonformiste.

10. Avec “micro”

On doit mettre un trait d’union après « micro » s’il est suivi d’une voyelle.

Exemples

J’utilise beaucoup le micro-ondes.

J’étudie la microbiologie.

11. Avec le verbe à la forme interrogative

Entre le verbe à la forme interrogative et :
– d’une part, le pronom sujet.
– d’autre part, le démonstratif « ce ».

Exemples

Partez-vous ? As-tu regardé ?

Est-ce vrai ? Qu’est-ce que c’est ?

Attention !
On met deux traits d’union dans une forme verbale comportant un t intercalé (ex : Change-t-elle ? Ira-t-on ?).

12. Les adverbes ou les locutions adverbiales

Il faut mettre un trait d’union pour certains locutions adverbiales.

Avec trait d’unionSans trait d’union
au-dehors

au-delà

avant-hier

après-demain

pêle-mêle

tête-bêche

sur-le-champ

vis-à-vis

tout à coup

tout à fait

tout à l’heure

en deçà

en dedans

en dehors

Cet article est-il utile ?
Justine Debret

Justine est responsable du marché français. Elle était étudiante il y a peu et est là pour s'assurer que vous ayez tout le soutien nécessaire à votre réussite académique.

Laissez un commentaire